La société guyanaise à l'épreuve des migrations 1965-2015

De
Publié par

Au milieu des années 1960, l’ancienne colonie de la Guyane devenue l’un des départements de l’outre-mer français compte moins de 40 000 habitants. C’est le moment où s’engage le réagencement des rapports entre Amérindiens, Créoles et Bushinenge, au bout duquel la définition du peuple guyanais est modifiée. C’est dans ce contexte politique et culturel que surviennent des migrations de grandes ampleurs, qui en quelques décennies (1965-2015) portent la population de la Guyane à plus de 250 000 habitants. Au point que les « nés en Guyane » se retrouvent en nombre inférieur aux migrants. « Et ça n’a pas explosé ! », font remarquer nombre de témoins de ce bouleversement démographique et culturel.
Publié le : samedi 10 octobre 2015
Lecture(s) : 8
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782844509901
Nombre de pages : 152
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Table des matières
Libres avant-propos 11
Introduction 19
Chapitre 1 —Le rapport politique à la France25  Deux penseurs d’avant-garde de la gouvernance du pays 27  Justin Catayée et lePSG 29  Claude Ho-A-Chuck et leMPG 31
Chapitre 2 —Les hommes et la production35  Au temps de la colonie : produire sous la dépendance du marché métropolitain 36  Au temps du département : la dynamique des transferts 39  Produire dans l’imaginaire des Guyanais 41
Chapitre 3 —Cultures guyanaises47  Les hommes et l’espace guyanais : les données de l’imaginaire colonial 47  Les femmes et le paysage culturel guyanais 50  Groupes socioculturels, emplois et territoire 54  Les cultures guyanaises 54  L’accentuation de la diversité culturelle guyanaise 58
Chapitre 4 —La société guyanaise et les dernières migrations61  La recherche de bras dans l’histoire du pays 64  Populations d’accueil et migrants 68 e  Les Guyanais et les migrations de la fin duXXsiècle 72  Protestations guyanaises 72  Les facteurs de l’intégration 76  L’évolution de la représentation du peuple guyanais 79  Amérindiens, Créoles et Noirs marrons 79  La pluriculturalité guyanaise et le défi de la cohésion sociale 84 La peur de la fragmentation sociale 84 Nous sommes tous des Guyanais 87
153
154
SERGEMAMLAMFOUCK
Chapitre 5 —La recomposition de la population guyanaise93  L’approche de la situation guyanaise par les Guyanais 94  L’articulation des deux sentiments d’appartenance 96  Représentations et attitudes guyanaises 99  La représentation du territoire et du tissu économique 100  L’admission de la pluriculturalité 102  Le discours sur la situation guyanaise 107
Conclusion 117
Annexes 123  Le député Hector Rivierez et le « problème des Indiens » de la Guyane (1969) 125  Les formations nationalistes anticolonialistes et l’immigration en Guyane (1981) L’Unité Guyanaise 131  La société guyanaise en chanson,La Mulâtressede Nicole Dolan (1980)  etTimoun Lagwiyan133de Francis Nugent (2012)  Nature et fonction d’une chanson 133  Les deux chansons dans le contexte guyanais 134  Mana et les migrants : le témoignage de Man Vévé (1913-32001) 141
Sources 147
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.