Le Pays de l'écriture

De
Publié par

Poursuivant le travail intérieur de La Ligne et l'Ombre, Silvia baron Supervielle propose ici une réflexion sur la naissance même de l'écriture et l'exigence impérieuse de la littérature. A partir de l'expérience de son exil, à partir de certains éléments autobiographiques réduits ici à leur épure, l'auteur analyse le geste de l'écriture, la création artistique, la désignation poétique, mais aussi les sentiments les plus violents, la passion, le désir, le deuil. Nourrie d'une culture profonde (les poèmes de sa langue natale et des poésies élisabéthaines qu'elle traduit, les fragments de mystiques, les livres de voyage, les essais d'architecture, les manuels de sagesse antique), elle va et vient entre sa mémoire, sa perception des éléments (l'eau, le vent, la terre), son besoin de suivre les inquiétudes de sa sensibilité.


Publié le : mardi 25 février 2014
Lecture(s) : 0
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782021069907
Nombre de pages : 294
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Le Pays de l’écriture
S i lv i a B a r o n S u p e r v i e l l e
Le Pays de l’écriture
É d i t i o n s d u S e u i l 27, rue Jacob, Paris VIe
CET OUVRAGE EST PUBLIÉ SOUS LA DIRECTION DE RENÉ DECECCATTY
ISBN978-2-02-106991-4
© ÉDITIONS DUSEUIL,OCTOBRE2002
Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articlesL. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
www.seuil.com
Il n’y a pas d’autre vie à rêver que la vôtre, que la nôtre.
Geneviève de Gaulle Anthonioz
CAHIER I
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.