//img.uscri.be/pth/e6e9f36d9b015aa5380c4e0938975dfe84640dbe
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 15,00 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

La résistance sahraouie à Gdaïm Izig

De
208 pages
Dans le triangle saharien formé par le Mali, le Sénégal et le Sahara occidental, des questions complexes surgissent: formation de la société sahraouie, la vie quotidienne des femmes dans les campements sahraouis de Tindouf, l'exode de 20000 d'entre eux à partir d'El Ayoun. Ce numéro consacre également un dossier inédit à la migration et deux études sur le Mali, l'une sur les Touaregs Kel Adagh et l'autre sur la musique contemporaine touareg.
Voir plus Voir moins

CAHIERS D’ÉTUDES PLURIDISCIPLINAIRES CAHIERS D’ÉTUDES PLURIDISCIPLINAIRES
L’OUEST SAHARIEN
L’OUEST SAHARIEN
LA RÉSISTANCE SAHRAOUIE
À GDAÏM IZIG
LA RÉSISTANCE SAHRAOUIE
Dans le triangle saharien formé par le Mali, le Sénégal et le Sahara À GDAÏM IZIG
occidental, des questions complexes surgissent. Ce sont elles qui font
l’objet de ce huitième numéro des Cahiers de l’Ouest saharien.
Keltoum Irbah traite de la formation de la société sahraouie
et souligne l’impératif de maintenir les frontières héritées du
colonialisme.
Elisabeth Peltier rend compte de la vie quotidienne des femmes
dans les campements sahraouis de Tindouf.
Ali Yara décrit l’exode de 20 000 d’entre eux à Gdaïm Izig à partir
d’El Ayoun. Il démontre, à travers des documents inédits, leur volonté
de résister collectivement à l’occupant.
Ce numéro consacre également un dossier inédit à la migration.
César Toukov et ses compagnons, venus des pays du Sahel, ont
parcouru des milliers de kilomètres pour rejoindre l’Europe. Cet échec
a permis à Toukov de se lancer dans un projet de théâtre engagé.
Deux de ses œuvres inédites sont présentées.
Deux études sur le Mali viennent clore ce cahier, l’une a trait
aux mécanismes de gestion des problèmes sociaux des Touaregs
Kel Adagh, l’autre explique comment la musique contemporaine
touareg, tel un écho saharien, a atteint le monde.
20 €
ISBN :  978-2-296-99233-7
OUEST-SAHARIEN_RESISTANCE-SAHRAOUIE.indd 1 03/09/12 23:03
L’OUEST SAHARIEN
VoLUmE 8 - 2012
CAHIERS D’ÉTUDES PLURIDISCIPLINAIRES












La résistance sahraouie à Gdaïm Izig

Le journal d'une migration
et autres chroniques






























© L’Harmattan, 2012
5-7, rue de l’École-polytechnique ; 75005 Paris

http://www.librairieharmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr

ISBN : 978-2-296-99233-7
EAN : 9782296992337

COLLECTION L’OUEST SAHARIEN
Volume 8, 2012








La résistance sahraouie à Gdaïm Izig

Le journal d'une migration
et autres chroniques




















6 L’OUEST SAHARIEN, CAHIER N° 8, 2012
L'OUEST SAHARIEN

L’Ouest saharien, c’est d’abord un espace culturel, comprenant l’aire
maure hassanophone étendue à celle de ses voisins, Berbères du Sud
Maroc, Négro-africains des rives du Sénégal et du Niger, Touaregs. Il
s’étend sur le Maroc, l’Algérie, la République sahraouie, la Mauritanie, le
Sénégal, le Mali et le Niger. Nous n’avons pas désiré mettre en avant un
espace géographique, mais un espace de vie, lui-même inscrit dans un
espace physique. Ces cahiers ont ainsi vocation à se faire l’écho d’un
espace relationnel dans toutes ses composantes, politiques, sociétales,
juridiques, historiques, culturelles, mais aussi physiques, environne-
mentales, économiques.
La collection "L’Ouest saharien" a pour buts de ranimer l’intérêt et de
stimuler la recherche sur cet espace, ainsi que de créer des liens entre
toutes celles et tous ceux qui s’y intéressent. Elle se veut indépendante et
ouverte non seulement aux scientifiques et aux chercheurs de tous pays,
mais aussi aux témoins, grands journalistes, anciens coloniaux, écri-
vains…
Elle se compose d’une part de cahiers pluridisciplinaires, comprenant des
contributions variées ainsi que des bibliographies et des notes de lecture,
et d’autre part de hors séries, mettant à la disposition des lecteurs des
documents et des travaux inédits ou des rééditions d’ouvrages introu-
vables.

