Les familles monoparentales

De
*** • * ••STATISTIQUES EN BREF • * Population et conditions sociales eurostat 1998 U 12 ISSN 1024­4360 Les familles monoparentales: un phénomène qui prend de l'ampleur En 1996, on recensait près de 7 millions de familles monoparentales dans l'Union européenne (à l'exclusion du Dane­mark et de la Suède), ce qui représente 14% du total des familles avec enfants à charge. Le Royaume­Uni affiche de loin le taux le plus élevé (23%) et la Grèce ainsi que l'Espagne, le plus bas (7% et 8% respectivement). En moyenne, 84% des parents isolés sont des femmes. L'augmentation du nombre de parents isolés est l'un des faits saillants de l'évolution démographique et sociale de ces dernières années. Entre 1983 et 1996, leur nombre a augmenté en moyenne de 58% dans les 8 États membres pour lesquels les données sont disponibles. Comparés aux autres chefs de famille avec enfants à charge, les parents isolés exercent moins fréquemment une ac­tivité professionnelle, sont beaucoup plus sévèrement touchés par le chômage et ont un niveau d'instruction inférieur. Ces disparités sont nettement plus marquées chez les mères que chez les pères célibataires. Le revenu ajusté des parents isolés correspondait en moyenne à 77% de celui des autres familles avec enfants à charge en 1994 dans l'ensemble de l'Union. Les écarts les plus marqués étaient observés en Irlande et au Royaume­Uni où les taux étaient respectivement de 59% et de 64%.
Publié le : vendredi 9 mars 2012
Lecture(s) : 40
Source : EU Bookshop, http://bookshop.europa.eu/
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins