Le Rorschach en clinique de la dépression adulte

De
Publié par

L'auteur, s'appuyant principalement sur le modèle théorique de la dépression de J. Bergeret, identifie ses principales formes en psychopathologie adulte et ses expressions au test de Rorschach appliqué de manière classique et selon une procédure intitulée méthode associative d'inspiration psychanalytique. À partir de l’épreuve du Rorschach, l’auteur propose des indicateurs diagnostiques pour isoler les dépressions dans les grandes formes de fonctionnement psychotique, limite et névrotique. Cet ouvrage intègre aussi des repères utiles au clinicien confronté à la polysémie complexe des troubles bipolaires et à leur sous-bassement structural non univoque. A côté des nombreuses études de cas illustratives, cet ouvrage fournit des données fondées sur des comparaisons de groupes de patients dépressifs. Celles-ci montrent l'intérêt du Rorschach à un niveau pronostique, thérapeutique, en particulier pour évaluer le risque suicidaire, de chronicisation dépressive et les facteurs impliqués dans l’engagement thérapeutique.
Publié le : mercredi 29 août 2012
Lecture(s) : 28
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782100585687
Nombre de pages : 424
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
L'auteur, s'appuyant principalement sur le modèle théorique de la dépression de J. Bergeret, identifie ses principales formes en psychopathologie adulte et ses expressions au test de Rorschach appliqué de manière classique et selon une procédure intitulée méthode associative d'inspiration psychanalytique. À partir de l’épreuve du Rorschach, l’auteur propose des indicateurs diagnostiques pour isoler les dépressions dans les grandes formes de fonctionnement psychotique, limite et névrotique. Cet ouvrage intègre aussi des repères utiles au clinicien confronté à la polysémie complexe des troubles bipolaires et à leur sous-bassement structural non univoque. A côté des nombreuses études de cas illustratives, cet ouvrage fournit des données fondées sur des comparaisons de groupes de patients dépressifs. Celles-ci montrent l'intérêt du Rorschach à un niveau pronostique, thérapeutique, en particulier pour évaluer le risque suicidaire, de chronicisation dépressive et les facteurs impliqués dans l’engagement thérapeutique.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.