Les récits de nos vies atteintes

De
Publié par

Ces récits sont à la croisée de l'autobiographie où le sujet, narrateur-acteur raisonne sur sa trajectoire et construit une identité narrative en mobilisant du document historique, et du récit ethnographique recueilli, en élaborant un roman familial dans la pénombre du souvenir. Ici, les récits de nos vies encombrées d'impératifs et d'injonctions de nos parents à la voix étranglée, exilés de l'extrême ou orphelins, ont tenté de délier des mouvements narratifs sur l'inimaginable du génocide de 1915.
Publié le : dimanche 1 décembre 2013
Lecture(s) : 10
EAN13 : 9782336332833
Nombre de pages : 312
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
M A R T I N EH O V A N E S S I A N
Les récîts de nos vîesatteintes
Une hîstoîre arménîenne înconcevable
Les récits de nos viesatteintes
Une histoire arménienne inconcevable
© L’Harmattan, 2013
57, rue de ’Écoe Poytecnîque ; 75005 Parîs ttp:/www.îbraîrîearmattan.com dîfusîon.armattan@wanadoo.r armattan@wandoo.r
ïSBN : 9782343021041 EAN : 9782343021041
Martine HOVANESSIAN
Les récits de nos viesatteintes
Une histoire arménienne inconcevable
Du mêmE autEur
Les Aménîens et eus teîtoîes, Autrement, 1995.
Le îen communautaîe. Toîs généatîons d’Aménîens, Armand Coîn, 1992 (rééd. ’Harmattan, 2007).
à mes témoîgnants
à ma mèe
REmErcIEmEnts
Mes remercîements s’adressent au étudîants de ’ïNACO înscrîts au Études arménîennes pour eur conIance en a paroe de a mé moîre.
Je tîens égaement à remercîer Ata Ayatî (dîrecteur de a coectîon « ’ïran en transîtîon » à ’Harmattan et coordînateur de a revue EurOrîent) pour son suîvî édîtorîa, aînsî que mon Is Juîen Denîeuî (doctorant monîteur à Parîs Xïïï) pour a conceptîon de a maquette de couverture.
« Ne t’envoe pas dans ta propre paroe ne t’évanouîs pas dans cee des autres
mesure e sang de ta pensée (…)
orpeîn est e utteur de casse souveraînement orpeîn »
Abdeebîr Katîbî Le utteu de casse À a manîèe taoste
Avant-propos
Ma proîmîté avec e camp antropoogîque du groupe, mes încursîons géograpîques et mes nombreuses pratîques d’entretîen et d’observatîon donnant îeu à des rencontres abueuses ont ortîIé a certîtude d’une connaîssance enouîe en attente d’un « dîre », d’un savoîr sensîbe en attente d’une transmîssîon. ’aventure sur a mémoîrecî reève d’une traductîon d’epérîences întérîeures bîen éoîgnées de a stratégîe îdentîtaîre et quî ne sont pas négocîabes. Cette aventure a déaîssé ’înterprétatîon des cadres mémorîes. Car autreoîs, au récîts d’eî, nous avîons însîsté sîmutanément sur es enjeu de a patrîmonîaîsatîon et des rîtues commémoratîs, sur ’édîIcatîon de îeu reîgîeu ou de monuments, sur a concrétîsatîon d’un projet muséa, sur toutes sortes de marqueurs quî vîennent înscrîre une temporaîté sînguîère et des récîts d’épopées pour conérer un sens coectî et produîre du îen socîa dans es 1 communautés arménîennes nées de a dîspersîon . ï s’agîssaît aussî de rendre compte d’une reconnaîssance socîae pour ’înscrîptîon d’une 2 étîque du souvenîr concernant a réaîté du génocîde arménîen commîs en 1915 sur es terrîtoîres îdentîtaîres. ’eî avaît été travaîé dans une perspectîve de aît socîa tota, y comprîs dans nos anayses du concept de dîaspora.
1 Hovanessîan M., 1992,Le îen communautaîe. Toîs généatîons d’Aménîens, Armand Coîn. Réédîtîon ’Harmattan, mars 2007. 2 Hovanessîan M., 2004, « e reîgîeu et a reconnaîssance. Formes symboîques et poîtîques au seîn de a dîaspora arménîenne »,Les Annaes de a ecece ubaîne, n° 96, pp. 125135.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.