Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 8,00 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

avec DRM

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

Pensées

de editions-flammarion

Du même publieur

Karl G. Marx,Le Génie du sarkozysme, établi et annoté par Pascal Chabonnat Éditions Matériologiques, 2011 www.materiologiques.com
[
avertissementssur l’auteur et le manuscrit original]
un improbable concoUrs de circonstances,àU COURS dE ’ÉTÉ 2009,M’à CONdUïT À dEvENïR E dÉPOSïTàïRE ïNvOONTàïRE dE ’œUvRE dE KàR GORïEd màRx. J’àï fàïT à CONNàïSSàNCE dE CE PROfESSEUR dE dROïT àU COURS d’UNE TRàvERSÉE ENTRE màRSEïE ET ajàCCïO, àORS qUE à MER ÉTàïT dÉChàNÉE. pERSONNE N’àvàïT E CœUR À ENgàgER à MOïNdRE CONvERSàON. JE ’àï TOUT dE SUïTE REMàRqUÉ CàR ï ÉTàïT E SEU À SE CONCENTRER, EN dÉPïT dE à TEM-PêTE, SUR UN OUvRàgE àSSEz ÉPàïS. cOMME SON TRE NE M’ÉTàïT PàS ïNCONNU, ET SàNS dOUTE POUR EURRER ’àNgOïSSE àMbïàNTE, j’àï àbORdÉ CEUï qUï ME SEMbàïT E PUS RàSSURÉ dU NàvïRE. nOUS àvONS PàRÉ PRESqUE TOUTE à NUïT. i ÉTàïT PàSSïONNÉ dE MÉTàPhySïqUE ET dE PhïOSOPhïE MORàE. i N’àvàïT fàïT UNE CàR-RïèRE dàNS ES SCïENCES jURïdïqUES qUE PàR SÉCURïTÉ MàTÉRïEE. sON ïNdïÉRENCE àU dÉChàNEMENT dES LOTS CONTRàSTàïT àvEC Sà CàPïTUàON dEvàNT ES CONTRàïNTES SOCïàES. J’àï dONC TROMPÉ MES SENSàONS dE vERgE EN ÉChàNgEàNT àvEC Uï qUEqUES MOTS, SUR dïÉRENTS SUjETS àUSSï PROfONdS qU’ïNSOUbES. lES hEURES PàSSàNT EN MêME TEMPS qUE ES vàgUES, ï M’àvOUà àvOïR ÉCRïT À SES hEURES PERdUES UNE SÉRïE d’OUvRàgES PhïOSOPhïqUES. i ES TRàNSPORTàïT àvEC Uï dàNS UNE PETE SàCOChE. i M’àUTORïSà À EN fEUïETER qUEqUES-UNS ET jE US SON NOM. VOyàNT Mà SURPRïSE, ï S’EMPRESSà dE PRÉ-CïSER : « VOUS ïMàgïNEz MON CàvàïRE ! ÊTRE hOMONyME àvEC
6
CEUï dONT ON NE PàRTàgE RïEN… Nï à gÉNÉàOgïE, ET ENCORE MOïNS ES ïdÉES. lE hàSàRd dES MOTS M’à jOUÉ CE vïàïN TOUR. » i SEMbàïT PRENdRE CEE CONCïdENCE àvEC bONhOMïE, MàïS jE SENTàïS bïEN UN REgRET, UNE bESSURE À jàMàïS OUvERTE, ïNLï-gÉE dURàNT SES jEUNES àNNÉES dàNS ’àTMOSPhèRE ÉTOUàNTE d’UNE UNïvERSïTÉ dE dROïT. aU EvER dU SOEï, à MER COMMENçà À S’àPàïSER. sà PàROE NE PàRvENàïT PUS À ME MàïNTENïR ÉvEïÉ. J’àï dORMï àïNSï jUSqU’À ’àRRïvÉE àU PORT, àvàNT qUE ’OdEUR dE ’E NE SE RàPPEE À Mà MÉMOïRE. a MON RÉvEï, ï àvàïT dïSPàRU EN àïSSàNT Sà SàCOChE À MES PïEdS. JE PENSàïS qU’ï ààïT REvENïR MàïS MON àENTE fUT vàïNE. DERNïER À qUïER E bàTEàU, j’ÉTàïS ChàRgÉ dE à dïzàïNE dE ïvRES d’UN àUTEUR dïSPàRU. mON EMbàRRàS ÉTàïT À SON COMbE ET jE RÉSOUS dE E RETROUvER, PRêT À MENER ’ENqUêTE àUSSï OïN qUE POSSïbE. tOUT MON SÉjOUR ET PUSïEURS MOïS N’y SUîRENT PàS. cE N’EST qU’EN RENTRàNT SUR E CONNENT, ï y à qUEqUES MOïS, qUE jE RÉUSSïS À TROUvER SON ÉTàbïSSEMENT d’ExERCïCE dàNS ’EST dE à FRàNCE. lÀ-bàS, SES COègUES M’ïNfORMèRENT dE Sà MORT RÉCENTE ET SOUdàïNE. i NE àïSSàïT dERRïèRE Uï Nï vEUvE, Nï PàRENT PROChE. lE SOUvENïR dE Sà PàROE fàïSàNT TàïRE MON àNgOïSSE M’ObïgE À hONORER Sà MÉMOïRE, EN dONNàNT àU PUbïC SON œUvRE CENTRàE. J’àï ChOïSï CE COURT TExTE CàR ï EST COMME UN PïvOT dE Sà PENSÉE, CONdENSàNT ES fONdEMENTS dE SON SySTèME PhïOSOPhïqUE EN UN SEU OUvRàgE. GRâCE À ’ÉdïON CRïqUE dE CE ïvRE, j’ESPèRE RÉCONCïïER dE fàçON POSThUME E hàSàRd d’UN NOM àvEC à NÉCESSïTÉ dES ÉTàTS MENTàUx dE SON 1 àUTEUR .
Pascal Charbonnat
1. Je pUblie ici le texte original tel qU’imprimé sUr l’exem-plaire en ma possession. LorsqUe j’ai crU bon d’ajoUter qUÉLqUÉS COMMÉNTàIRÉS OU INDICàîONS, ILS àPPàRàISSÉNT Le génie du saSrykSoTzÈysMmàeîqUÉMÉNT ÉNTRÉ CROChÉTS.
préfacede l’auteur
EN DÈPIT DU îTRÉ DÉ CÉT OUVRàGÉ,ï NE SERà PàS qUESON dES ïdÉES ExPRïMÉES PàR nïCOàS sàRkOzy, OU PàR E COMPExE d’ïN-dïvïdUS UNïS àUTOUR dE Sà PERSONNE ET PROdUCTEURS d’UNE SÉRïE d’ÉNONCÉS PUS OU MOïNS COhÉRENTS. uN ECTEUR àENf, qUE-qUE PEU ààChÉ àUx PRïNCïPES dE OgïqUE ÉÉMENTàïRE, SERàïT bïEN EMbàRRàSSÉ S’ï dEvàïT ExPOSER E SySTèME dE PENSÉE dU pRÉSïdENT. i N’y à NUE PàRT UNE dOCTRïNE UNïIÉE dU SàRkO-zySME, OU UNE ThÉORïE CàChÉE qU’ON POURRàïT RECONSTUER À PàRR d’UNE àNàySE dE SES dïSCOURS. màïS POUR àUTàNT PER-SONNE NE PEUT Uï REPROChER CE MàNqUE d’UNïTÉ ïNTEECTUEE. uNE TEE qUêTE SERàïT À COUP SûR ïNUE POUR TOUT ïNdïvïdU, qU’ï S’àgïSSE d’UN ÉMïNENT PROfESSEUR d’UNïvERSïTÉ OU d’UNE PERSONNE dÉNUÉE dES TRES àSSURàNT à CONIàNCE dES ÉdïTEURS. nOS ESPRïTS SONT TOUS fRàgMENTÉS ET TRàvERSÉS PàR ES ïNLUEN-CES dE NOTRE ENvïRONNEMENT, EMPêChàNT À ChàqUE SECONdE qU’UNE ïdENTÉ STàbE ET REPïÉE SUR EE-MêME NE SE CONS-TUE. QUï POURRàïT CRïqUER dE bONNE fOï à PENSÉE MORCEÉE d’UN hOMME ORSqU’ON SàïT qUE E CERvEàU hUMàïN N’EST qU’UN àSSEMbàgE PRÉCàïRE dE MOdUES ? lE ECTEUR fàMïïER dES Phï-1 OSOPhES àNgO-SàxONS NE S’y hàSàRdERàïT CERTàïNEMENT PàS .
