//img.uscri.be/pth/5ad57009dafaa81ea53f86e16b12cf1178ddaf79
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La voyance en question

De
108 pages
Notre société en mutation est traversée d'inquiétudes multiples. Dans ce climat d'incertitude grandissante, nous assistons à une flambée de la voyance. L'auteur, voyant lui-même, questionne sans faux-semblant la pratique de la voyance sur Internet, la qualifiant d'escroquerie pour la plupart, avant de poser la problématique de l'éthique du voyant et de définir ce qu'il entend par vraie voyance.
Voir plus Voir moins

La voyance en question Antidote(s)Vincent Pailliez
Dire Là-Haut ce que tout le monde pense tout bas
Notre société en mutation est traversée d’inquiétudes multiples. Inquiétudes
sur le plan professionnel, avec les milliers de licenciements annoncés tous les jours La voyance en question
par les médias, des régions entières sinistrées ; sur le plan fnancier, avec cette
crise dont on ne cesse de nous parler, que l’on espère derrière nous et qui ne Dire Là-Haut ce que tout le monde pense tout bas
cesse de se profler à l’horizon ; enfn sur le plan sentimental, avec l’augmentation
des divorces, l’infdélité croissante et les repères entre hommes et femmes qui se
sont effondrés. Dans ce climat d’incertitude grandissante, nous assistons à une
fambée de la voyance. Vincent Pailliez, voyant lui-même, questionne sans faux-
semblant la pratique de la voyance sur Internet, la qualifant d’escroquerie pour
la plupart, avant de poser la problématique de l’éthique du voyant et de défnir ce
qu’il entend par vraie voyance.
La voyance honnête conduit l’homme sur le chemin de son moi intérieur
au même titre que toutes les disciplines de développement personnel, que la
méditation ou les grands textes spirituels. Elle est le déclencheur de la prise de
conscience du destin qui est en nous et que nous avons à réaliser dès lors que nous
prenons notre vie en main. Il est nécessaire ensuite que le consultant avance de
lui-même sur ce chemin, librement, sans fonctionner dans la pensée magique.
Réaliser notre destin, c’est accepter ce que nous sommes, s’apprivoiser, tirer
des leçons de nos expériences existentielles, afn de nous transcender dans la voie
du bonheur.
Après des études de droit, plusieurs métiers dans lesquels il cherche sa
voie, Vincent Pailliez se décide à devenir voyant. Depuis treize ans
maintenant, Vincent Voyant pratique la voyance à son domicile ou
par téléphone, avec ou sans support de cartes. Anticonformiste, il ne
s’enferme dans aucun dogme, privilégie la recherche de l’authenticité
et la relation humaine plus que tout.
ISBN : 978-2-343-00521-8
12 e
La voyance en question Vincent PailliezLa voyance en question
Dire Là-Haut ce que tout le monde pense tout bas
PAILLIEZ_04.indd 1 01/03/13 16:40Collection Antidote(s)
dirigée par Chantal Selva
Créée en septembre 2012, la collection Antidote(s) donne des coups
de projecteur sur une réalité sociale, économique, politique et culturelle
en mutation, à partir de personnes ou d’organisations, qui ouvrent des
clairières nouvelles grâce à leur intelligence des choses du monde.
Les auteurs de la collection viennent d’horizons très variés, apportant
des éclairages singuliers du lieu de leur pratique. Ils donnent des pistes
de réfexion à un public en recherche de repères, à partir d’essais,
de récits de vie ou d’entreprises, de témoignages, mais surtout, en lui
permettant de construire sa propre interprétation de la réalité sociale
et de mieux s’y ancrer.

Antidote(s) aux idées reçues, au conformisme, au découragement,
aux fanatismes, à la violence dans tous ses états, à toutes les formes
d’immobilisme qui donnent de la société une idée fausse. Traverser les
crises dans le mouvement de la vie.
Déjà paru
Laurent Hincker, Le harcèlement moral dans la vie privée,
une guerre qui ne dit pas son nom, novembre 2012
A paraître
Patrick Aïch, Une bille de terre pour une bille en verre,
grandir toujours, avril 2013
Richard Hellbrun, Karima Merah, Au vif de la violence,
guérir la violence en soi, mai 2013
Marianne Sébastien, Allez, chantez !
Le chant de la vie sous les cendres, septembre 2013
PAILLIEZ_04.indd 2 01/03/13 16:40Vincent Pailliez
La voyance en question
Dire Là-Haut ce que tout le monde pense tout bas
PAILLIEZ_04.indd 3 01/03/13 16:40



































