Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Achetez pour : 12,99 €

Lecture en ligne

Publications similaires

1IPUP EF DPVWFSUVSF  #FBV #BTTJO *MF .BVSJDF  0VSJ FO IBVU Ë HBVDIF BWFD MFT FOGBOUT EV DPNNBOEBOU EV DBNQ
Liliane MESSIKA
LE JUIF ERRANT EST RENTRÉ CHEZ LUI
Biographie
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07184-8 EAN : 9782343071848
2
LE JUIF ERRANT EST RENTRÉ CHEZ LUI
Liliane MESSIKA LE JUIF ERRANT EST RENTRÉ CHEZ LUI Biographie
Autres ouvrages de Liliane Messika :
Les dircoms, éditions L’Harmattan, 1995. Imagin’aires de jeu – l’enfant, le jeu, la ville, éd. Autrement, 2000 La planète Kourtevue, BD éditions Une bulle en plus, 2001 Mythes et réalités, trad. de M. G. Bard, Ed. Raphaël, 2004 Plastic – no Plastic, avec Philippe Couette, l’Archipel, 2005 La paix impossible ?,avec Fabien Ghez, l’Archipel, 2006 Ilan Halimi, le canari dans la mine, ouvrage collectif, éd. Yago, 2006 Les coccinelles grises, traduction de Mona Yahia, L’Archipel, 2006 Paxtor, Ed. Yago, Prix de la Nouvelle Hossegor 2007 Tribulations d’un cœur d’artichaut, roman, Editions Yago, 2008 5 jours à New York, photos Ph. Couette, éd. De Courcelles, 2008 Starbucks, traduction de Howard Schultz, Ed. Télémaque, 2011 Amazon.com, trad. de Richard L. Brandt, Ed. Télémaque, 2012 Longue division, trad. de Derek Nikitas, Editions Télémaque, 2013 L’homme malade de son environnement, avec M. Aubier, Plon, 2013 Le passage couvert, trad. de P. de Moncan, Ed. du Mécène, 2013 L’Orient et l’Accident, roman avec S. Skrobacki, L’Harmattan, 2015 La communication, c’est comme la marche à pied, essai avec C. Nouchy, L’Harmattan, 2015 Editions K’Noë, Collection « Une nouvelle pour comprendre une maladie » : Va le dire… à la mer, 2001 UneVieMoinsOrdinaire.com,2003Le match de leur vie,2003L’imprévue,2003. Goood Morning, Léo !2005 Enquête inquiète, 2005 Panne des sens, 2009 Confidences pour filles, 2010
D’abord, pour Ouri, Pour Aviva, Pour leurs enfants et leurs petits-enfants, qui ont l’ont convaincu de se laisser raconter. Encore, pour ceux qui me sont chair : Rachel, Gabriel, Lison, Adam et Zoé. A jamais, pour S. qui m’est cher, Et toujours pour mon père, dont le souvenir m’éclaire.