Les placements dans le vin - Une goutte de plaisir dans votre patrimoine

De
Publié par

Mieux que l’immobilier, moins risqué que la bourse, moins volatile que l’or, le vin aura été le meilleur placement des 15 dernières années : le prix de certaines bouteilles a été multiplié par 10 au cours de cette période et la plupart ont vu leur prix au moins tripler !

Investir dans le vin peut donc être un placement qui rapporte. Pour cela, il est nécessaire de connaître l’univers du vin et ses caractéristiques et d’être familier de ses règles :

• comment acheter ;

• comment vendre ;

• comment créer sa cave et bien conserver ses bouteilles ;

• quels vins et quels millésimes choisir ;

• quels sont les pièges à éviter ;

• que déclarer au fisc…


Ce livre vous donne les réponses à toutes ces questions, et à bien d’autres. Ses auteurs, l’un spécialiste des questions œnologiques, l’autre des questions financières, vous livrent ici, avec de nombreux exemples et applications, tout ce que vous devez savoir pour réussir vos placements dans le vin.


Éric Daguenet est expert en vins et créateur de cuvées sur mesure. Il a co-fondé les sites InMagnumVeritas.com et Wine40.fr.

Jean-David Haddad est professeur agrégé d'économie et rédacteur en chef de Francebourse.com, site de recommandations boursières.

Publié le : samedi 1 septembre 2012
Lecture(s) : 47
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782297030137
Nombre de pages : 136
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Une goutte de plaisir dans votre Patrimoine
Inspirateur d’écrivains, de poètes, de peintres, de chanteurs, de scénaristes, le Vin transcende les arts… Il n’est pas qu’une boisson, c’est un véritable mythe. Et tout particulièrement le vin rouge dont la couleur évoque dans nos inconscients le sang, et donc la vie. Il faut dire que l’histoire de la vigne et du Vin est si ancienne qu’elle peut presque se confondre avec l’histoire de l’humain ! De quoi effectivement construire un mythe ! Le Vin est un symbole de fête, d’ivresse, de convivialité et il a toujours été, dans les sociétés occidentales, associé à l’écono mie et à la culture. Certes, nos compatriotes boivent de moins en moins de Vin (le français boit en moyenne un verre par jour par personne contre trois fois plus il y a cinquante ans) mais le Vin demeure, malgré ce déclin de la consommation domes tique, un symbole très important de la production agroalimen taire française et, surtout, un emblème du luxe à la française. On assiste à une véritable polarisation du marché du Vin : d’un côté, le marché grand public et de l’autre, le marché haut de gamme. Qui n’a jamais entendu parler d’unPétrus, d’unDom Pérignon, d’unYquem, d’unLatour, d’unRomanée-Conti? Ce marché de l’excellence revêt depuis plusieurs décennies un 5
véritable aspect de placement financier, encore peu connu du grand public mais qui a permis de construire bien des fortunes ! Les statistiques montrent en effet que l’envolée des prix sur les deux dernières décennies surclasse toutes les autres catégories d’actifs. Selon l’indice «IdealWine(formé à partir des prix » constatés aux enchères publiques), le prix moyen d’un vin du bordelais est passé d’un indice 1 000 en 1994 à plus de 6 000 aujourd’hui et, dans le même temps, un vin bourguignon serait passé d’un même indice 1 000 à plus de 3 000. Alors que le CAC 40 est passé de 2 000 à 3 000, en faisant les montagnes russes, quand les courbes de hausse des prix du Vin ont été lar gement plus régulières. L’once d’Or, quant à elle, est passée de 400 $ à 1 800 $, soit un coefficient multiplicateur de 4,5. Les médias prétendent que l’Or et l’Immobilier ont été les meil leurs placements au cours des 20 dernières années… Comme nous le verrons dans ce livre, ils oublient leVin, qui rivalise tout à fait avec ces deux actifs et parfois même les surclasse. Évidemment, tous les Vins n’ont pas été logés à la même en seigne. Les Vins qui ont toujours compté parmi les plus chers du monde,Pétrus etRomanée-Conti, ont vu leur prix tri pler en moyenne au cours des 15 dernières années. Une belleperformance, mais pas un exploit ! En revanche, leLafite Rothschild, classé premier grand cru mais qui n’avait pas la cote d’unPétrusrapproche de plus en plus de ce der, se nier, étant parti de bien plus bas. Ainsi, unLafiteRothschild2000qui s’échangeait 210à sa sortie en précommande aux ventes en primeur de 2001, se négocie aujourd’hui autour de 2 000… soit près de 10 fois plus. Mieux encore : les seconds vins des premiers grands crus ont connu les plus folles explosions. LeCarruades deLafite(second vin duLafiteRothschildpour son) se traitait, millésime 1990, à 14 en la bouteilleprimeur. 20 ans après, se vend aux enchères autour de 300 ; soit un coefficient multiplicateur de 20. Bien plus que l’Or et que l’Immobilier ! Toujours plus fort : un Bordeaux (Château d'Yquem 1811) de 200 ans a été vendu à Londres pour 75 000 £ (85 000), devenant ainsi la bouteille de vin blanc la plus chère au monde, a annoncé récemmentThe Antique Wine Company, une entre prise spécialisée dans la vente de vins rares. 6
Ces mouvements ne sont absolument pas corrélés à la baisse de la consommation observée en France. Ils en sont même l’anti nomie parfaite. Ils trouvent leur origine dans le même phéno mène que celui qui a fait exploser l’Or :le développement des pays émergents. Ces pays, dont le revenu par habitant est inférieur à celui des pays développés, connaissent une croissance économique rapide. Leurs niveaux de vie ainsi que leurs structures économiques convergent vers ceux des pays développés. On désigne couramment les cinq principaux pays émergents par l’acronyme BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud).
Si on considère que l’enrichissement n’est pas terminé dans ces pays, et que les produits de luxe n’ont pas fini de s’y exporter, alors le Vin a encore de beaux jours devant lui !
Cet ouvrage a pour but de vous guider dans ce dédale si particulier qu’est le marché du Vin.Trop de gens pensent que le Vin est un placement plaisir et uniquement cela. Non, c’est un véritable placement financierses, avec spécificités : conservation, canaux d’achat, canaux de vente, etc.
On n’achète pas du Vin aussi facilement que de l’or et on ne le conserve pas dans un coffre ! C’est ce que vous allez mainte nant découvrir, tout comme vous allez prendre conscience de l’importance du millésime et du producteur.
Vous découvrirez également dans ce livre comment vous devez agir pour réussir votre placement en Vin, pourque votre investissement devienne véritablement une goutte de plaisir dans votre patrimoine.
Cet ouvrage ne s’adresse pas aux professionnels du Vin qui font du « trading » avec les bouteilles,mais auxparticuliers désireux de se constituer une cave dans un but patrimonial.
7
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.