THE WESTERN SAHARA

Western Sahara is firstly a cultural space, the Hassanophone Moorish area which
also includes the neighboring Berbers in Southern Morocco, Tuaregs, and the
Black Africans from the Senegal and Niger rivers. It spreads into Morocco,
Algeria, the Saharawi Republic, Mauritania, Senegal, Mali and Niger. We don't
want to speak only or primarily of a geographical region, but rather a mode of
life and a cultural space - which is nevertheless inextricably bound to a physical
space. Therefore, these volumes try to reveal this space in all its aspects, firstly
political, social, legal, historical, cultural but also physical, environmental and
economic.
The objective of the collection "The Western Sahara" is to elicit interest and
stimulate research about this space, and bring together all who have an interest
in it. It will be independant and multidisciplinary. It seeks contributions not only
from scientists and researchers of all countries, but also from artists, leading
journalists, former soldiers in the colonial forces, etc.
It will be composed partly of multidisciplinary volumes comprising varied
contributions as well as bibliographies and lecture notes, and partly of special
editions which will present longer, unedited documents and articles, as well as re-
issues of otherwise unavailable works.
L’OUEST SAHARIEN, CAHIER N° 8, 2012 7
L’OUEST SAHARIEN / WESTERN SAHARA

Comité de rédaction / Éditorial board
Pierre Boilley, Emmanuel Martinoli, Ali Omar Yara
Directeur de publication /Executive editor
Emmanuel Martinoli

Comité scientifique/The scientific consultants

Luciano Ardesi (sociologue, Rome, I), Yahya ould Bara (Université de Nouakchott, RIM),
Maurice Barbier (Université de Nancy-II, F), Christoph Brenneisen (géographe, Berlin, D),
Sophie Caratini (URBAMA, Université de Tours, F), Abdel Wedoud Ould Cheikh
(Université de Nouakchott, RIM), Monique Chemillier-Gendreau (Université de Paris-VII,
Jussieu, F), Jarat Chopra (Brown University, Providence, USA), Wolfgang Creyaufmüller
(ethnologue, Aachen, D), Cheikh Djemaï (cinéaste, Nanterre, F), Jean Fabre (géologue,
Courchevel, F), Sidi Mohamed ould Hademine (Université de Nouakchott, RIM), Javier
Morillas (Universidad San Pablo Ceu, Madrid, E), Rainer Osswald (Universität Bayreuth,
D), Christiane Perregaux (Université de Genève, CH), Ulrich Rebstock (Universität
Freiburg, D), Carlos Ruiz Miguel (Universidade de Santiago de Compostela, E), Wolf-
Dieter Seiwert (ethnologue, Leipzig, D), François Soleilhavoup (Professeur de sciences
naturelles, spécialiste de l'art rupestre, Epinay-sur-Seine, F), Jürgen Taeger (Universität
Oldenburg, D), Daniel Volman (Africa Research Project, Washington DC, USA), Yahia
Zoubir (Euromed Management, Marseille, F).

Notes pour les auteurs
Les opinions exprimées n'engagent que leurs auteurs.
Les contributions, en principe originales, sont à transmettre au secrétariat de la rédaction
sous forme électronique avec une copie papier. Les règles s'appliquant aux notes de renvoi
et à la bibliographie seront communiquées aux auteurs par le secrétariat de rédaction. La
transcription des termes arabes est laissée au choix de l'auteur. La rédaction ne peut être
tenue responsable en cas de perte ou de dommages aux manuscrits.

Notes for contributors
Opinions expressed are solely those of the authors.
Articles should be original contributions and submitted to the secretariat in electronic form
with a typescript. Instructions on note style and references will be communicated to the
authors on demand. Transcription of arabic words is left to the choice of the author. The
editorial board cannot accept responsibility for any damage or loss of manuscripts.


Secrétariat, correspondance /Secretariat, editorial correspondance


Emmanuel Martinoli Pierre Boilley Ali Omar Yara

CP 2229 CH-2800 Delémont 2 70, R. Laugier F-75017 Paris 3, R. Riblette F-75020 Paris
Tél. : + 41 32 422 87 17 Tél. :+33 1 40 53 09 96 Tél. +33 08 73 64 87 99
Fax : +41 32 422 87 01 Fax : +33 1 40 53 09 96 yara.gis@free.fr
martinoli@arso.org pierre.boilley@univ-paris1.fr
8 L’OUEST SAHARIEN, CAHIER N° 8, 2012
I. Déjà parus dans la collection des Cahiers de L’Ouest saharien :

Volume 1, Etat des lieux et matériaux de recherche, 1998, 203 p.
Volume 2, Histoire et sociétés maures, 2000, 269 p.
Volume 3, Fragments, 2002, 224 p.
Volume 4, Regards sur la Mauritanie, 2004, 240 p.
Volume 5, La Mauritanie avant le pétrole, 2005, 210 p.
Volume 6, Ahmed Joumani, Oued Noun, Mythes et réalités, 2006, 188 p.
Volume 7, Mythes, conflits et décolonisation au Sahel, 2009, 206 p.