1 [cEE RÉfÉRENCE À à ThèSE dE à MOdUàRïTÉ dE ’ESPRïT EST PàRàdOxàE ïCï, CàR, COMME E ECTEUR E vERRà dàNS à SUïTE dU
8
l’ObjET dE CE ïvRE EST d’ExàMïNER ES bRïbES dE à PENSÉE dE NOTRE TEMPS qUï SE SONT CRïSTàïSÉES ChEz UN ïNdïvïdU PORTÉ àU POUvOïR. cE qUE NOUS àPPEONS E SàRkOzySME EST UNE COEC-ON PàRCUïèRE dE CONCEPTS, NON dÉNUÉS dE CONTRàdïCONS ENTRE EUx, vïvàNT ET ÉvOUàNT dàNS ES CàTÉgORïES SUPÉRïEURES dE à SOCïÉTÉ. eN àRRïvàNT À à TêTE dE ’éTàT, UN hOMME ES à RÉvÉÉS. i N’EN EST NUEMENT E CRÉàTEUR ET NE ES CONTRôE PàS dU TOUT. màïS ï à SU ES fàïRE SïENS àU POïNT dE RECUEïïR à CONIàNCE dE CEUx qUï PERMEENT ’àCCESSïON àU SOMMET. QUàNd Sà vïE POïqUE SERà TERMïNÉE, CES CONCEPTS S’ïNCàRNE-RONT ChEz UN àUTRE PERSONNàgE, qUï Uï-MêME SERà EN MESURE dE SE hïSSER àUx PUS hàUTES fONCONS. i SERà àORS TEMPS dE 2 EUR dONNER UNE NOUvEE àPPEàON .
TExTE, ’àUTEUR SOUENT UNE dOCTRïNE dU ïbRE àRbïTRE ET ’ExïS-TENCE d’UN SUjET ïRRÉdUCbE. là SEUE fàçON dE CONCïïER CES dEUx ORdRES d’ïdÉES EST dE CONSïdÉRER ’ïNdïvïdU ïbRE COMME UN MOdUE ïNdÉCOMPOSàbE, SïTUÉ qUEqUE PàRT dàNS E CORPS ET/OU E CERvEàU dE ’êTRE hUMàïN. lE CONCEPT dE MOdUàRïTÉ dE ’ESPRïT S’àdàPTE bïEN À TOUTES SORTES dE CONCEPTS PhïO-SOPhïqUES, CE qUï dEvRàïT Uï PERMERE d’àvOïR ÉgïMEMENT UNE dESCENdàNCE NOMbREUSE.] 2 [uN SCïENIqUE àNgàïS À SUCCèS PàRERàïT dE « RÉPïCàON » dES CONCEPTS, vïvàNT dàNS ES COUChES SOCïàES SUPÉRïEURES, ChEz E ChEf dE ’éTàT dU MOMENT. sï ’ON SUïT CEE ïdÉE, ON àRRïvE À UNE vïSïON ObjECvÉE dE à dÉMOCRàE. sEON EE, ES ÉECTEURS NE PEUvENT jàMàïS êTRE REPRÉSENTÉS PàR EURS ÉUS. cES dERNïERS SONT ïNCàPàbES dE CONTENïR à dïvERSïTÉ dES CONCEPTS ExïSTàNT ChEz TOUS ES ÉECTEURS, ET dE SàSfàïRE ES dïÉRENTS bESOïNS qU’ïS ExPRïMENT À TRàvERS CES ENTÉS NEURObïOOgïqUES. là PhïOSOPhïE TRàdïONNEE RECOURT àU CONCEPT d’ïNTÉRêT gÉNÉRà POUR MàSqUER CEE ïMPOSSïbï-ïTÉ, EN PRÉTENdàNT qUE à MUTUdE dES ïNTÉRêTS PàRCUïERS POURRàïT SE MÉTàMORPhOSER EN UN ÉÉMENT UNïqUE. eN SUï-vàNT ’ÉvOUON dES CONCEPTS ET EN PRêTàNT àENON À EUR ÉCOOgïE, ON COMPRENd qUE ’ïNTÉRêT gÉNÉRà CORRESPONd EN fàïT À UN ENSEMbE RESTREïNT dE CONCEPTS qUï S’EST REPROdUïT Le génie du saCrhkEozzysESmÉeUS, À TRàvERS ES CONTRàïNTES dE EUR MïïEU hàbïTUE.
