Les banques culturelles

De
Publié par

Le modèle de la Banque Culturelle est parvenu à créer une interdépendance entre deux objectifs apparemment contradictoires : celui du développement local, a priori tourné vers le progrès et l'avenir, et celui de la lutte contre le trafic illicite de biens culturels, tourné vers la mémoire et le passé. La Banque Culturelle est composée de trois structures : un musée collectant les biens culturels, une banque de micro-crédit allouant des prêts en échange du dépôt de ce bien et un centre de formation entraînant les bénéficiaires de ces prêts au développement d'activités génératrices de revenus.
Publié le : lundi 1 février 2016
Lecture(s) : 12
EAN13 : 9782140000768
Nombre de pages : 216
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Mathilde Leloup
LES BANQUES CULTURELLES
Penser la redéfinition du développement par l’art
INTERNATIONAL
Préface de Guillaume Devin
LES BANQUES CULTURELLES Penser la redéfinition du développement par l’art
Collection « Inter-National » dirigée par Denis Rolland, Joëlle Chassin et Françoise Dekowski Cette collection a pour vocation de présenter les études les plus récentes sur les institutions, les politiques publiques et les forces politiques et culturelles à l’œuvre aujourd’hui. Au croisement des disciplines juridiques, des sciences politiques, des relations internationales, de l’histoire et de l’anthropologie, elle se propose, dans une perspective pluridisciplinaire, d’éclairer les enjeux de la scène mondiale et européenne. Série Premières Synthèses – jeunes chercheurs (dernières parutions) : Hadrien ROZIER,L’action internationale des métropoles en question. Entre attractivité et pratiques de coopération, 2015. Bénédicte LAUMOND,Police et surveillance de l’extrême-droite en Allemagne, 2015. Victor CHAUVET,La triangulaire diplomatique Danemark-Groenland-Union européenne. La politique énergétique, environnementale et l’intégration régionale dans l’espace polaire européen, 2014. Cécile MARGUET,Une famille au Cambodge. Rôle du souvenir et transmission des valeurs, 2014. Marine BOURGEOIS,Gérer au quotidien l’attribution des logements sociaux. Enquête ethnographique dans un organisme HLM, 2013. Camille BOULLENOIS,La révolution culturelle chinoise sous le regard des Français (1966-1971),2013. Flore LEMOINE-GOUÉDARD,Le Mexique et l’Europe : droits de l’homme et coopération, 2013.Victoire DEWAEGENEIRE,La photographie humanitaire en question. Entre éthique du photographe et loi du tapage médiatique, 2013. Concours Sciences-Po 2011-2012. Stéphanie TRILLE,La coopération territoriale en Europe. L’exemple de la frontière franco-espagnole, 2013. Concours Sciences-Po 2011-2012. R. FATHI, Représentations muséales du corps combattant de 1914-18. L'Australian War Memoriall'Historial de la Grandede Canberra et Guerre de Péronne, 2013. Concours Sciences-Po 2011-2012.Clara BAMBERGER,Femmes et médias : une image partiale et partielle, 2012. Fanny PARENT,Le feng-shui en France. Aménagement de l’espace, aménagement de soi, 2012 Louis-Marie BUREAU,La pensée de Fethullah Gülen. Aux sources de l’islamisme modéré, 2012.
Mathilde LELOUP LES BANQUES CULTURELLES Penser la redéfinition du développement par l’art préface deGuillaume DEVIN
© L’HARMATTAN, 2016 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-08324-7 EAN : 9782343083247
À mon père,
REMERCIEMENTS Je tiens à remercier tous ceux qui m’ont soutenue dans l’élaboration de ce mémoire. Mes premiers remerciements vont à Frédéric Ramel, professeur à l’Institut d’Études Politiques de Paris et directeur de ce mémoire, pour ses conseils et sa disponibilité. Je souhaite remercier tout particulièrement Étienne, qui a cru dès le début à ce travail et m’a soutenue dans l’organisation de mon terrain au Togo. J’adresse mes plus sincères remerciements à mon père, à Benjamin et à Edmond, qui m’ont accompagnée durant mon périple ainsi qu’à Melissa qui nous a accompagnés par la pensée. Merci à toutes les personnes qui m’ont accordée des entretiens, merci notamment à Badoualou Karka Alizim et Alassane Zoumarou de m'avoir permis de visiter les Banques Culturelles et de rencontrer leurs bénéficiaires. Merci également à Pietronella Van den Oever et à Danièle Wozny pour leur soutien et leur enthousiasme. Je souhaite remercier ma mère et mes sœurs pour leur indéfectible soutien et leur confiance. Je remercie également Margaux et Pierrick pour cette « aventure » de la rédaction vécue tous les trois. Merci à Marine et Marieke pour leurs remarques constructives. Merci à Félicien, pour son amour.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.