II. Déjà parus dans la collection des Hors séries de L’Ouest
saharien :

Hors série 1, Ali Omar Yara, Genèse politique de la société sahraouie, 2001,
234 p.
Hors série 2, Christelle Jus, Tracer une ligne dans le sable, Soudan français-
Mauritanie, une géopolitique coloniale (1880-1963), 2003, 262 p.
Hors série 3, Annaïg Abjean, Zahra Julien, Sahraouis : Exils-Identité, 2004, 237
p.
Hors série 4, Patrick Adam, De Smara à Smara, Sur les traces de Michel
Vieuchange, 2006, 204 p.
Hors série 5, Jean Clauzel, Notes sur la faune sauvage de l’Adagh (Adrar des
Iforas), 1948-1958, Le temps des tournées, 170 p.
Hors série 6, Till Philip Koltermann, Ulrich Rebstock et Marcus Plehn, Pages
d’histoire de la côte mauritanienne, 2006, 102 p.
Hors série 7, Sahara Occidental, Une colonie en mutation, Actes du colloque de
Paris X Nanterre, 24.11.07, 2008, 155 p.
Hors série 8, Elisabeth Peltier, Malgré tout Dakhla existe… Chronique d'un
campement sahraoui, 2008, 240 p.
Hors série 9/1, Sophie Caratini (dir.), Du rapport colonial au rapport de
développement, La question du pouvoir en Afrique du Nord et de
l'Ouest, 2009, 250 p.
Hors série 9/2, Sophie Caratini (dir.), Du rapport colonial au rapport de
développement, Affirmations identitaires et enjeux de pouvoir,
2009, 250 p.
Hors série 10, Ali Omar Yara, Le siècle guerrier franco-sahraoui (1910-2010),
2010, 168 p.

Site web de L’Ouest saharien :
<http://louestsaharien.arso.org>

Couverture : la contestation massive du camp sahraoui de Gdaïm Izig
Mise en page : comité de rédaction de L'Ouest saharien.
L’OUEST SAHARIEN, CAHIER N° 8, 2012 9


L’OUEST SAHARIEN, CAHIER N° 8, 2012 11
SOMMAIRE
Avant-propos ................................................................................. 13

I. SAHARA OCCIDENTAL ...................................................... 19

PERSPECTIVE ANTHROPOLOGIQUE ET HISTORIQUE
DE LA NOTION DE TRIBU ....................................................... 21
Keltoum IRBAH

L’ONU ET LA QUESTION DE LA DECOLONISATION......... 31
Keltoum IRBAH

MES SEJOURS DANS LE CAMP DE REFUGIES DE DAKHLA
EXTRAITS DES JOURNAUX DE NOVEMBRE 2007
À AVRIL 2010 .............................................................................. 39
Elisabeth Peltier

LA RÉSISTANCE DES SAHRAOUIS « CEUX DE GDAÏM
IZIG » (NOVEMBRE 2010 - NOVEMBRE 2011) ...................... 61
Ali Omar Yara

II. EMIGRATION DANS L’OUEST SAHARIEN ................ 103

LE RÊVE DE CÉSAR LE BOXEUR ......................................... 105
César TOUKOV

DE BAMAKO AU MAROC EN ALLER ET RETOUR
PIECE DE THÉATRE SUR L’IMMIGRATION
CLANDESTINE À TRAVERS LE DÉSERT ............................ 139
César TOUKOV
12 L’OUEST SAHARIEN, CAHIER N° 8, 2012
L'AVARE VOLÉ (MIGRATION) THÉATRE .......................... 147
César TOUKOV

LA CHARTE MONDIALE DES MIGRANTS .......................... 155

III. MALI ................................................................................... 163

MÉCANISMES DE GESTION DES PROBLÈMES SOCIAUX
DANS LES TRADITIONS DES TOUAREGS
KEL ADAGH (MALI) ................................................................ 165
Ibrahim Ag Mohamed

LA MUSIQUE CONTEMPORAINE TOUAREG
L’ÉCHO SAHARIEN A ATTEINT LE MONDE ...................... 173
Intagrist El Ansari

IV. COMPTES-RENDUS ET BIBLIOGRAPHIES .............. 183

COMPTES RENDUS ................................................................. 185
THÈSES ...................................................................................... 193
PUBLICATIONS 2008-2010...................................................... 194