lE RôE dES ïNdïvïdUS dàNS ’hïSTOïRE ET ES COMMUNàUTÉS hUMàïNES N’EST PUS À dÉMONTRER. l’ïNdïvïdUàïSME MÉThO-dOOgïqUE ’à EN TOUT CàS PàRfàïTEMENT ÉTàbï. eN gÉNÉRà, ïbREMENT dÉSïgNÉE OU àRbïTRàïREMENT ïMPOSÉE, UNE ïNIME PàRE dES MEMbRES d’UNE SOCïÉTÉ REçOïT à ChàRgE dE dïRïgER ET dE REPRÉSENTER ES àUTRES. cEE fONCON EST UN PRïvïègE SOURCE dE jOUïSSàNCES EN MêME TEMPS qU’UNE RESPONSàbïïTÉ qUï PEUT êTRE ÉCRàSàNTE. eN ÉChàNgE dU CONTRôE dE à fORCE COECvE ET dU PàïSïR dE ’ORChESTRER, ’hOMME d’éTàT SE dOïT d’êTRE UNE ÉMàNàON PERSONNïIÉE dES àUTRES MEMbRES dE à SOCïÉTÉ, EN PàRCUïER dE CEUx qUï ONT UN RôE PRÉPONdÉRàNT dàNS ’ORgàNïSàON SOCïàE. pOUR qU’UN ïNdïvïdU ObENNE E POUvOïR dE CONTRàïNdRE SES SEMbàbES, ï dOïT SàvOïR ExPRï-MER àvEC IdÉïTÉ ES PENSÉES dE CEUx qUï àgïSSENT àUx PRE-MïERS PàNS dE à vïE SOCïàE ET ÉCONOMïqUE, OU, EN TERMES CàïRS, dES ïNdïvïdUS dOMïNàNTS. uN MONàRqUE OU UN ChEf d’éTàT NE PEUvENT dONC jàMàïS PRàqUER UN PUR àbSOUSME ; ïS dÉPENdENT TOUjOURS d’UN NOMbRE PUS OU MOïNS ÉEvÉ dE 3 EURS SEMbàbES .
sï UN bESOïN PàRCUïER, PàR ’ïNTERMÉdïàïRE dE qUEqUE CONCEPT, PàRvïENT À S’ïNSTàER ChEz UN ÉU, ï dEvïENdRà dOMï-NàNT (dOTÉ dE à MEïEURE « ITNESS »), C’EST-À-dïRE COMbÉ E MïEUx ET E PUS SOUvENT. iNvERSEMENT, S’ï NE S’y ïNSTàE PàS, ï SERà dOMïNÉ. oR, UN ÉU EST UN ïNdïvïdU qUï NE PEUT CONTENïR qU’UN NOMbRE dE CONCEPTS TOUjOURS àRgEMENT ïNfÉRïEUR À à MUTUdE ExïSTàNT dàNS SON ÉECTORàT. lES CONCEPTS MàjORï-TàïRES NE POURRONT dONC jàMàïS dEvENïR dOMïNàNTS àU MOyEN dU SURàgE UNïvERSE.] 3 [l’àUTEUR NOUS RÉSUME ïCï bïEN TROP RàPïdEMENT Sà PhïOSO-PhïE POïqUE ET Sà CONCEPON dE ’éTàT, qUï SONT ExPOSÉES dàNS UN àUTRE OUvRàgE SPÉCïàEMENT CONSàCRÉ À CEE qUES-ON (Des individus et de l’État). lE dÉSïR dE NE PàS SE RÉPÉTER ExPïqUE PEUT-êTRE CE PàRàgRàPhE ExTRêMEMENT SOMMàïRE. cE dERNïER S’àCCORdE EN TOUT CàS àSSEz bïEN àvEC ’ïdÉE dE à NOTE PRÉCÉdENTE, SEON àqUEE à dOMïNàON d’UNE CàTÉgO-RïE SOCïàE OU d’UN ïNdïvïdU SE fONdE SUR ’ExïSTENCE d’ENTÉS
