//img.uscri.be/pth/f0d72a4bb1fad169a8fff3d411d035d76576d708
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 12,75 €

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

LE STRESS CHEZ LES PERSONNES AGÉES

De
176 pages
Le stress chez les personnes âgées est traité sous une forme accessible et synthétique. Le lieu de contrôle et les stratégies d'adaptation sont abordés et mettent en lumière les croyances et les ressources des seniors. Autant d'éclairages qui nous permettent d'approfondir nos connaissances sur les réactions aux événements de vie. Le traditionnel pessimisme fait place à une vision positive du vieillissement.
Voir plus Voir moins

Le stress chez les personnes âgées

La gérontologie en actes Collection dirigée par Jean-Jacques Amyot

L'évolution des connaissances sur le vieillissement et les constantes mutations de l'action gérontologique requièrent une large diffusion des études, des recherches et des actes de colloques, véritables brassages d'idées, de concepts, de pratiques professionnelles et de politiques publiques qui participent à l' innovation.
La collection La gérontologie contributions qui accompagnent auprès des personnes âgées. en actes a vocation d'éditer ces le développement de l'action

Déjà parus

Blandine ORELLANA-GELAIN, Communiquer avec les personnes âgées, 2007.
UNIORP A, Le traitement social de la vieillesse, 2006. OAREIL, Le vieillissement des immigrés en Aquitaine, 2006.

J.J. AMYOT et M. BILLÉ (sous la dir.), Vieillesses interdites, 2004. Michel BILLÉ, La chance de vieillir, 2004

Gaëtan MACALUSO

Le stress chez les personnes âgées

L ' Harmattan

@ L'Harmattan, 2008 5-7, rue de l'Ecole polytechnique; 75005 Paris http://www.librairieharrnattan.com harmattan 1@wanadoo.fr diffusion.harmattan@wanadoo. fr

ISBN: 978-2-296-06384-6 EAN : 9782296063846

T ABLE DES MA TIERES

Page t) INTRODUCTION La santé: définition Stéréotypes de la réaction au stress des seniors
Diverses questions envisagées

11 13 14 15

2) LES SITUATIOINS STRESSANTES Echelle événementielle de Holmes et Rahe
Situations les plus fréquentes

19 ]9 21 21 23 25 26 27 27 32 32 32 33 33 33 34 41 44 46 49 50

.:. .:.

La retraite L'isolement et la solitude ~ ~ ~ ~ L'isolement résidentiel L'isolement relationnel et social La santé et les handicaps De l'isolement à la solitude

.:.

Le handicap et la dépendance
~Les maladies ~Les déficiences ~Les incapacités ~Les désavantages ~Lehandicap

.:. .:. .:. .:.

Le divorce La maltraitance Les changements physiques Les deuils

.:. N'importe quel événement perturbant Bibliographie

3) LE STRESS: EVOLUTION DU CONCEPT Historique Cannon Selye .:. Les trois stades du « syndrome général d'adaptation» ~ ~ ~ La réaction d'alarme La phase de résistance la Phase d'épuisement.

53 53 54 62 63 63 66 67 70 72 73 74 76 79 81

Lazarus ou la conception contemporaine du stress Facteurs modifiant la réaction au stress .:. .:. .:. Stress objectif Stress perçu Contrôle perçu

Conclusion

Bibliographie

4) COMPLICATIONS LIEES A L'INADAPTATION
Troubles psychiques

AU STRESS

87 87 87

.:.

Anxiété ~ ~ Le trouble panique Le trouble anxieux généralisé

88 89 90 91 91 97 98 104 lOS 107

.:. .:.

Troubles du sommeil Addictions ~ ~ Alcoolisme tardif Médicaments

.:. .:.

Dépression Suicide

Troub les somatiques Bibliographie

8

5) LES CROYANCES INTERNES ET EXTERNES ou LIEU DE CONTROLE Définition Evaluation du lieu de contrôle .:. .:. Echelle de Rotter du « lieu de contrôle» Echelle de Dubois
des croyances internes ou externes

109 109 110 I 10 III 117 117 118 120 121 122 123 123 125 125 126

Caractéristiques .:.

Introduction

.:. .:. .:. .:. .:. .:. .:.

