Le Défi français

De
Quel est l'avenir des sociétés de langue française dans un univers marqué par la révolution technologique, la montée du terrorisme et l'accélération de la mondialisation ? Au-delà de son affaiblissement graduel depuis trois siècles, le défi du monde francophone est de se repositionner alors qu'il n'est plus au premier rang, tout en restant porteur d'une vision de l'aventure humaine enracinée dans l'histoire, toujours pertinente sous certains aspects fondamentaux. Ce défi se rattache à la dualité dans ce qu'elle a de positive, de même qu'au combat pour la vraie différence politique et identitaire. La France représente une société à la fois cassante et cassable, trop dépendante d'une dynamique de crise dans le changement, comme l'ont illustré les émeutes dans les banlieues de l'Hexagone à la fin de 2005. Par ailleurs, l'expertise québécoise est précieuse pour aider à mieux gérer la vieille relation d'amour-haine avec le monde anglophone, de même que le choc des identités collectives, au moment où l'affaire des caricatures de Mahomet trouble et inquiète. Alors que certains Québécois ressentent comme une souffrance la solitude d'une patrie perçue comme un accident historique ou une parenthèse à refermer, Le Défi français rattache l'existence collective québécoise à la grande Histoire, y compris ses aspects contemporains. Sur ces thèmes, l'essai de Christian Dufour propose une réflexion ample et stimulante, qui sort clairement des sentiers battus.Christian Dufour fait de la recherche et enseigne depuis 1994 à l'École nationale d'administration publique à Montréal. Il est l'auteur du Défi québécois (1989 et 2000), de La Rupture tranquille (1992) et de LETTRE aux souverainistes québécois et aux fédéralistes canadiens qui sont restés fidèles au Québec (2000).
Publié le : lundi 1 janvier 0001
Lecture(s) : 0
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782896644209
Nombre de pages : 172
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Le Défi français
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.