9
Préface de l’auteur
10
là PàRCUàRïTÉ dE NOTRE pRÉSïdENT EST qU’ï ExPRïMEbru-talementCONCEPTS dE CEUx dONT ï dÉPENd. c’EST CE qUï ES fàïT SON gÉNïE. i ïvRE SOUS EURS àSPECTS ES MOïNS RàîNÉS ET ES MOïNS POïCÉS ES ïdÉES dES ïNdïvïdUS dOMïNàNTS ; ï UïSE EURS fORMES bRUTES, àUThENqUES, COMME POUR MONTRER Sà gRàNdE ïNMïTÉ àvEC EUx. eST-CE EN RàïSON d’UN MàNqUE dE CONIàNCE dàNS Sà ÉgïMïTÉ À ES REPRÉSENTER, Uï-MêME ïSSU d’UNE COURTE gÉNÉàOgïE dàNS ES CàTÉgORïES SUPÉRïEURES ? QUEE qU’EN SOïT ’ExPïCàON PSyChOOgïqUE, E RÉSUTàT EST ïNàENdU ET MïRàCUEUx. eN ôTàNT TOUT E vERNïS àPPORTÉ PàR UN CERTàïN NïvEàU d’ÉdUCàON, TRàNSMïS PàR ’àïSàNCE d’UNE fàMïE, d’UN MïïEU ET dES gRàNdES ÉCOES, E pRÉSïdENT à MONTRÉ qUE ES ChOSES POUvàïENT êTRE dïTES SàNS ITRE. i fàïT àvEC ES CONCEPTS CE qU’ï fERàïT àvEC dES PïERRES PRÉCïEUSES dïRECTEMENT ExTRàïTES dE à ROChE, EN àîRMàNT qU’EES SONT PUS bEES RECOUvERTES PàR à CRàSSE dU ION qUE TRàvàïÉES PàR ’àRSàN. pOUR ES ïNdïvïdUS dOMïNàNTS, fàgUÉS dE SE CONCïïER àvEC ES àUTRES ET dÉSïREUx d’àCCROTRE ’àvàNTàgE dE EURS POSïONS, CEE fàçON dE PROPàgER EURS ïdÉES à SàNS dOUTE UN PàRfUM d’ExOSME. lE gÉNïE dU SàRkOzySME ENT À CEE COMbïNàïSON UNï-qUE ENTRE dES CONCEPTS àNCïENS ïNSTàÉS dEPUïS dE ONgUES gÉNÉRàONS dàNS ES hàUTES SPhèRES dE à SOCïÉTÉ, ET EUR ïNCàRNàON SàUvàgE, ïMMÉdïàTE, ChEz UN ïNdïvïdU. cEE REN-CONTRE dUàE EST ’OCCàSïON POUR E PhïOSOPhE d’ObSERvER CES CONCEPTS SOUS UN jOUR NOUvEàU, SàNS ES TRàvESSSEMENTS dE à bïENSÉàNCE. nOUS àONS ExPOSER ES gRàNdS CONCEPTS dU SàRkOzySME, ÉTàNT ENTENdU qU’ïS N’àPPàRENNENT À àUCUN ïNdïvïdU EN PàRCUïER, PàS MêME À EUR ïNCàRNàON. iS SONT dES fRàgMENTS dE PENSÉE hUMàïNE, dïSTRïbUÉS àÉàTOïREMENT
NEURObïOOgïqUES EN EUR SEïN, dOTÉES d’UNE fORTE CàPàCïTÉ REPROdUCvE. l’hOMONyME CÉèbRE dE ’àUTEUR àvàïT OUvERT E PREMïER à vOïE À UNE TEE CONCEPON, EN UïSàNT E MOT Le génie du sa«rkïodzÉyOsmOegïE » dàNS UNE œUvRE dE jEUNESSE.]
