Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 20,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

La protection de l'enfance

De
322 pages
Ne parle pas qui veut ni qui peut, mais souvent celui qui est désigné par l’institution pour le faire. Dans le contexte de la protection de l’enfance, la parole des enfants et des parents est rarement entendue, et les marges d’action qui en découlent sont souvent réduites. Rendre audibles ces voix oubliées, tel est l’objectif central de cet ouvrage. Ce sont en effet sur celles-ci que se sont appuyés les auteurs pour repérer les enjeux de la recherche et de la pratique en protection de l’enfance. Conscients qu’ils peuvent eux aussi, à leur corps défendant, participer à la domination qu’ils dénoncent, ils ne négligent pas de s’interroger sur leurs propres pratiques de chercheur, sur leurs capacités ou incapacités à rendre compte d’un univers vécu qui n’est pas le leur.
L’ouvrage présente ainsi les principaux défis soulevés par le recueil et la prise en compte de la parole des enfants et des parents qui gravitent dans l’orbite du dispositif de protection de l’enfance. Il comporte une série d’études mettant en relief l’enfant ou le jeune qui s’exprime sur lui-même et sa vie, de même que le point de vue des parents, autant ceux qui bénéficient des divers services en protection de l’enfance que ceux qui participent à cette protection en accueillant un enfant en danger.
Voir plus Voir moins
Sous la direction de CARL LACHARITÉ, CATHERINE SELLENET et CLAIRE CHAMBERLAND
La PROTECTION de l’ ENFANCE La parole des enfants et des parents
La PROTECTION de l’ ENFANCE
Membre de
Presses de l’Université du Québec Le Delta I, 2875, boulevard Laurier, bureau 450, Québec (Québec) G1V 2M2Téléphone :418 657-4399Télécopieur :418 657-2096Courriel :puq@puq.caInternet :www.puq.ca
Difusion / Distribution : CàNààinc., Prologue 1650, boulevard Lionel-Bertrand, Boisbriand (Québec) J7H 1N7Tél. : 450 434-0306 / 1 800 363-2864 FRàNçE– Association française des Presses d’université AFPU-D Sodis,128, avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny, 77 403 Lagny, France – Tél. : 01 60 07 82 99 BELGîqûEPatrimoine SPRL, avenue Milcamps 119, 1030 Bruxelles, Belgique – Tél. : 02 7366847 SûîŝŝESA Servidis , Chemin des Chalets 7, 1279 Chavannes-de-Bogis, Suisse – Tél. : 022 960.95.32
La Loi sur le droit d’auteur interdit la reproduction des œuvres sans autorisation des titulaires de droits. Or, la photocopie non autorisée – le « photocopillage » – s’est généralisée, provoquant une baisse des ventes de livres et compromettant la rédaction et la production de nouveaux ouvrages par des profes-sionnels. L’objet du logo apparaissant ci-contre est d’alerter le lecteur sur la menace que représente pour l’avenir de l’écrit le développement massif du « photocopillage ».
Sous la direction de CARL LACHARITÉ, CATHERINE SELLENET et CLAIRE CHAMBERLAND
La PROTECTION de l’ ENFANCE La parole des enfantset des parents
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Vedette principale au titre :
La protection de l’enfance : la parole des enfants et des parents
Comprend des références bibliographiques.
ISBN 978-2-7605-4253-2 1. Enfants – Protection, assistance, etc. 2. Enfants – Psychologie.3. Parents – Psychologie. I. Lacharité, Carl, 1959- . II. Sellenet, Catherine.III. Chamberland, Claire, 1953- . HV713.P762 2015 362.7 C2015-940060-0
Les Presses de l’Université du Québecreconnaissent l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada et du Conseil des Arts du Canada pour leurs activités d’édition.
Elles remercient également la Société de développementdes entreprises culturelles (SODEC) pour son soutien financier.
Conception graphique Michèle Blondeau
Image de couverture iStock
Mise en pagesInfo 1000 Mots
e Dépôt légal : 2 trimestre 2015 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada
©2015 – Presses de l’Université du QuébecTous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés
Imprimé au Canada
TABLE DES MATIÈRES
INTRODUCTION. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Catherine Sellenet, Carl Lacharité et Claire Chamberland
PARTIE 1. CE QUE PARLER VEUT DIRE POUR LES ENFANTS ET LES PARENTS DE LA PROTECTION DE L’ENFANCE CHAPITRE 1. Ditesleur qu’on n’est pas des sauvages !. . . . . . . . . . . . . . . . . Catherine Sellenet 1.1. Quel statut donner à la parole des gens ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.1.1. La parole des gens, un réservoir d’opinions et d’anecdotes. . . . . . . . . . . . 1.1.2. La parole transparente. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.1.3. La parole comme porte d’entrée dans le monde vécu de l’interviewé. . . . . 1.1.4. Pouvoir raconter et se raconter, une forme d’émancipation ?. . . . . . . . . . . 1.2. L’univers vécu des parents en protection de l’enfance. . . . . . . . . . . 1.2.1. Le temps de la déchirure, basculer dans la dépréciation de soi. . . . . . . . . 1.2.2. Le temps de l’invisibilité. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.2.3. Le temps de l’installation dans une posture de parent d’enfant placé. . . . . 1.2.4. Le temps de la reconquête. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . CHAPITRE 2. Pardelà les silences, « faire savoir » avec des familles en irrégularité de séjour : une enquête en terrain sensible. . . . . . . . . Pascale Jamoulle 2.1. L’ethnographie de la précarité et de l’exil. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.1.1. Les enjeux d’un terrain « sensible ». . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.1.2. L’ajustement à ce terrain sensible. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1
9
10 11 13 13 15 17 18 19 20 20
23
25 25 27
VIII
LA PROTECTION DE L’ENFANCE
2.2. « La vie de famille » en irrégularité de séjour. . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.2.1. Le travail de l’exil en grande précarité d’existence. . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.2.2. La précarité des liens familiaux en irrégularité de séjour. . . . . . . . . . . . . 2.3. La légitimité des enquêtes auprès des familles précaires et immigrées. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.3.1. Du sens pour la recherche. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.3.2. Du sens pour l’intervention sociale et les politiques publiques. . . . . . . . . . 2.3.3. Du sens citoyen. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.3.4. Du sens narratif. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . CHAPITRE 3. Les familles et la vulnérabilité : captation institutionnelle de la parole de l’enfant et du parent. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Carl Lacharité 3.1. Cadrage théorique et approche méthodologique. . . . . . . . . . . . . . . . 3.2. L’inscription institutionnelle des enfants et des parents et le concept de vulnérabilité. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.3. Des actes de résistance et une pratique participative. . . . . . . . . . . 3.3.1. Une centration sur l’expérience. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.3.2. Des descriptions dialogiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.3.3. Une posture réflexive. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.3.4. La construction de relais. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.3.5. Des engagements formels. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.4. Remarques conclusives. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . CHAPITRE 4. Les récits narratifs : un regard privilégié sur l’enfant et la famille. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mélanie Bélanger et Tristan Milot 4.1. La recherche sur la négligence envers l’enfant. . . . . . . . . . . . . . . . . 4.2. La perspective basée sur les forces et l’empowerment. . . . . . . . . . .
29 29 30
33 33 34 34 35
37
38
41 45 46 47 48 48 48 49
51
52 54
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin