Les Franco-Américains de la Nouvelle-Angleterre

De
Entre 1840 et 1930, plus de 900 000 personnes quittent le Québec pour les États-Unis. Les colonies de Canadiens français se multiplient dans les petites villes industrielles de la Nouvelle-Angleterre où ils trouvent facilement du travail. Microcosmes de la patrie perdue, ces Petits Canadas, ces « ghettos culturels », se dissoudront lentement, au fil des générations, dans le grand tout américain. Yves Roby a consacré 30 ans de recherche et de réflexion à ce sujet et nous trace un portrait éclairant sur le processus d’évolution de l’identité de ces émigrés et de leurs familles en sol américain.En effet, si les premières vagues ont maintenu tant bien que mal leur héritage, s’identifiant comme Canadiens français vivant aux États-Unis, il faut se demander ce qu’il en est devenu des millions de leurs descendants aujourd’hui appelés Franco-Américains ? Décrire les représentations que ces Québécois émigrés en Nouvelle-Angleterre et leur descendance se font d’eux-mêmes, tel est l’objet de cet ouvrage. Le lecteur trouvera dans ce livre une étude sur le processus de construction identitaire. Cependant, puisque pour comprendre ce dernier il faut le replacer dans son contexte, il y trouvera aussi une histoire des Franco-Américains des origines à nos jours. Deux livres dans un, mais parfaitement intégrés.
Publié le : lundi 1 janvier 0001
Lecture(s) : 3
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782896642489
Nombre de pages : 532
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Les Franco-Américains de la Nouvelle-Angleterre
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Histoire d’un rêve brisé?

de editions-du-septentrion

Deschambault

de editions-du-septentrion

Franco-Amérique

de editions-du-septentrion

suivant