Les Représentations sociales

De
Publié par

Comment et pourquoi les individus et les groupes élaborent-ils leur propre vision du monde ? Pourquoi les vieux et les jeunes, les riches et les pauvres, les hommes et les femmes, se distinguent-ils quant à leurs façons d’interpréter la réalité physique et sociale qui les entoure ?
La théorie des représentations sociales permet de répondre à ces questions. Elle nous explique que l’appartenance à un groupe social détermine nos façons de voir les choses. De sorte que s’il existe une réalité unique, elle est comprise et interprétée de façon différente par les uns et les autres. Le succès de cette théorie dans le champ des sciences humaines et sociales s’explique par son caractère relativement souple et par les orientations complémentaires qu’ont su lui donner les psychologues sociaux. Mais il s’explique aussi par les avancées méthodologiques qui ont marqué les cinquante dernières années de recherche, ainsi que par la capacité de cette théorie à générer des applications originales dans différents domaines.
Constituant à la fois une synthèse et une ouverture, cet ouvrage permettra aux étudiants de psychologie de tous niveaux, aux chercheurs en sciences humaines et sociales et aux professionnels, d’explorer avec profit les ramifications de ce thème majeur de la psychologie sociale, de la théorie à ses applications concrètes.
Publié le : dimanche 1 mars 2015
Lecture(s) : 23
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782706122132
Nombre de pages : 168
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Pascal Moliner et Christian Guimelli
Psych Série psychologie sociale dirigée par Nicole Dubois
Les représentations sociales
ciales so s n o i tComment a t n et pourquoi les individus eet les groupes élaborentils leur propre s évision du monde ? La théorie des représenta r tions sociales explique que l’appartenance à un groupe p e social détermine nos façons de voir les choses. S’il existe rune réalité unique, elle est comprise et interprétée de façon sdifférente par les uns et les autres. Le succès de cette théorie edans le champ des sciences humaines et sociales s’explique par L sa souplesse et par les orientations complémentaires qu’ont su lui donner les psychologues sociaux. Mais aussi par les avancéese l méthodologiques qui ont marqué les cinquante dernières années de a i recherche, ainsi que par la capacité de cette théorie à générer desc o s applications originales dans différents domaines. e i À la fois synthèse et ouverture, cet ouvrage permettra auxg o l étudiants de psychologie de tous niveaux, aux chercheurs o h en sciences humaines et sociales et aux professionc y s nels, d’explorer avec profit les ramifications de p e ce thème majeur de la psychologie sociale,i r é de la théorie à ses applicationss , s u concrètes.l p o h c y s p n tio Collec
9
Pascal Moliner est professeur de psychologie sociale à l’université PaulValéry (Montpellier III). Il est actuellement membre de l’équipe de recherche Epsylon à l’université de Montpellier.
782706 122125
Christian Guimelli a été professeur des universités et directeur du département de Psychologie sociale et du travail à l’université de Provence (AixMarseille I). Il a été responsable du master Psychologie sociale de la communication et du marketing.
Presses universitaires de Grenoble – BP 1549 38025 Grenoble cedex 1 ISBN 9782706122125ebook PDF
Les représentations sociales
Lé çôé é a pôpÈÈ ééçûéé ’aûôŝa, aû éméŝ é ’açé L. 122-5, 2° é 3° a, ’ûé pa, ûé éŝ « çôpéŝ ôû épôûçôŝ ŝç-émé ÈŝéÈéŝ à ’ûŝagé pÈ û çôpŝé é ô éŝÈéŝ à ûé û-ŝaô çôéçé » é, ’aûé pa, ûé éŝ aayŝéŝ é éŝ çôûéŝ çaôŝ aŝ û bû ’éémpé é ’ûŝaô, « ôûé épÈŝéaô ôû épô-ûçô Ègaé ôû paéé aé ŝaŝ é çôŝéémé é ’aûéû ôû é ŝéŝ ayaŝ ô ôû ayaŝ çaûŝé éŝ çé » (a. L. 122-4). Céé épÈŝéaô ôû épôûçô, pa ûéûé pôçÈÈ ûé çé ŝô, çôŝûéa ôç ûé çôéaÇô ŝaçôÈé pa éŝ açéŝ L. 335-2 é ŝûaŝ û çôé é a pôpÈÈ ééçûéé.
