Le RSI ou La Tour de Babel

De
Publié par

Ce livre rassemble toutes les inepties commises par cette institution qu’est le RSI et ses services annexes dans le calcul des appels à cotisations sociales qui servent de base de calcul à la retraite des travailleurs indépendants.
Son but est d'attirer l'attention, de tous les adhérents obligatoires à cette institution que sont les travailleurs indépendants, sur toutes les précautions à prendre...pour éviter une sérieuse déconvenue quand ils décideront de faire valoir leur droit à la retraite.


Publié le : vendredi 12 juillet 2013
Lecture(s) : 4
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782332570710
Nombre de pages : 24
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Couverture
Copyright
Cet ouvrage a été composé par Edilivre
175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis
Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50
Mail : client@edilivre.com
www.edilivre.com
Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction, intégrale ou partielle réservés pour tous pays.
ISBN numérique : 978-2-332-57069-7
© Edilivre, 2013
Le RSI (Régime social des indépendants) ou la tour de Babel, pourquoi ? Tout simplement parce que suivant que vous vous adressez au siège ou au service contentieux ou au centre de paiement, vous n’obtenez pas toujours la même réponse… Quand on veut bien vous répondre !!! En clair, cela signifie que si deux, ou même trois personnes différentes du même organisme établissent votre « appel de cotisations pour la même année », vous n’avez pas le même montant à payer car leurs bases de calculs ne sont pas rigoureusement identiques… Loin s’en faut !!! C’est grave pour un organisme qui collecte vos charges sociales quand vous êtes un travailleur indépendant… En vue de l’établissement de votre pension quand vous prendrez votre retraite. Cela se complique quand vous êtes salarié et que vous décidez d’exercer une activité annexe en créant une société de quelque nature que ce soit. Votre souci d’améliorer vos revenus en procédant de la sorte vous conduit à être taxé deux fois. Vous devez payer vos charges sociales en tant que salarié et vous devez aussi payer vos charges sociales en tant que travailleur indépendant. Et si le CA de votre société est nul, vous devez quand même payer des charges sociales à minima au RSI. Qui dit mieux ? En clair, cela signifie que la conception du travailleur indépendant, ou commerçant, est systématiquement liée à une notion de fraude à ses obligations… Mais qui peut payer avec de l’argent qu’il n’a pas et dans quel pays ? Devinez ?… Je vais vous conter une histoire vraie, que, probablement, beaucoup d’entre vous ont vécue, sans savoir comment se sortir d’une situation inextricable du fait que vous êtes en face d’une honorable et vénérable institution, quasiment d’État (catégorie juridique : régime général de la Sécurité sociale) et contre laquelle vous ne pouvez rien… ou presque ! Et, c’est là que le bât blesse, car cela concerne des millions de personnes qui pâtissent de cette situation d’ingérence non contestable… Il est grand temps de réagir contre cet état de fait qui nous impose sa loi sans que nous ne puissions rien dire… C’est inadmissible et intolérable ! Donc, un jour, par exemple le 13 août 2008, vous décidez de créer une société pour une activité annexe à votre job de salarié. Puis,...
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Les 12 portes du Kaama

de editions-edilivre

Le Prix des choses

de editions-edilivre

Le Chant de Marie

de editions-edilivre

suivant