Le chef des jeunesses hitlériennes et le jugement de ...

De

En novembre 1945, les principaux responsables du IIIe Reich furent accusés devant le Tribunal international de Nuremberg de « complot ou plan concerté», de « crime contre la paix », de « crime de guerre » et de « crime contre l'humanité». Baldur von Schirach, chef des Jeunesses hitlériennes, fut l'un des accusés.
Mis en accusation par le tribunal pour « plan concerté ou complot » et « crimes contre l'humanité», von Schirach fut disculpé du premier chef d'accusation, mais il fut reconnu coupable de crime contre l'humanité et condamnéà 20 ans de prison. Toutefois, les responsabilités de cet important personnage dans les crimes de guerre perpétrés par les nazis n'ont pas toutes été clairement établies lors du procès de Nuremberg.
Ce livre propose une réouverture du procès et démontre que Baldur von Schirach participa, aussi bien de façon active que de manière passive, à la diffusion de la doctrine nazie et à la réalisation du « complot ou plan concerté». De plus, sa responsabilité au regard de la persécution de la population civile pour des motifs politiques, raciaux ou religieux est établie, entre autres grâce à des documents provenant des archives trop longtemps ignorées d'institutions religieuses expropriées par les nazis de Vienne.


Publié le : mardi 17 juillet 2012
Lecture(s) : 34
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782763792514
Nombre de pages : 150
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Le chef des jeunesses hitlériennes et le jugement de ...
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi