//img.uscri.be/pth/0a7c8d497a8250c7cd17ca2d2e637dd536c28820
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,13 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Les femmes dans l'immigration vietnamienne en France

De
139 pages
L'immigration est une problématique majeure dans l'histoire des relations entre le Vietnam et la France. Des familles déracinées, séparées, faisant face à un accueil parfois hostile, se reposent alors sur un des piliers de la famille : la femme. Peu de sources existent à ce sujet, il a fallu mener des entretiens pour analyser l' évolution à la fois des traditions et des rôles de chacun.
Voir plus Voir moins
INTRODUCTION
LeVietnam,anciennecolonie française,asubi descennies deconflitsdurantleXXescle.Une diasporas'estalorscréée dans le monde entier, etnotammentenFrance,sujetdecette étude. Ainsi,c'estcecontexte historiquebien particulier quiapudonner lieuàune étudesociologiqueconcernantlapopulation vietnamienne immigrée enFrance.Dansce domaine, l'accent sera ici mis surlerôle de lafemmeau sein de lafamille ensituation d'exil.Toutefois, la complexité de lareconstitution des trajectoires socialesdanslesriodesdecolonisation, de décolonisation, de rapatriement, etd'intégration danslasocté française n'afait qu'accentuerlesdifficultésdece projetd'étude.En effet, lasource principale decetravail estletémoignage oral,soitlarencontre directeavec ceshommesetcesfemmes.De manière générale, les adultesetlespersonnesâgées sontméfiantsàl'égard detoute enquête portant surleurmode devie etleurmanière de penser.La majorité estconstituée deréfugiéspolitiques,certainsontété en campsderééducation oùilsétaient strictement surveillés,certains sontarrivésclandestinementdansdesconditionsdifficilement concevables.Ainsi, habituésà ceque leursmoindresfaitsetgestes soient rigoureusementobservés, ils se demandent toujoursàquoi vaservircette enquête et quels risquesilya ày répondre franchement.Cependant,biensouvent, lapersonne interrogée ne cherche pasàexprimercequ'elle pense, maisplutôtà bien répondre.Celafaitpartie despremièresbarrres qu'il faut s'appliqueràélimineretpourcela, ladiscussion libre detoute dimension d'enquêtes'est révélée être d'unetrèsgrande prodigalité. En outre, le faitdes'intéresseràleurs vies, peutmenerces personnesàunerelativeréflexionsurleursactesetleursopinions, avecuncertainrecul.Parfoismême, ellesavouent surle moment, nes'être jamaisposé detelles questions.Enfin, on nesaurait comprendrecette populationsansen observer unaspectessentiel: leconfucianisme,toile de fond decette étude.Il nes'agitpaslà d'unereligionqui imposeunecroyance enunsupra-homme,une
7
doctrine etdes rituelscensés satisfaire,apaiserou supplier une entitésurnaturelle, maisplutôtd'une manière de penser, ou philosophie.Bienqu'il existe, leCiel n'intervientpasdirectement danslesaffairesdeshommesetceux-ci n'ont rienàenattendre.Le confucianismese présentecommeun ordonnancementidéal des relationscessairesàlavie humaine ensocté.Ainsi, les rites sontdes règlesdebienséance etnon desmodesd'adoration ou d'expiation.Ilse présente égalementcommeune morale philosophiquequi proposeàl'homme des valeursetdesmodèles idéauxdecomportement.Encesens,cette doctrine marque deson empreinte latotalité desinstitutionsetdespratiques socialesdans uncertain nombre desoctésasiatiques.Chaque individuaune fonctionbien définieselonsonstatutdanslafamille.Lahiérarchie yestincontestable.Lestatutde femme,sansêtre jamaisêtre envisacommecelui d'une entitéautonome, etencore moins revendiqué, englobe les rôlesde fille, d'épouse etde mère de manière distincte.Les troisne fusionnentjamais.Enrevanche, il semblequequatre notionsconstituent souventles règlesdevie de lafemme:l'humilité, lesacrifice, ladiscrétion, laretenue. Ainsi, on peut se demanderdans quelle mesure lerôle de la femmeau sein de lafamille, évolueaucoursdupassage de la situation initiale,auVietnam,àlasituation d'immigrée, enFrance. En outre, on peut s'interroger surlerôle primordial de lafemme dansla cellule familiale malgrésonapparentesoumission banalisée, danslasituation d'exil.En d'autres termes,quels sontles effetsde ladiasporasur un équilibrerigoureusementpréétabli? Parconséquent,unetripleapproche paraîtcessaireafin de traitercesujetde lamanière laplus réaliste ethumainequisoit. Toutd'abord,uneapproche historiquecarlaréalitésociale constatée ne peut secomprendrequ'àtraversle passage d'un VietnamancienàunVietnamcontemporain,sansoublierles relationsavecla France.Ensuite,uneapprochesociologiquecar une partie de la communautévietnamiennesetrouve projetée dans lecontextesocial françaisde ladeuxième moitié duXXescle, et doitétablirdes stratégiesd'intégration.Enfin,uneapprocheteintée de psychologie estessentiellecarils'agitavant toutd'êtres humainsensituation d'exil, incluant toutesles remisesenquestions desoi, desautres, les rejets, lesdifférences, ladislocation de la cellule familiale…Cette dernière parties'articuleautourde la
8
notion destatutde mère et toutcequecela comporte sociologiquementethumainementparlant, danscecontexte historique précis.
9