Le temps de travail dans l'Union européenne

De
STATISTIQUES EN BREF eurostat Population et conditions sociales 1995 D 4 ISSN 1024-4360 LE TEMPS DE TRAVAIL DANS L'UNION EUROPÉENNE: ESTIMATION DE LA DURÉE EFFECTIVE ANNUELLE (1983-1993) La durée effective annuelle du temps de travail des salariés, entre 1983 et 1993, reste orientée à la baisse ou stable dans tous les pays de l'Union Européenne, selon les premières estimations d'Eurostat. En 1993 un salarié européen a travaillé effectivement 1668.8 heures par an en moyenne, soit une différence de 370.9 heures entre le maximum (1822.6 pour le Portugal) et le minimum (1451.7 pour les Pays Bas). Pour l'ensemble des valeurs disponibles de la période 1983-1993, les valeurs extrêmes appartiennent à ces mêmes pays : 1439.9 heures pour les Pays Bas en 1991 et 1870.8 heures pour le Portugal en 1986. La ventilation de cette durée entre les salariés qui travaillent à plein temps et ceux qui le font à temps partiel montre que pour les salariés à temps plein les durées de travail les plus réduites se trouvent en Italie et en Belgique (minimum de 1708.0 heures pour la Belgique en 1991) et les plus élevées pour les britanniques, les irlandais et les portuguais (maximum de 1969.9 pour le Royaume Uni en 1988); pour les salariés à temps partiel on remarque une plus grande diversité des valeurs, les extrêmes s'échelonnant entre 734.0 heures (Pays Bas, 1990) et 1194.5 heures (Italie, 1985), soit un écart de 460.5 heures.
Publié le : lundi 5 mars 2012
Lecture(s) : 77
Source : EU Bookshop, http://bookshop.europa.eu/
Nombre de pages : 12
Voir plus Voir moins
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.