//img.uscri.be/pth/43ce10efc22e498eef5bd64b4d5382e0dad14c0d
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 19,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Le travail et ses dehors

De
254 pages
Travail/loisir, vie professionnelle/vie personnelle ou privée : deux temps sociaux concurrents, deux régions de l'expérience sociale dont les frontières sont de moins en moins nettes aujourd'hui. Cet ouvrage fait un point sur les rapports entre activités professionnelles et pratiques de temps libre et de loisir. Il montre la pluralité de leurs articulations, tant sur le plan des pratiques, des institutions et des représentations sociales que sur le plan des modèles d'analyses théoriques/sociologiques.
Voir plus Voir moins
LE TRAVAIL ET SES DEHORS Porosité des temps, pluralité des vies
Un débat sociologique
Logiques sociales Collection dirigée par Bruno Péquignot En réunissant des chercheurs, des praticiens et des essayistes, même si la dominante reste universitaire, la collection «Logiques Sociales» entend favoriser les liens entre la recherche non finalisée et l'action sociale. En laissant toute liberté théorique aux auteurs, elle cherche à promouvoir les recherches qui partent d'un terrain, d'une enquête ou d'une expérience qui augmentent la connaissance empirique des phénomènes sociaux ou qui proposent une innovation méthodologique ou théorique, voire une réévaluation de méthodes ou de systèmes conceptuels classiques. Dernières parutions Taha AL AZZAWI,Image de la surfeuse : un miroir aux alouettes,2013.Alessandro BERGAMASCHI,Jeunes Français et Italiens face à la diversité. Les deux facettes d’un même préjugé, 2013.Jimmy BENOUMEUR,La pluridisciplinaire en santé / travail, freins et leviers, 2013 Jean-Michel BESSETTE,Anthropologie du crime, 2013. Claude GIRAUD,De la suspicion. Sociologie des liens négatifs, 2013.Franck DUBOST,De l’oubli par la sociologie contemporaine du concept d’anomie, 2013. DEGUISE-LEROY, Éric LETONTURIER, Sylvie PFLIEGER, Bernard VALADE(dir.), La générosité, 2013 Stefania PONTRANDOLFO,La dissolution identitaire d’une communauté rom. Ethnographie d’une disparition, 2013. YANGXiaomin et ZHENGLihua,文 化 與 管 理Culture et management,2013. Suzie GUTH(dir.),Saul Alinsky, Conflit et démocratie locale, 2013. Yamina MEZIANIPierre V etENDASSI (coord.)VOCATION SOCIOLOGUE,Les politiques à l’épreuve des sociologues, 2013. Leila JEOLAS, Hagen KORDES,Risquer sa vie pour une course. Parcours de vie d’une jeunesse brésilienne accro aux courses illégales de voiture et de moto,2013. Rachida BOUAISS,Collégiennes en quête de beauté,2013. Alexis FERRAND,La formation de groupes de jeunes en milieu urbain. Pratiques spatiales et rapports sociaux,2013. Servet ERTUL, Jean-Philippe MELCHIOR, Éric WIDMER,Travail, santé, éducation. Individualisation des parcours sociaux et inégalités, 2013. Pascal VALLET,Les dessinateurs. Regard ethnographique sur le travail de dessinateurs dans des ateliers de nu, 2013. Yannick BRUN-PICARD,Géographie d’interfaces. Formes de l’interface humanité/espaces terrestres, 2013. Lucie GOUSSARD etLaëtitia SIBAUD (dir.),La rationalisation dans tous ses états, Usages du concept et débats en sciences sociales, 2013.
*
Norbert AmsellemLE TRAVAIL ET SES DEHORS
Porosité des temps, pluralité des vies
Un débat sociologique
Du même auteur « Ce que les Français pensent du cancer. Opinions, risques perçus et causes présumées » (avec P. Peretti-Watel et F. Beck) et « Représentations des soins et information sur le cancer» (avec A. Gautier et C. Léon), inBaromètre Cancer 2010, F. Beck, A. Gautier (dir.), INPES, 2012. « Lesreprésentations de la maladie et des soins» (avec A. Gautier), in Baromètre Cancer 2005, H. Guibert, P. Peretti-Watel, F. Beck et al (dir.), INPES, 2006. « Biotechnologies, génétique et transformations de la pratique médicale », in C. Durand (dir.),Regards sur les biotechnologies,Paris, L'Harmattan, 2003.
« Normesde mobilisation personnelle et valeur sociale du travail», in C. Durand, A. Pichon, (éds.),La puissance des normes, Paris, éd. L'Harmattan, 2003.
© L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01666-5 EAN : 9782343016665
Pour Stanislas et Zacharie À Marianne
Cet ouvrage développe et actualise trois chapitres d’une thèse de sociologie, réalisée sous la direction de Robert Castel à l’Ecole des Hautes er Etudes en Sciences Sociales et soutenue le 1décembre 2000. R. Castel a encouragé cette publication et, de manière plus générale, a toujours accueilli mes travaux de recherche avec autant de bienveillance que d’exigence. Je voudrais dire ici ma gratitude à son égard et rendre hommage à sa mémoire. Une première version partielle du travail en cours a été discutée lors des Journées d’étude des 28-29 avril 2004 organisées par l’Atelier «Individus face aux flexibilités du travail et des institutions» du Centre d’Etude des Mouvements Sociaux (EHESS). Je remercie particulièrement Marc Bessin et Isabelle Astier pour leurs encouragements et leurs remarques stimulantes. Muriel a patiemment supporté la rédaction initiale de la thèse et m’a témoigné une indéfectible confiance. Je ne lui en serai sans doute jamais assez reconnaissant. Mes parents, Andrée et Simah, ainsi que des amis chers ont accompagné avec chaleur et conseils avisés le long cheminement de ce travail, que je tiens à remercier: entre autres, Thierry Pillon, Nadège Marie et Anne Salmon. Celle enfin à qui le livre est dédié mérite encore d’être remerciée d’avoir insisté pour sa naissance et assisté avec bienveillance à la fin de sa gestation. Je porte toutefois, bien entendu, l’entière responsabilité des idées qui y sont développées et des limites qui y restent attachées.