Les Aventures de ce fabuleux vagin

De
Publié par

     En 1996, dans une petite salle de Manhattan à New York, Eve Ensler présentait une pièce intitulée Les Monologues du vagin. Elle y disait les mots recueillis auprès de femmes pour évoquer le plus intime de leur féminité, le plus mystérieux de leur sexualité, mais aussi le plus violent de leur condition. Chaque représentation parlait de plaisir et de violence, provoquait rire et larmes. Elle a depuis été vue dans cent vingt pays (sept cent mille spectateurs en France) et traduite en quarante-cinq langues. 
    Deux ans plus tard, Eve Ensler créait le mouvement V-Day. En permettant à des non-professionnels de jouer sa pièce, elle leur donnait la possibilité de réunir des fonds pour aider les femmes victimes de violences. Au cours de ses dix ans d’existence, cinquante millions de dollars ont été réunis pour dénoncer et lutter contre la violence domestique, le viol, les mutilations génitales ou les crimes d’honneur.

    Moïra Sauvage a eu accès aux archives du mouvement, rencontré Eve Ensler et s’est rendue dans de nombreux pays pour interviewer celles qui s’investissent dans V-Day. Elle raconte comment cette pièce a changé la vie des femmes.

Publié le : mercredi 16 avril 2008
Lecture(s) : 64
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782702147733
Nombre de pages : 240
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
     En 1996, dans une petite salle de Manhattan à New York, Eve Ensler présentait une pièce intitulée Les Monologues du vagin. Elle y disait les mots recueillis auprès de femmes pour évoquer le plus intime de leur féminité, le plus mystérieux de leur sexualité, mais aussi le plus violent de leur condition. Chaque représentation parlait de plaisir et de violence, provoquait rire et larmes. Elle a depuis été vue dans cent vingt pays (sept cent mille spectateurs en France) et traduite en quarante-cinq langues. 
    Deux ans plus tard, Eve Ensler créait le mouvement V-Day. En permettant à des non-professionnels de jouer sa pièce, elle leur donnait la possibilité de réunir des fonds pour aider les femmes victimes de violences. Au cours de ses dix ans d’existence, cinquante millions de dollars ont été réunis pour dénoncer et lutter contre la violence domestique, le viol, les mutilations génitales ou les crimes d’honneur.
    Moïra Sauvage a eu accès aux archives du mouvement, rencontré Eve Ensler et s’est rendue dans de nombreux pays pour interviewer celles qui s’investissent dans V-Day. Elle raconte comment cette pièce a changé la vie des femmes.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant