Le propre de l'humain

De
Publié par

Cet ouvrage est le produit d'une réflexion d'un groupe de chercheurs qui tente, depuis une dizaine d'années, de faire vivre et cohabiter les approches psychanalytiques et les autres courants de pensée en sciences humaines dans un discours ouvert. Voici le cheminement de l'expérience singulière de l'écriture à plusieurs voix qui anime l'équipe de recherche sur la clinique psychanalytique, les processus philosophiques et existentiels, et l'esthétique.
Publié le : lundi 1 juillet 2013
Lecture(s) : 19
EAN13 : 9782336320403
Nombre de pages : 204
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
ISBN : 978-2-34-30068-620 0Ceteuv ogeraet mn  esreptcep eviq alion uest lhde « n,»muia sald narapoem tis htéli euqirota nos edc moemc èvenemtndans sononcept,  noitnysppo tisoà e  «unmaagqutir pe n »muiai hnles par nté résegéd al ed serugrpcou  dontidara ud cyspmsihq ,eets lu pens recogini eédctiiaeruelle soit dorappa nosrt ecnerenlu  oe  drsveesl vareppro earuse.ompee tr Ellsot alci sontutaemmos à ed thl ndre invut le re euq iepc moemc la plaà e mmcoe mêm-iul à elbavioursse plle e. Eitrè tnet uoènet lnsdae enci seseuq ,sectios ec en luit nfroe co t àtnnamigaos ne smexlaitr àt,il letnegil ecn face à lanimald no teld raiwinxua noitamrofniurnes les leelquteà ll eceiraitde lrie théo la l revuovèhcus epre urocurrtque  slsaissoicneecElle samilent. b roleeleC tén.etencexistérie mahposolih nos à eeg rlee  pdud ar eedc ehcrehru sexion dun groupudord tienuér vroue agt es plebitecoha et ivreerv f ia sednneéa dneaiiz dne usiuped etnet iuqde penséourants uartsec e  tel stilyesquycpsnahacorp sehel rpa se cocycl un mentel sev céca mmnejeub snsioatndFo spmet ud sevitcences hue en scina snud amnised veou. rtcoiss urborpelbac lI tôl ealted ilétR aé09), (20on u seld edom nhcorppaeaigexe s an dnt2(00)2 ,edl  aepnsée (2004), pouiusra iv cevq alstuen io Rdul éeec ed tnemenimeh clet enemintaerl é eedilrèniugce srienexpétte  te rulpcellevitqumicoe e unnadyuoevarc  r yerrte lecteuielle. Liqytalans le, ueqinilc ahcysp eu et questentexisseusrpcocyih ssps urixvoui qni atirc erulp àeisuecherche sur « leml éuqpi eedr ogol eue pD,chsyylan,etssp tahcyection ds la dirS VANIUA elCuaedqulihoat CtésieruoS.tseuOl ed esthé le, etielsnUvi àl e »ituq ed cyspoloh eiginclueiqEP (, C)m merb eedl éuqipe de rechercheinilc eip te euqatopchsye,gilohoefssp orméréue ren pite ologsychs).t (Angerl eseuOqilod eué itthCaniUrsveedl AS )( PIéusepliqe AplogiocioS te eigolohcysPe  dutitstInlà re  en sciences LprudisiicLpniiaaissa droppe chd erL eamuhe nipropLe humaines
 hu
L ro r d L hu
 d ro h Lur d L r
                      d
 
 
 
 
 
 LE PROPRE DE L’HUMAIN
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Sous la direction de Claude S AVINAUD       LE PROPRE DE L’HUMAIN    Essai d’approche pluridisciplinaire en sciences humaines        
       
        
   Illustration de couverture :  Masque Kumu, Région de léquateur, Nord République démocratique du Congo, (fin du XIX e siècle), Galerie Sigui, Jean-François Blondeau, 49000 Angers. Photographie dÉmilien-Félix Martin.        © LHarmattan, 2013  5-7, rue de lÉcole-Polytechnique, 75005 Paris   http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-343-00866-0 EAN : 9782343008660  
    
AUTEURS   Vincent GUÉRIN , docteur en histoire contemporaine, formateur, chargé de cours à lInstitut de Psychologie et Sociologie Appliquées (IPSA), Université Catholique de lOuest, et doctorant au Centre de recherches historiques de lOuest (CERHIO, UMR CNRS 6258).  Raymond LAMBOLEY , philosophe, membre de lAssociation de la Cause freudienne.  Julien LUSTEAU , psychologue clinicien.  Virginie MARTIN-LAVAUD , psychologue dans lÉducation Nationale, psychanalyste, docteur en psychopathologie, chargée de cours à lIUFM des Pays de Loire et à lInstitut de Psychologie et de Sociologie Appliquées de lUniversité Catholique de lOuest, Angers.  Patrick MARTIN-MATTERA , psychologue, psychanalyste, professeur en psychopathologie, Institut de Psychologie et Sociologie Appliquées, et directeur du Pôle Recherche de lUniversité Catholique de lOuest, Angers.  Alain MOUCHÈS , éthologue, maître de conférences en psychologie à lInstitut de Psychologie et de Sociologie Appliquées de lUniversité Catholique de lOuest, Angers.  Auguste MORILLE , maître de conférences en neurosciences à lInstitut de Psychologie et de Sociologie Appliquées de lUniversité Catholique de lOuest, Angers.  Véronique PAUTREL , psychologue clinicienne, docteur en psychologie clinique et psychopathologie, chargée de cours à lInstitut de Psychologie et de Sociologie Appliquées de lUniversité Catholique de lOuest, Angers.  
Elwis POTIER , psychosociologue, chercheur associé au Centre détudes sur les conflits (C. & C.) et du Centre International de Recherche, Formation et Intervention Psycho-sociologiques (CIRFIP).  Claude SAVINAUD , psychologue et psychanalyste, professeur émérite en psychologie clinique et psychopathologie de lInstitut de Psychologie et Sociologie Appliquées de lUniversité Catholique de lOuest, Angers.                     
6
SOMMAIRE
        Préface ( P. Martin-Mattera ) ..................................................... 9   Introduction Le propre de lhomme risque de ne pas le rester encore longtemps (C . Savinaud )................................................ 17  Première partie : Le sujet entre altération et altérité  ......................................... 27   Le Nouveau Monde aux XV e et XVI e siècles : altérité, représentation et lieux dexception ( V. Guérin ) ................................................................................. 29   Être humain par le partage même de ce trait venant qualifier lun et lautre dhumanité ( V. Pautrel )................................................................................. 49  Le monstre : un objet esthétique nécessaire à la définition de lhumain ( V. Martin-Lavaud ) .................................................................... 65      Deuxième partie : Lhumain entre individu et société  ......................................... 79  Sujet humain et sujet social ( C. Savinaud, E. Potier ) ............................................................ 81      « Homme souït home » ( J. Lusteau ) ................................................................................ 107    
Troisième partie : Modélisation et paradigmes dans le champ de la science .... 121   Lhumain dans les paradigmes scientifiques ( A. Morille )  ................................................................................ 123   Éthologie et cognition animale : une remise en question pour comprendre lhumain ( A. Mouchès ) .......................................... 139   Lhumain dans la théorie psychanalytique au regard de la science moderne ( C. Savinaud )......................................... 157   Quatrième partie : Approche philosophique existentielle .................................... 175  Être humain : devenir des configurateurs du monde ? ( R. Lamboley ) ............................................................................ 177   Conclusion  ................................................................................ 191  Quel apport de la psychanalyse à la question de lhumain ? ( C. Savinaud )  ............................................................................. 193
8
 
    PRÉFACE
  Patrick MARTIN-MATTERA    « Mieux est de ris que de larmes escripre » 1 .  La question « quest-ce quêtre humain ? », ouvre aussi sur celle du sujet : ce nest en effet pas la même chose de dire « quest-ce que lhomme ? » et « quest-ce que lhumain ? ». Pour Lacan, cet être humain est un parlêtre 2 , un animal affecté par le langage, « parasité » 3 , dit-il, par le signifiant. Le parlêtre rassemble de fait la dimension du corps et celle du langage. Le terme indique quentre le réel de la jouissance et la dimension du signifiant, il y a un lien fondamental, une indissociabilité et, en même temps, une irréductibilité : lhumain est fait dune contradiction dorigine. Animal radicalement transformé par le signifiant, on a longtemps considéré que la seule conscience était la marque de lhumain, jusquà ce que Freud indique que cette différence tenait également à la dimension  nouvelle alors  de linconscient psychique.                                                      1 Rabelais F., Gargantua, Aux lecteurs , in uvres Complètes ,  LIntégrale , Paris, Éd. du Seuil, 1973, p. 37. 2 Cette expression apparaît dans le séminaire RSI, par exemple lors de la séance du 17 décembre 1974. Léquivalence être humain  et parlêtre  est faite dans le séminaire Le sinthome , séance du 10 février 1976. Lacan ajoute que ce terme se substituera à linconscient de Freud dans la conférence intitulée Joyce, le symptôme , en 1975. Cf. Lacan J. (1975), Joyce le symptôme, in Autres écrits , Paris, Éd. du Seuil, 2001, p. 565. 3 Lacan J., Séminaire RSI, séance du 11 mars 1975.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.