//img.uscri.be/pth/ceac17395c26dda23afb0aab443d916e3109ee3b
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 16,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Le drame de l'excision

De
220 pages
60.000 fillettes excisées en France et 130 millions de femmes au total dans le monde. L'auteur décrit le « terrible drame » de l'excision et les différentes formes que revêt cette blessure féminine. Nous dévoilant les récits poignants de ces femmes mutilées, elle nous confie également leurs craintes au sujet du devenir de leurs filles. Louisiane Doré élève vivement sa voix pour l'abolition de cet acte barbare.
Voir plus Voir moins
                          EROD_CHCXSIOI.ND_AREME-07/10/12indd   1
i
sia
ne Doré
 
Préaciers  Docteur Pierre LD et Docteur érard 
L
ou
2   33:1
     Le drame de l’excision
Le
Louisiane D oré
drame de lwecision
Préfaciers  D octeur Pierre F OL DE S et D octeur G érard ZW A N G
Novelle édiion
                               © LHARMATTAN, 2012 5-7, rue de lÉcole-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-99484-3 EAN : 9782296994843
 
À ma mère Tu as su, maman me donner le goût de vivre, faire de moi la femme que je suis devenue aujourd’hui. Pour la force que tu as pu insuffler en moi, pour la détermination que tu as réussi à faire naître en moi, pour la vie que tu m’as donnée, Merci Maman.
 
 
Je tiens ici à rendre un hommage tout à fait particulier au Docteur PIERRE FOLDÈS, que j’ai nommé : « Le styliste de l’intimité de la femme ». Sans toi, Pierre, sans ta bienveillance et ta persévérance, sans ton travail de recherche, ta ténacité et ton courage, la femme ne pourrait aujourd’hui se nourrir de cet espoir de « reconstruction de son intimité » que tu lui offres aujourd’hui. Merci, Pierre, de permettre aux femmes de retrouver leur sensibilité naturelle qu’une main criminelle a détruite. Louisiane Doré
 
Dans certains pays, les habitants sont assujettis à cette coutume millénaire et barbare qui consiste à priver l’être de ce qui fait la quintessence même de la femme, coutume représentant pour eux la stricte normalité. Venant vivre dans les pays occidentaux où cette coutume est interdite, ces mêmes personnes gardent au plus profond d’elles-mêmes les stigmates de leurs mœurs originelles qu’elles tentent de reproduire dans lesdits pays d’accueil.