//img.uscri.be/pth/88b10ce706175f97e79860073d893c94a50a42ed
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 20,63 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Les enjeux du développement régional et territorial

De
276 pages
Cet ouvrage est consacré aux enjeux du développement en zones rurales. Il part du constat que la question territoriale est aujourd'hui au cœur d'initiatives des collectivités. Le livre comporte trois parties : les actions et stratégies des entreprises et coopératives dans les territoires et la place qu'elles occupent dans les processus de développement, le rôle des réseaux et apprentissages dans les modalités de gouvernance territoriale, l'analyse des mécanismes complexes de gouvernance du foncier agricole.
Voir plus Voir moins
Sous la direction de André Torre et Frederic Wallet
LES ENJEUX DU DÉVELOPPEM RÉGIONAL ET TERRITORIA EN ZONES RURALES
LES ENJEUX DU DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL ET TERRITORIAL EN ZONES RURALES
Cet ouvrage participe des démarches de valorisation scientifique du Programme Pour et Sur le Développement Régional (PSDR 3). Il est issu des travaux et débats de l’Ecole chercheurs « Chemins de recherches partenariales et interdisciplinaires », qui s’est tenue à Carcans du 25 au 28 mai 2010, avec le soutien financier de l’INRA (Programme PSDR et service de Formation Professionnelle), de l’Irstea et du Conseil Régional d’Aquitaine. L’ensemble des articles présentés a été retravaillé et actualisé par les auteurs. © L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’École-polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01190-5 EAN : 9782343011905
Sous la direction de André TORRE et Frederic WALLET LES ENJEUX DU DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL ET TERRITORIAL EN ZONES RURALES
Administration et aménagement du territoire Collection dirigée par Jean-Claude Némery Administrer, aménager le territoire constitue une des missions fondamentales des États modernes. Gérer les espaces de quotidienneté et de proximité dans le cadre de la décentralisation et de la démocratie locale, assurer le contrôle administratif et financier de l'action publique, anticiper l'avenir pour assurer un meilleur développement grâce à la prospective sont les objectifs essentiels des pouvoirs publics. Cette collectionAdministration et aménagement du territoire doit répondre aux besoins de réflexions scientifiques et de débats sur cet ensemble de sujets. Déjà parus Badr-Eddine BELAYACHI et Ramiro RIERA,Le représentant territorial de l’État face au développement urbain, 2013. Bernard GUESNIER et Christian LEMAIGNAN (dir.), Futurs des territoires. Hommage à Guy Loinger, 2013. Christian LEMAIGNAN,La Pugnacité des élus, créateurs de territoires, 2012.Liam FAUCHARD, Philippe MOCELLIN,Démocratie participative : progrès ou illusions ?,2012 Guillaume PROTIÈRE (dir.),La Réforme territoriale, 2011.Loeiz LAURENT,Petits départements et grandes régions. Proximité et stratégies, 2010. Jebril OULD MAHMOUD,Les stratégies de lutte contre la pauvreté en Afrique subsaharienne. De l'échec des politiques néolibérales aux alternatives potentielles, 2010. Christian LEMAIGNAN,Pensées pour le futur de nos territoires. De la société de la connaissance à une nouvelle civilisation dans nos territoires, 2010. Anne-Paule BEIS et Cyrille PLANSON,Spectacle vivant jeune public. Réseaux et coopération internationale, 2009. Valérie-Anne JANSSENS-PEYREGA,L’influence du droit communautaire sur la pratique des aides locales aux entreprises, 2008.
Introduction André TORRE et Frederic WALLET Le présent ouvrage, sur le thème desenjeux du développement régional et territorial en zones rurales,est issu des travaux de l’Ecole Chercheurs «Chemins de recherches partenariales et interdisciplinaires, pour et sur le développement régional »,des programmesPour et Sur le Développement 1 Régional (PSDR) .Il part du constat que la question du développement territorial se trouve aujourd’hui au cœur des recherches sur l’organisation spatiale des activités comme des initiatives des collectivités territoriales et des services déconcentrés de l’Etat. Source d’intérêt pour les sciences sociales et nouveau champ d’investigation pour les disciplines biotechniques, la dimension territoriale devient centrale dans les stratégies des acteurs économiques et sociaux, qui mobilisent ressources et innovations au service des dynamiques productives, sociales, et de préservation de la qualité des écosystèmes. Au carrefour de l’action publique, des projets de développement et des recherches sur les dynamiques de changement régional, le territoire est devenu une clé indispensable d’analyse et de lecture des mutations contemporaines. Dans le même temps, les espaces ruraux sont soumis à des mutations extrêmement fortes, qui ont fait la part belle à la diminution de l’activité agricole, à la montée des activités résidentielles et de service, ainsi qu’à une forte déprise dont le mouvement semble aujourd’hui s’inverser au profit d’usages différenciés et renouvelés. Partagés entre usages résidentiels et de loisirs, de production agricole ou industrielle, ils sont affectés avec une acuité particulière par les changements 1 Organisée par l’INRA et l’Irstea (ex CEMAGREF), avec le soutien financier du Conseil Régional d’Aquitaine, cette Ecole Chercheurs s’est tenue du 25 au 28 mai 2010 à Carcans, en Gironde, rassemblant près d’une centaine de chercheurs des programmes PSDR.
