Le mitard

De
Publié par

Quels sont les effets sociaux de la discipline pénitentiaire ? L'opposition constatée entre les discours recueillis et les logiques institutionnelles interroge la prison dans sa mission de préparation à la réinsertion sociale. Toute entière dédiée à "l'ordre et la sécurité" des établissements, la discipline pénitentiaire ne participe-t-elle pas à consolider le rôle de déviants de détenus ? Quelles règles pénitentiaires européennes mettre en oeuvre au service de l'impératif sécuritaire et de la nécessaire réinsertion de la population pénale ?
Publié le : jeudi 15 octobre 2015
Lecture(s) : 1
Tags :
EAN13 : 9782336393254
Nombre de pages : 278
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
GérardLAMBERT
LE MITARD Une approche sociologique de la discipline pénitentiaire
L O G I Q U E S S O C I A L E S
Logiques sociales Collection dirigée par Bruno Péquignot En réunissant des chercheurs, des praticiens et des essayistes, même si la dominante reste universitaire, la collection « Logiques Sociales » entend favoriser les liens entre la recherche non finalisée et l'action sociale. En laissant toute liberté théorique aux auteurs, elle cherche à promouvoir les recherches qui partent d'un terrain, d'une enquête ou d'une expérience qui augmentent la connaissance empirique des phénomènes sociaux ou qui proposent une innovation méthodologique ou théorique, voire une réévaluation de méthodes ou de systèmes conceptuels classiques. Dernières parutions Sandrine GAYMARD et Teodor TIPLICA (dir.),Sécurité, éducation et mobilités, Maîtrise des risques et prévention 2, 2015. Sandrine GAYMARD et Teodor TIPLICA (dir.),Sécurité des déplacements, protection des usagers et de l’environnement, Maîtrise des risques et prévention 1 – Travel safety, user and environment protection. Risk control and prevention, 2015. Isabelle PAPIEAU,Les années 80, Miroirs de l’époque « Art déco », 2015. Yannick BRUN-PICARD,Agent territorial spécialisé des écoles maternelles (ATSEM). Personnification d’une interface éducative, 2015. Kaveh DASTOOREH,Vers une sociologie foucaldienne, Réunir l’objectivation et la subjectivation, 2015. Alexandre BRARD,Recompositions territoriale en Outre-mer ou le Collectif dans l’action publique, 2015. Denis LAFORGUE,Essai de sociologie institutionnaliste, 2015. Anthony GALLUZZO,Mythologie comparée des stars, 2015. Yannick BRUN-PICARD,Territoires de mémoires. Interfaces référentielles d’expressions et d’affirmations sociétales, 2015. Fred DERVIN,La Chine autrement. Perspectives interculturelles critiques, 2015. Lei WANG,Pratiques et sens des soins du corps en Chine. Le cas des cosmétiques, 2015. Ekaterina YUDINTSEVA,La famille, pilier des catholiques traditionnalistes en France, 2015. Yannick BRUN-PICARD,Vivre aux côtés des autres en harmonie. L’indispensable ciment sociétal, 2015. HU Shen,L’État-croupier et les joueurs-coolies, Ce que la loterie nous apprend sur les mutations sociétales de la Chine,2015. François GUIYOBA (éd.),La littérature médiagénique, Ecriture, musique et arts visuels,2015.
LE MITARD
© L’HARMATTAN, 2015 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Pariswww.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-06756-8 EAN : 9782343067568
Gérard LAMBERTLE MITARD Une approche sociologique de la discipline pénitentiaireL’HARMATTAN
Du même auteur
Le beau monde,2008.roman, éditions Gunten, Comme un jeu d’enfants,roman, éditions Gunten, 2009. Vu de l’intérieur,roman, éditions Gunten, 2014.Petit Vade-mecum de l’amour en temps de guerre,Günten, 2015.
A J ea n - Mi ch el Be ss et t e,
pour ce que ce livre doit à sa vigilance méthodologique, aux intuitions fertiles et à l’amitié dont il a rempli ces années de recherche.
« Je discernerai, en gros, trois attitudes possibles en face du fait « prison ». Saluer une machine puissante au service de la chose sociale ; la vomir, la refuser dans l’absolu, précisément en tant que telle ; se contenter de la regarder comme un fait et aller voir comment ça se passe à l’intérieur.»
Georges Arnaud,Prisons 1953.
« La marge par laquelle la prison excède la détention est remplie en fait par des techniques de type disciplinaire. Et ce supplément disciplinaire par rapport au juridique, c’est cela, en somme, qui s’est appelé le pénitentiaire. »
Michel Foucault, Surveiller et punir.
« On dit d’un fleuve emportant tout qu’il est violent, mais on ne dit jamais rien de la violence des rives qui l’enserrent»
BertholdBrecht.
«D’en venir à s’accorder aux profondeurs d’un sujet, le respect pour ce sujet à chaque pas s’accroît; et seulement d’avoir eu l’audace de l’aborder, le cœur à part soi recule de honte; car on s’en sait enfin indigne et de plus en plus »
James Agee,Louons maintenant les grands hommes.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.