Croyances et réussite Croyances et adaptation sociale Croyances et adaptation aux situations stressantes Croyances et réactions émotionnelles Croyances et personnal ité Croyances et âge Croyances et sexe

Conclusion Bibliographie

6) LES STRATEGIES D'ADAPTATION AU STRESS ou COPING Définition Evaluation
Classification des stratégies d'adaptation

129 129 132 134 135 135 139

Efficacité des stratégies d'adaptation Méthodes d'évaluation des stratégies d'adaptation

Bibliographie

9

7) VERS UNE VISION POSITIVE DU VIEILLISSEMENT L'âge
Les croyances ou lieu de contrôle Les stratégies d'adaptation

141 141 146 149 152 155 160

Le sexe Les théories de l'adaptation au stress
Bib Iiograph ie

8) GESTION ET THERAPEUTIQUES Généralités Les thérapies comportementales .:. La relaxation ~ ~ ~ ~ .:. Le Training autogène

DU STRESS

163 163 164 164 164 165 166 166 167 167 168 168 170

Relaxation musculaire progressive Relaxation d'inspiration analytique Le biofeedback

Autres types de relaxation

Thérapies cognitives .:. .:. .:. Ellis Beck J. Cottraux
modérateurs de stress

Les comportements Les traitements

171 171 173

médicamenteux

Bibliographie

CONCLUSION

175

10

1) INTRODUCTION

Un auteur ancien a dit que tout événement a deux anses et qu'il n'est pas sage de choisir pour le porter
celle qui blesse la main. Alain, Propos sur le bonheur, Gallimard.

Quels que soient les âges de la vie, l'individu est confronté à des événements susceptibles d'entraîner un stress.

Le stress est un ensemble psychologiques

de réactions

physiologiques personne

et est

qui se manifestent

lorsqu'une

soumise à un changement de situation.

L'environnement demande à

dans lequel nous vivons est impermanent et humain une adaptation constamment

l'être

renouvelée pour faire face aux demandes environnementales.

Les périodes supplémentaire adaptations.

de transition

peuvent

également

être source

de stress car elles requièrent de nombreuses

Le vieillissement

est un processus particulièrelllent

rempli de

transitions et de stress potentiels.

Le stress ne se manifeste pas uniquement suite à des relations interhumaines pour tout de conflits ou d'unions par exemple, mais aussi changement d'un comme poste un décalage horaire., un

réaménagement corporel.

de travail

ou un changement

La notion de stress regroupe à la fois la cause extérieure qui provoque la réaction et également la réaction d"adaptation à cette contrainte. Le stress « est déjà tout un programme puisqu'il désigne à la fois l'agent responsable, la réaction à cet agent et l'état dans lequel se trouve celui qui réagit ». (Dantzer., ] 997).

Le stress peut permettre une mobilisation des forces physiques et mentales. Pour certains individus le stress est vital à leur performance, il décuple leurs chances de mener à bien ce qu'il ont entrepris. e' est dans cette optique qu'il est propice au «défi» « motivation ». Mais il peut aussi faire perdre les moyens et nuire à l'action. Il devient alors un ennemi qu'il faut combattre. ou à la

12

La santé, c'est ce qui sert à ne pas mourir chaque fois qu'on est gravement malade.

G. Perros, Papiers collés, Ill, Gallimard.

La

Santé

est définie

par l'Organisation

mondiale

de la

santé comme un état de bien-être total biopsychosocial ; elle est envisagée chez les seniors sous l'angle de «l'adaptation au

milieu et la capacité d'y fonctionner au mieux compte tenu de leurs incapacités ». (Haut comité de la santé publique, 1992).

On

parle

de

décompensation

lorsque

les

mécanismes

d'adaptation

sont épuisés.

Pour Leger (1997) pionnier de la psychogériatrie « la véritable vieillesse est d'ailleurs caractérisée par la diminution des

capacités adaptatives ».

Mais le stress est aussi un formidable processus d'adaptation dans lequel toutes les ressources psychologiques entrent en jeu par l'élaboration de stratégies d'un individu pour lutter

efficacement contre certains de ses effets néfastes.

Un état de stress chez les senIors peut être induit par un événement aigu entraînant une décompensation aiguë, ou par une succession de petits événements de la vie quotidienne qui finit par déborder leurs capacités d'adaptation.

13

Stéréotypes de la réaction au stress des seniors
L'opinion répandue est que les seniors ne maîtrisent pas ou et leurs capacités, ce qui a des

moins leur environnement

conséquences sur l'adaptation au stress.

Ce qui leur arrive est plutôt attribué à un certain fatalisme qu'à leur volonté. Ils appréhendent l'environnement Ils croient événements et n'ont pas confiance en eux. pour expliquer les

plus aux forces extérieures qui surviennent qu'en

une force mobilisatrice

interne. Cette croyance en un contrôle « externe» ou « interne» de ce qui nous arrive est désignée sous le concept de « lieu de contrôle ». La caractéristique du lieu de contrôle des seniors serait donc le « contrôle externe ».

L'adaptation

au

stress

est

soumise

généralement

à des

affirmations tendant à reconnaître aux seniors une solution plutôt axée sur la réduction des efforts pour la résolution du problème ayant induit le stress. Ces stratégies d'adaptation au stress seraient donc centrées sur la baisse des stratégies d'adaptation centrées sur « la résolution du problème ».

14

Si ces clichés ont une réalité, on peut s'attendre à une diminution des croyances internes et également des stratégies centrées sur le problème.

Notre

recherche

vise à recueillir

des infonnations

précises

concernant ces concepts chez les seniors.

Le lieu de contrôle et les stratégies d'adaptation amènent à nous placer dans un « modèle interactionniste ». Le stress réside selon ce modèle en une interaction l'individu et ces différents concepts. entre

Il

s'inscrit

dans

un

processus

multidimensionnel

faisant

intervenir des caractéristiques personnelles et sociales.

Nous envisageons diverses questions
Le vieillissement poursuit-il l'évolution vers l'intemalité comme chez l'adulte, croyances? Les stratégies d'adaptation s'orientent-elles plus vers une ou existe-t-il un renversement au niveau des

résolution des problèmes ou une gestion de l'émotion? Quelles sont les corrélations entre les différentes croyances et les différentes stratégies d'adaptation? Les seniors diffèrent-ils des autres générations dans ces

différentes interactions? 15

A notre connaissance, il n'existe pas à ce jour d"étude portant sur ce thème. Les informations rapportées le sont par les « on-dit »., par le « bon sens populaire » ou par « déduction ».

Pour notre part, nous avons opté pour une vaste enquête donnant la possibilité réactions. aux intéressés de s'exprimer et d'étudier leurs

Toutes les générations subissent des événements stressants et les seniors qUI sont au carrefour d'un environnement

biopsychosocial mouvant ne sont pas épargnés.

Cet environnement

aux multiples sources de stresseurs va créer

des situations de stress et des réponses variées de l'individu engendrant une interaction dans un espace multidimensionnel.

Du sens que les seniors vont accorder à la situation vécue vont dépendre l'intensité du stress et sa gestion.

Suite à une vaste enquête réalisée chez les seniors eux-mêmes nous explorerons le stress au travers de deux concepts:« de contrôle» et les « stratégies d'adaptation ». le lieu

Nous

proposons

par cette

étude

un éclairage

sur

leurs

comportements futures.

et suggérerons des pistes pour des recherches

16

Les résultats

de notre recherche

ont été publiés

dans la

prestigieuse Revue française de P5ychiatrie et de P5ychologie.

17

2) LES SITUATIONS STRESSANTES
L'échelle événementielle
Holmes et Rahe ont établi en 1967 une échelle événementielle regroupant les différentes causes de stress dans la population

générale et indexée d'un score pour chaque événement.

Rang Evénement de vie

valeur

1 Mort du conjoint 2 Divorce 3 Séparation conjugale

100 73 65 63 63 53 50 47

4 Période de prison 5 Décès d'un parent proche 6 Blessure personnelle 7 Mariage 8 Licenciement 9 Réconciliation conjugale ou maladie

45 45 44 40 39 39 39 38

10 Mise à la retraite Il Changement 12 Grossesse 13 Difficultés sexuelles 14 Arrivée d'un nouveau membre de lafamille 15 Réadaptation 16 Modification professionnelle de la situation fInancière dans la santé d'un membre de lafan?ille