Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 14,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

avec DRM

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

TABLE DES MATIÈRES
Introduction. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Psychologie du sport. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1
De la psychologie à la psychologie du sport. . . . . . . 1La psychologie comme discipline mère. . . . . . . . . . . . . . . . 2La psychologie du sport et de l’activité physique. . . . . . . . 3Bibliographie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pour réviser. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Question 1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Question 2. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Question 3. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Question 4. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Question 5. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
2Le développement de l’homme et ses relations à l’activité physique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1De jeunes enfants intrinsèquement motivés pour le jeu. . 2D’une motivation autonome vers une motivation contrôlée (de 3 à 12 ans). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3La période de l’adolescence. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Toute reproduction non autorisée est un délit. 4Pour une approche contemporaine de la psychologie du Dunod développement de l’adulte. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1
5
7 7 14 18 21 21 21 21 22 22
25 26
29 33
37
■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■Table des matières■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■
3
4
5Bibliographie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pour réviser. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Question 1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Question 2. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Question 3. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Question 4. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Question 5. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
46 53 53 53 54 54 55
Motivation et performance57. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1La motivation dans le sport57. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2Les déterminants de la performance individuelle. . . . . . . . 80 3Les déterminants de la performance collective. . . . . . . . . . 91 4Bibliographie98. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pour réviser. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101 Question 1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101 Question 2102. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Préparation mentale et psychologie du sport. . . . . . 1Le mental. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2Exercice physique, sport, éducation physique et sportive : une question d’apprentissage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3Bibliographie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pour réviser. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Question 1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Question 2. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Question 3. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
103 105 125 158 161 161 161 162
La santé du sportif165. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
5
■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■VI
L’activité physique et sportive et la santé. . . . . . . . . . . . 167 1git-il?santésauqeDelle168. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Table des matières ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■
6
2t-giaesivct:ailtivitcaeuqisyhpéyqheiDstlilpeéuuq,e activités physiques ou sport ?171. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3Activités physiques, pour qui ?185. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4Quels sont les risques d’une pratique physique excessive ?198 5Bibliographie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 207 Pour réviser. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 209 Question 1.209. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Question 2.210. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Question 3.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 210 Question 4.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 211 Question 5.212. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Nutrition de la performance. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1!Le corps n’est pas une machine, il s’adapte . . . . . . . . . . . . 2Progresser c’est s’adapter !. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3Les nutriments. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4Construire son assiette. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5L’hydratation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6La sphère intestinale. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7Bibliographie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pour réviser. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Question 1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . Question 2. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . .
7La blessure chez le sportif. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1Localisation : pied cheville jambe. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2Localisation : genou. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3Localisation : bassin. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . 4Localisation : thorax. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Toute repro5ductiLononcoanlaiustoaritsiéeoesnt u:néplita.ule. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6Localisation : coude. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dunod 7Localisation : poignet / main. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
213 213 214 217 228 231 232 236 239 239 239
241 242 252 255 257 259 261 262 VII■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■
Table des matières ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■
8Les lésions musculaires. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9Conduite à tenir si cela vous arrive ou arrive à l’un de vos athlètes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10Trousse de terrain. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11Bibliographie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pour réviser. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Question 1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Question 2. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Question 3. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Question 4. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
263 265 267 268 269 269 269 269 269
Liste des sigles271. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Index. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 273. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■VIII
INTRODUCTION
CharlesMartin-Krumm
Si vous consultez cet ouvrage, si vous lisez ces lignes, c’est que vous êtes évidemment intéressé(e) par les métiers dont le sport ou les activités physiques sont les pratiques de référence. Les contributeurs de ces trois ouvrages seront d’accord avec moi : les métiers qui touchent à l’activité physique ou au sport sont passionnants ! Cet ouvrage est globalement consacré aux déterminants psychologiques à prendre en compte pour une prise en charge adéquate des futurs pratiquants dont vous aurez la charge. Quest-cequelapsychologie,etquelssontlesdifférentscourants?Cesera l’objet du premier chapitre concernant la psychologie. Le second va s’intéresser au développement de l’enfant et de l’adulte afin de proposer aussi des mises en relation avec l’encadrement des groupes et ce qu’il est raisonnable d’attendre des différents publics. Nicolas Hauw, Yvan Paquet, Pascal Legrain et Charles Martin-Krummtraitentlesproblématiquesquivontêtreabordéesdansces deux premiers chapitres. Comment faire pour animer une séance d’exercice physique ? Pour gérer un groupe ? Pour faire en sorte de fidéliser les pratiquants ? Pour qu’ils apprennent ? Pour qu’ils progressent ? Les troisième et quatrième chapitres sont consacrés globalement à la psychologie du sport. Ils apportent des éléments de réponse à ces questions. Seront abordées les problématiques liées au stress, aux apprentissages ou à la motivation par exemple. L’équipe qui a rédigé les deux premiers chapitres est ici renforcée par Roberta Antonini Philipe et Elisabeth Rosnet. Tout semble se passer comme s’il fallait encourager effectivement les personnes à pratiquer, et à maîtriser les différents leviers psychologiques destinés par exemple à susciter l’engagement et la persistance dans la pratique sportive parce que faire du sport est bon pour la santé par exemple. Mais est-ce vraiment le cas ? Le quatrième chapitre proposé par Laurence Kern, Hélène Petot et Charles TouteMreaprrtodiun-ctKiornunmonmauteorsitséedesetsutninélit.à la fois à établir les liens entre p ratique physique et santé, mais aussi à mettre en évidence un certain nombre de limites ainsi que les risques potentiels. À partir de quand peut-on par exempl e considérer que la Dunod médaille dont les sportifs sont friands présente aussi un revers ?
■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■Introduction■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■
Qui dit exercice physique dit également dépense énergique, et par conséquent alimentation et hygiène de vie. Comment prendre ces aspects en compte ? Y a-t-il des règles simples et qu’est-il possible de transmet tre aux pratiquants dont vous aurez la charge ? Alexis Chatenay va apporter des éléments de réponse en développant les principes d’une alimentation adaptée. Quelles sont les règles à respecter ? Quels sont les principes d’une alimentation équilibrée ? Vous maîtriserez rapidement les données élémentaires issues de travaux très récents dans le domaine. Vous serez rapidement familiarisés avec la notion d’indice glycémique par exemple.
L’ensemble de ces données est bien évidemment requis pour l’obtention des diplômes que vous allez viser, et les contenus sont hiérarchisés selon que vous vous destinez plutôt à obtenir un BP, un DE, un DES ou la licence STAPS. Mais l’objectif est également d’apporter des éléments relatifs à la construction des compétences professionnelles. L’une d’entre elles concerne par exemple la prise en charge des blessures. Quelles sont les différences entre claquage et élongation ? Entre entorse et luxation ? Quelle conduite adopter ? Victor Krief va exposer des éléments de base vous permettant de savoir quelle est la conduite à tenir pour réagir de manière adaptée avec une typologie des blessures auxquelles les pratiquants que vous allez encadrer sont susceptibles d’être confrontés.
■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■ ■2
Pour aller plus loin Deux autres axes sont proposés dans des ouvrages complémentaires de celui-ci. Le premier concerne la nécessité de maîtriser les aspects juridiques en relation avec les métiers du sport, ainsi que la nécessité de prendre en compte les évolutions que ces métiers connaissent et de se situer dans ce cadre professionnel. Le second axe concerne les aspects biomécaniques, physiologiques et méthodologiques en relation avec les métiers du sport. L’ensemble permet de couvrir les différents aspects des métiers du sport.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin