La Révolution du livre et de la presse en Bretagne

De

Proclamant la liberté de la presse et du commerce, la Révolution délivre l'imprimerie et la librairie du carcan de l'Ancien Régime. Dans la vaste province de Bretagne, le livre se « démocratise » en rompant brutalement avec le passé et les premiers journaux départementaux voient le jour. Le régime napoléonien porte un coup d'arrêt à la concurrence débridée de la décennie révolutionnaire et instaure un lourd système de contrôle de l'imprimé, qui va perdurer après la chute de l'Empire. Le commerce du livre connaît pourtant une nouvelle phase de développement sous la Restauration. Librairies et cabinets de lecture se multiplient dans toute la province, tandis qu'à Nantes la presse prend son essor. En 1830, au terme d'un demi–siècle où se sont succédés quatre régimes politiques différents, l'écart entre la Basse et la Haute-Bretagne s'est accentué. À l'aube de la révolution industrielle, c'est à Nantes et à Rennes que l'édition s'engage sur la voie de la modernité, tout en contribuant à l'affirmation d'une identité bretonne.


Publié le : jeudi 9 juillet 2015
Lecture(s) : 1
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782753525276
Nombre de pages : 329
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
La Révolution du livre et de la presse en Bretagne
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

La première guerre totale

de editions-champ-vallon

Une mer pour deux royaumes

de presses-universitaires-de-rennes

L'évaluation des compétences scolaires

de presses-universitaires-de-rennes

Paysans des Alpes

de presses-universitaires-de-rennes

Profusion et pénurie

de presses-universitaires-de-rennes

suivant