AVANT-PROPOS

AVANT-PROPOS 15
Ce Cahier interdisciplinaire, n° 8, de l’Ouest saharien, propose
aux lecteurs des articles inédits sur trois sujets :
Sur le premier thème nous présentons les participations sui-
vantes :
Keltoum Irbah dresse une lecture anthropologique et historique
de la notion de « tribu ». Cette organisation sociale et forcément
politique, prend de l’intérêt au moment des crises politiques quand
un Etat nation ne joue plus son rôle de régulateur et n’assure plus
la cohésion d’un peuple. Le printemps arabe a révélé son rôle
primordial comme alternative à l’instabilité des pouvoirs. Dans son
deuxième article, l’auteur révise la tâche de l’Organisation des
Nations unies pour la décolonisation du Sahara occidental. Ces
deux articles participent à une meilleure compréhension du conflit
saharien.
Elisabeth Peltier qui, dans son livre « Malgré tout Dakhla
existe », a déjà consigné ses impressions justes, continue ici son
témoignage assidu sur le Camp de Dakhla, d’autant plus qu’elle
participe depuis l’année 2 000 au montage direct de projets sociaux
en communion étroite avec des femmes sahraouies de ce camp de
réfugiés isolé. Les extraits de ses journaux inédits, (novembre 2
007 à avril 2 010) en témoignent.
Ali Omar Yara, quant à lui, rend compte de l’inertie dont fait
preuve la communauté internationale, sous la pression accrue des
grandes puissances économiques et financières pour établir la
justice et défendre la cause de la décolonisation inachevée de cette
dernière colonie d’Afrique. Devant cette inertie, le peuple sahraoui
n’a pas tardé à riposter et à innover dans la manière de résister en
puisant dans son propre répertoire collectif. Ainsi, l’exode massif à
Gdaïm Izig, en témoigne, quand 20 000 Sahraouis, ont choisi, à
partir d’octobre 2010, de s’installer, chez eux dans cette région
paisible, en dressant des centaines de tentes, toujours ouvertes vers
le sud, pour contester pacifiquement contre l’occupation maro-
caine. Signe révélateur d’une autre manière de résister autrement
contre l’occupant marocain. L’auteur analyse plus de 15 rapports
marocains, sahraouis et des ONG sur les événements de Gdaïm
Izig.
16 L’OUEST SAHARIEN, CAHIER N° 8, 2012
Cet acte audacieux a, manifestement, inspiré, « le printemps
arabe » qui a éclaté simultanément dans cinq pays (la Tunisie,
l’Egypte, la Libye, le Yémen et la Syrie). Mais, une chose est sûre :
ces révolutions ont pour finalité de se débarrasser du despotisme
oriental et de faire valoir une répartition équitable des richesses
nationales. Pour l’auteur, la question du Sahara occidental demeure
une question de décolonisation et non une question de changement
de régime.
Sur le deuxième thème, traité pour la première fois par la revue
de l’Ouest saharien, la complexité de la migration transconti-
nentale, nous avons choisi un cas particulier à travers lequel le
lecteur peut se rendre compte de la complexité du phénomène et du
peu de solutions apportées aux misères de milliers de Migrants.
Ainsi, Martine Blanchard nous propose un dossier sur un cas type
de la migration, qui résume à lui seul toutes les facettes de ce
phénomène. Elle a adapté à l’écrit les propos de César Toukov,
recueillis le 3 février 2011 sur l’île de Gorée (Dakar). Les
événements les plus dramatiques qu’a vécu Erick César Toukov et
qui sont relatés ici ont eu lieu l’automne 2 005 avant et pendant
« l’assaut » des barrières de l’enclave de Melilla et la déportation
de César et ses compagnons dans le désert.
Néanmoins, l’échec épuisant qu’ont subi César et ses compa-
gnons, à 4 000 km, de chez eux, a eu un effet positif grâce au
témoignage de César Erick Toukov traduit par celui-ci dans une
pièce de théâtre sur la migration intitulée « l’avare volé ».
Cette expérience et cette production littéraire ont débouché sur
un autre acte politique : l’élaboration de La charte mondiale des
Migrants, rédigée par l’Assemblée mondiale des migrants à Gorée,
les 2 et 4 février 2011. Les migrants ont en effet débattu et amendé
le texte de cette Charte avant de l’adopter pour le présenter au
Forum Social Mondial de Dakar. Sur le même thème Erick César
Toukov a écrit une seconde pièce de théâtre « l’immigration
clandestine à travers le désert de Bamako au Maroc en aller et
retour » que nous présentons dans ce cahier.
Le dernier thème concerne le Mali. L’un a trait aux problèmes
sociaux chez les Touareg, analysés par Ibrahim Ag Mohamed et
l’autre est relatif à la musique Touareg saisie par Intagrist El
AVANT-PROPOS 17
Ansari, qui explique comment l’écho saharien atteint le monde. Ce
numéro contient aussi des comptes-rendus, titres de thèses inédites
et une bibliographie.

Ali Omar Yara




I. SAHARA OCCIDENTAL