dàNS à SOCïÉTÉ, dE PUS EN PUS RÉUNïS ET CONCENTRÉS À MESURE qUE ’ON REMONTE ’ÉChEE SOCïàE. i ÉTàïT NàTURE dE ES NOM-4 MER PàR E PàTRONyME dE CEUï qUï EN OCCUPE E SOMMET . nÉàNMOïNS, ES àMbïONS dU PhïOSOPhE CONCORdENT RàRE-MENT àvEC CEES d’UN NàTURàïSTE, SàSfàïT dE ’ObSERvàON dE à dïvERSïTÉ dES êTRES. nOUS NOUS EORCERONS d’ExPORER E MÉCàNïSME dE ChàCUN dE CES CONCEPTS àIN d’àER àU bOUT dE EUR OgïqUE. i S’àgïT POUR NOUS dE dÉMONTRER EUR bïEN-fONdÉ PàR à MïSE EN PERSPECvE dE TOUTES EURS CONSÉqUEN-CES. lOïN dE CRàïNdRE à CRïqUE SOCïOOgïSàNTE dES ïNTEEC-TUES dE gàUChE, ET dE PUS ENCORE, NOUS SOUhàïTONS dÉfENdRE ’ïdÉE qU’ï EST àbSURdE dE RÉSïSTER À à PUïSSàNCE dES CONCEPTS dOMïNàNTS. i fàUT àU CONTRàïRE ES àCCEPTER COMME dES fRUïTS NÉCESSàïRES dU fONCONNEMENT SOCïà ET ChERChER À ES àMÉ-ïORER, CE qUE NOUS TENTERONS EN dÉvEOPPàNT TOUTE ’ÉTENdUE dE EURS ïMPïCàONS. sEUE à fOïE POURRàïT dONNER ’ENvïE dE PàRR EN gUERRE CONTRE à Oï dE à gRàvïTÉ. DE MêME, à CRïqUE dES CONCEPTS dES ïNdïvïdUS dOMïNàNTS EST ïRRÉMÉdïà-bEMENT vOUÉE àU MïEUx À UN dOUx RêvE ïNTÉRïEUR, àU PïRE À à MàRgïNàïTÉ MENTàE. uNE CONSCïENCE RÉCONCïïÉE àvEC ’ïNdïvïdU PàRvïENT À dOMPTER à PEUR àdOESCENTE d’àER dàNS E SENS dU COURàNT. eE dïSCERNE SàNS ’OMbRE d’UNE hÉSïTàON E POSSïbE dE 5 ’ïMPOSSïbE.
4. [rEMàRqUONS qUE ES ENTÉS NEURObïOOgïqUES dOMïNàN-TES PEUvENT SE RÉPàNdRE ïNÉgàEMENT SEON ES ïNdïvïdUS ET qU’EES NE SONT EN RïEN PRïSONNïèRES d’UN TOUT qUE SERàïT ’ES-PRïT ïNdïvïdUE. l’àUTEUR EST bïEN UN PàRSàN dE ’ïNdïvïdUà-ïSME MÉThOdOOgïqUE, àvEC CEE ORïgïNàïTÉ qU’ï fONdE SON SySTèME dE à ïbERTÉ SUR UN ïNdïvïdU MORCEÉ.] 5. [i NOUS fàUT PRÉvENïR E ECTEUR qUE ’àUTEUR SE àïSSE SOU-vENT àER À CES ENvOÉES yRïCO-MÉTàPhySïqUES, PEUT-êTRE EN RàïSON dE Sà SïTUàON gÉOgRàPhïqUE qUï à dÉTERMïNÉ EN PàR-E SES ïNLUENCES PhïOSOPhïqUES, àU CàRREfOUR dE à FRàNCE ET dE ’aEMàgNE.]
11
Préface de l’auteur
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin