Le travail de l'Inconscient

De
Publié par

Ce livre regroupe un corpus de textes posthumes organisés par René Kaës. Il rassemble en tryptique les textes déjà réunis dans Psychanalyser (2000) et Psychanalyse des limites (janvier 2007) et comporte une sélection nouvelle faite par René Kaês sur le thème de la méthode en psychanalyse.
Publié le : mercredi 4 novembre 2009
Lecture(s) : 59
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782100546152
Nombre de pages : 960
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
AVANTPROPOS
René Kaës
N2000ET EN2007,lesÉditions Dunod ont publié une sélection de E textes de Didier Anzieu répartis dans deux volumes :Psychanalyser (j'en ai assuré l'édition) etPsychanalyse des limites(j'ai confié à Catherine Chabert sa présentation). D. Anzieu m'avait donné son accord pour entreprendre la publ ication d'articles, de textes introuvables ou épuisés, d'inédits, il souscrivait à l'idée que je lui proposais de mettre à la disposition du lect eur des documents sur les cheminements de sa recherche. Son intérêt d'alors se portait d'une manière plus générale sur la génétique des pro cessus de pensée et de création. Nous devions esquisser une ébauche de ce projet, mais il fut interrompu par sa mort, le 25 novembre 1999. J'assume donc seul la responsabilité du choix des textes de ces premiers recueils et aujourd'hui, avec l'éditeur, de leur présentation dans un s eul ouvrage. Celui-ci rassemble la plupart des travaux qui composaient les deux premiers recueils de 2000 et de 2007. Toutefois, recomposant le plan d'ensemble pour cette édition, j'ai ajouté de nombreuses no uvelles études, une vingtaine, et j'en ai supprimé d'autres, notamm ent celles qui sont disponibles dans des livres encore en vie. Ainsi remodelé, l'ouvrage contient des articles déjà publiés dans des revues – certains sont aujourd'hui introuvables, des chapitres d'ouvrages c ollectifs épuisés, des études inédites. La plupart de ces textes ont accompagné, pour les annoncer, les développer ou les commenter dans une reprise en après-coup, les livres personnels ou collectifs que D. Anzieu a publiés de son vivant. Cet ouvrage ne prétend pas à l'exhaustivité des t extes écrits par D. Anzieu. Il a pour objectif de mettre à la disposition du lecteur les étapes et les mouvements d'une pensée que viennent ponct uer, le moment venu, des ouvrages personnels J' i voulu faire de c tte édit on un outil de travail pour con tribuer à une Dunod – Laphotocopie non autoriséeest un délit étude de la genèse de la pensée d'Anzieu. C'est pourquoi, à la différence
Ó
VI
AVANTPROPOS
des deux volumes précédents, cet ouvrage comporte des commentaires de présentation et des notes qui visent à servir ce dessein. Comme il est fréquent dans ce type de publication, des redites sont inévitables d'un texte à l'autre. J'ai choisi de les maintenir, en les sig nalant au lecteur chaque fois qu'elles étaient de faible amplitude ou lorsque, saisies dans un autre contexte, elles prenaient de ce fait un sens différent. J'ai aussi fait le choix de regrouper ces textes en cinq grands Livres, et à l'intérieur de ceux-ci en parties qui abritent les études pr ésentées par ordre chronologique, l'architecture de l'ensemble indiqu ant autant de champs de recherches ouverts aux nouvelles générations. Le premier Livre, intituléLa psychanalyse et le psychanalyste, regroupe des études sur la manière dont Anzieu a abordé la psychanalyse, dans sa conception et dans sa pratique. Assurément à travers sa propre expérience de la cure, mais aussi à travers l'étude minutieu se de l'invention de la psychanalyse par Freud, de son auto-analy se, de la construction de ses premiers concepts, mais aussi du commerce que l'un et l'autre ont entretenu avec ces formes de pensée que la culture, et notamment la mythologie offre à qui sait les repérer et les transformer. D'autres textes témoignent du rapport d'Anzieu avec ce que j 'ai appelé la « compagnie des psychanalystes », celles et ceux qui d'une manière ou d'une autre ont marqué sa vie, et qui ont contribué à former sa pensée sur une psychanalyse ouverte sur ses frontières et dans ses pratiques. Le second Livre rassemble des textes plus spécifiquement centrés sur la psychanalyse des limites, dont la problématique, les concepts et la clinique auront été, avec la question du groupe, un des noyaux de la recherche d'Anzieu. L'étude des processus psychiques pr écoces, les recherches sur le Moi-peau et les enveloppes psychiques l'o nt conduit à reconsidérer des structures et des fonctions du Moi et à relire le complexe nucléaire de la psychanalyse sous cet angle. Le Livre III réunit des textes qui n'ont pas suffisamment rete nu l'at-tention de ses lecteurs jusqu'à présent : la préoccupation q ue D. Anzieu n'a cessé d'avoir pour la méthode de la psychanalyse : à la foi s pour en interroger les fondements et les techniques, mais aussi pour en inventer de nouvelles modalités, en rapport avec ce que la clinique lui imposait. Penser, créer: le, un autre axe majeur de la recherche d'Anzieu Livre IV en rend compte dans plusieurs études préalables ou parallèles aux ouvrages qu'il publiera sur ce thème. J'ai inclus dans ce Livre le texte de 1974, aujourd'hui épuisé,Vers une métapsychologie de la création. Le Livre V voudrait rendre compte de ce que furent pour Anzieu, à travers son enseignement et sa recherche, les rapports complexes de la psychanalyse et de la psychologie. Plusieurs de ces textes prennent
AVANTPROPOS
VII
aujourd'hui une couleur d'actualité, au moment où la psycha nalyse doit établir une nouvelle fois son identité et son développement au contact de disciplines qui la contestent, et l'Université sa manièr e de maintenir la présence de la psychanalyse dans son rapport avec la formation des psychologues et des psychothérapeutes. Une bibliographie générale, chronologique et thématique, fournit aussi un outil de travail à qui voudrait connaître davantage cette œuvre féconde et prolonger les perspectives de recherche esquissées par l'architecture de cet ouvrage. C'est le but et le sens de la publication de ce recueil, dix ans après la mort de D. Anzieu : témoigner de sa pensée vivante. Je n'aurais pas pu mener cette édition à son terme sans le sout ien attentif d'Annie Anzieu, sans la collaboration ordonnée d' Evelyne Guilhendou, sans l'aide de Maroussia Henriet, et sans la dili gence des Éditions Dunod en les personnes de Pierre-André Michel, de Jean Henriet et de Virginie Catoni. Je leur exprime ma gratitude.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.