© L'HARMATTAN, 2013
5-7, rue de l'École-Polytechnique, 75005 Paris

http://www.librairieharmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr

ISBN : 978-2-343-00521-8
EAN : 9782343005218 À Émie, Mathis et Camille,
mes trois bouts de choux,
l’essence de ma vie,
aux âmes perdues
afn qu’elles retrouvent
le chemin d’elles-mêmes.
PAILLIEZ_04.indd 5 01/03/13 16:40PAILLIEZ_04.indd 4 01/03/13 16:40Avant-propos
Je me nomme Vincent de mon vrai prénom.
Je n’utilise pas de pseudo ou de nom d’emprunt.
J’exerce un métier que tout le monde nomme
communément voyant, médium, ou comme l’on
veut. Aujourd’hui, vu la horde de voyants qui
vous sollicitent sur Internet, on voit feurir des
tas d’appellations très sophistiquées. En ce qui
me concerne, je suis anticonformiste. Je dirais
simplement que je communique avec l’Au-delà afn
d’aider mon prochain quand il me consulte. C’est
un don qui vous tombe dessus un jour, vous ne
savez pas pourquoi. Au début, cela vous inquiète.
Vous vous demandez si vous êtes normal, d’autant
que le milieu bien-pensant et rationnel auquel
j’appartenais manifestait une certaine suspicion
pour le paranormal. C’était dans ma première
jeunesse, j’ai commencé par ne pas l’accepter. Est-
ce utile de vous parler de mon passé et de vous
dire que, petit, je ressentais des choses que d’autres
ne percevaient pas ? Si vous en avez besoin pour
vérifer la réalité de mes dons, alors pourquoi
pas ! Mais l’essentiel n’est pas là. J’éclaire mes
prochains dans leur vie, leur futur et je les aide à
7
PAILLIEZ_04.indd 7 01/03/13 16:40être eux-mêmes. Je dis bien aider car ils ont sans le
savoir toutes les clés, tout le savoir intuitif, toute la
force en eux pour réussir, pour renaître quand c’est
nécessaire, et enfn être libres. Pourquoi dis-je que
parler de mon passé n’est pas primordial ? Parce
qu’il me semble qu’il faille arrêter de s’attacher à
des choses extérieures ou à des mots afn de justifer
le bien-fondé de ce que nous sommes. Je ne vais
pas vous dire, comme certains, que ma famille est
médium depuis nombre de générations, car je n’en
vois pas l’utilité et je trouve cela saugrenu : ce n’est
pas parce qu’un boulanger fabrique son pain de
père en fls que son pain est meilleur que le jeune
boulanger fraîchement installé. Vous êtes d’accord,
n’est-ce pas ?
Ou encore devrais-je vous dire que je suis un
voyant de renom ? Ridicule ! Primo, avoir un nom
connu ne présume de rien, si ce n’est que son nom
est répandu, ou bien connu des médias et utilisé
uniquement dans un but marketing et commercial.
Moi, un grand voyant ? C’est vrai, dans un sens,
je suis un grand voyant, je mesure 1m80 ! Dans ce
cas, si vous êtes plus petit que moi, je suis en effet
un grand voyant pour vous.
Bref, je serai à même d’en parler tout à l’heure, au
sujet des titres honorifques que certains se donnent
dans ce monde de l’ésotérisme, ceux pour lesquels
le besoin d’argent ou du tiroir-caisse prévaut au
détriment de l’humain, ceux qui s’appliquent à
renvoyer une image pour « faire bien » mais qui
8
PAILLIEZ_04.indd 8 01/03/13 16:40ne refète en aucun cas le moindre soupçon de
sincérité et de vérité.
Mon travail a évolué depuis que j’exerce et
évoluera encore et encore. Je suis en perpétuel
mouvement si je puis dire. Ce que je sais, c’est que
Là-haut ils me permettent d’utiliser mes facultés à
condition que je reste moi-même tout naturellement
et de ne pas « péter plus haut que mon postérieur »
si je peux me permettre.
Je ne suis pas le seul à disposer de cette aptitude
et tant mieux. Beaucoup de mes confrères honnêtes
restent dans l’ombre, c’est bien dommage. Mais
dans le concert des voyants tous azimuts qui fait
un bruit infernal en ce moment, il vaut mieux se
protéger. Avons-nous réellement besoin de faire
de la publicité ? Non, je ne pense pas. Et puis
l’idée de me retrouver à côté de la publicité d’un
voyant soi-disant très humain et compétent, dont le
comportement est bling-bling ou jet set en vérité,
ou qui dispose d’un cabinet audiotel, non merci. En
effet, comment peut-on se prétendre humaniste et
sérieux alors que l’on possède un cabinet audiotel
tout en sachant que, si un consultant appelle et
qu’il ne lui reste qu’une minute pour enfn pouvoir
poser sa question, on ne lui donnera pas de réponse
en une minute ? Je ne veux pas dire que tous les
cabinets audiotels abritent des escrocs, mais ce dont
je suis sûr c’est qu’ils hébergent surtout de bons
investisseurs. Il faut être franc avec soi-même. J’ai
envie de dire que je suis engagé dans une quête
personnelle, une mission qui m’a été communiquée
9
PAILLIEZ_04.indd 9 01/03/13 16:40