7
majeurs liés aux évolutions économiques et environnementales globales telles que la crise des modèles productifs et financiers, le changement climatique, les questions de rareté des ressources en eau ou de biodiversité. Ces mutations font écho aux enjeux de localisation et d’ancrage territorial des exploitations agricoles et des firmes agro-industrielles qui, confrontées au souci de préservation des biotopes et de la qualité des écosystèmes, chargées de nourrir villes et campagnes en dépit de la pression foncière et de la demande de gestion des paysages, doivent encore assurer la transition des systèmes agricoles vers des systèmes écologiquement intensifs ou faibles en intrants. La multiplication des champs d'analyse et des domaines d'application fait ainsi du développement régional et territorial un objet de recherche multiforme et englobant, abordé par le biais de thématiques telles que les territoires, les réseaux, l'innovation, la gouvernance, le développement local ou durable. La pluralité de ces dimensions et leur éclosion rapide confèrent au développement régional et territorial sa force et son contenu scientifique et plaident pour une appréhension des problématiques rurales sous l’angle de l’analyse des processus de développement. Le présent numéro se veut un plaidoyer pour une approche territoriale des mutations qui affectent les espaces ruraux et agricoles, à partir de notions telles que la gouvernance, les ressources territoriales, les apprentissages, les réseaux d’acteurs ou les stratégies d’entreprises. L’utilisation de ces notions, et leur opérationnalisation, constituent le meilleur témoignage de l’intérêt d’une analyse des processus de développement des mondes ruraux, ainsi que de la validité d’une approche territoriale pour l’analyse et la compréhension de ces zones en évolution rapide. I. Quelquesréflexions sur le développement rural Si l’on recense de nombreux ouvrages ouHandbooksconsacrés à la question du développement régional ou territorial, ou à la présentation des recherches réalisées sur le sujet, il n’est pas évident de trouver l’équivalent en matière de
8
2 développement des espaces ruraux . Pris dans son acception la plus générale, le développement rural se présente comme une déclinaison de l’approche du développement à des zones possédant des caractéristiques particulières.“The term rural development is a subset of the broader term development… It connotes overall development of rural areas with a view to 3 improve the quality of life or rural people”. Mais cette option s’avère rapidement délicate à tenir. Singh ne recense ainsi pas moins de quatre acceptions successives et alternatives du développement rural, considéré comme un processus, comme un phénomène, comme une stratégie, ou encore comme une discipline !Faire un tel choix occulte le riche débat sur 4 l’ambiguïté des divisions entre rural et urbainet sur la signification du terme rural, qui peut se comprendre comme une construction sociale, un espace fonctionnel ou le lieu de 5 politiques particulières . Longtemps confondue avec celle de développement agricole, en raison de la prédominance des activités agro-alimentaires et du poids des professions agricoles, la notion de développement rural a émergé dans le débat sociopolitique pour s’imposer 6 progressivement dans les pays de l’OCDE . Qu’il soit conçu par les Etat membres comme un développement agricole élargi, une composante du développement régional ou comme une manière d’intégrer des préoccupations environnementales telles que la préservation des ressources naturelles et de la biodiversité ou la 7 fourniture de biens et services environnementaux, le
2  Voirquand même P. CLOKE, T. MARSDEN, P. MOONEY,The Handbook of Rural Studies, Sage Publications, Londres, 2006, 510 p. 3 rd  K.SINGH,Rural Developmentedition),, Sage Publications, New Delhi, (3 2009 4  M.MORMONT, “Who is rural? Or, how to be rural: towards a sociology of the rural”, in T. Marsden et al. (eds),Rural Restructuring, Fulton, London, 1990 5  P.CLOKE, “Conceptualizing rurality”, in P. CLOKE, T. MARSDEN, P. MOONEY,The Handbook of Rural Studies, Sage Publications, Londres, 2006, 510p. 6  OCDE,Coherence of Agricultural and Rural Development policies, OECD publishing, Paris, 2006, 415 p. 7 Ph. PERRIER-CORNET, “Rural territories, governance and rural policies: what perspectives?” in TORRE A.,TRAVERSAC(Eds), J-B, Territorialgovernance,
9