Aapaô é çôûéûé : Côé Tôûaŝŝé, ’apèŝ ûé çÈaô é Jéa-Nôë Môéa. © Péŝŝéŝ ûéŝaéŝ é Géôbé, Èé 2015 5, paçé Rôbé-Sçhûma BP 1549 – 38025 Géôbé çéé 1 pûg@pûg. / www.pûg. ïSBN 978-2-7061-2212-5 L’ôûagé papé éŝ paû ŝôûŝ a ÈÈéçé ïSBN 978-2-7061-2211-8
Paŝça Môé é Chŝa Gûmé
Les représentations sociales
Fôéméŝ hÈôûéŝ é Èéôppéméŝ Èçéŝ
Péŝŝéŝ ûéŝaéŝ é Géôbé
SÈé « Pŝyçhôôgé ŝôçaé » DgÈé pa Nçôé Dûbôŝ
À a  éŝ aÈéŝ 1990, a çôéçô « Pŝyçhôôgé ŝôçaé », gÈé pa Jéa-LÈô Béaûôŝ, aa éépŝ é éŝŝé û Èa éŝ éû é a éçhéçhé é pŝyçhôôgé ŝôçaé. À aéŝ ŝ ôûméŝ éŝéŝ, éŝ mééûŝ çhéçhéûŝ é a ŝçpé aaé aaÈ ŝû ŝéŝ gaŝ çôçépŝ.
La pÈŝéaô é çé aa ééçûé majéû mÈa ’êé émŝé à jôû é pÈŝéÈé à ôûéaû aû pûbç ŝôûŝ ûé ômé pûŝ çôûé é pûŝ aççéŝŝbé. C’éŝ ’ôbjé é çéé ŝÈé « Pŝyçhôôgé ŝôçaé » gÈé pa Nçôé Dûbôŝ.
À paaé aŝ a mêmé çôéçô :
– Léŝ péŝ gôûpéŝ
– L’ûéçé ŝôçaé
– Léŝ aûéŝ
– La çôgô ŝôçaé
– Léŝ abûôŝ çaûŝaéŝ
– éŝ éaôŝ égôûpéŝ
– MôaÈ é aéûŝ
– ïéaŝaô é aéûŝ
La ŝÈé « Pŝyçhôôgé ŝôçaé » ŝ’ŝç aŝ a çôéçô « Pŝyçhôôgé é pûŝ », gÈé pa Paŝça Paŝû.
Avantpropos
Traité de psychologie socialeé ŝ ôûméŝ gÈ pa Jéa-LÈô Béaûôŝ é ÈÈ pa éŝ Péŝŝéŝ ûéŝaéŝ é Géôbé aûa béÔ aé a î û çyçé é é û’ô pôûa aéé ’û é aa pÈagôgûé é ŝçéîûé. Lé pémé ôûmé (Béaûôŝ, Mûgy é ObéÈ :Relations humaines, groupes et influence sociale, pûbÈ é 1995) a éû 20 aŝ é 2015. Léŝ Péŝŝéŝ ûéŝaéŝ é Géôbé ô péŝÈ û’ aa éŝagé ûé Èaçûaŝaô é m’ô émaÈ é aé éŝ ŝûggéŝôŝ. Apèŝ ŝçûŝŝô aéç ûéûéŝ çôègûéŝ é éŝ éŝpôŝabéŝ éŝ Péŝŝéŝ ûéŝaéŝ é Géôbé,  éŝ appaû :
1. ûé éŝ çhampŝ é éçhéçhéŝ pÈŝéÈŝ aaé ÈôûÈ épûŝ a paûô éŝ ôûméŝ é mÈaé bé, pôû a pûpa, ûé açûaŝaô ; 2. û’ ŝéa Içé (jé é ŝ paŝ mpôŝŝbé !) é ôûé û çôègûé çôû é pÈŝéa ûé ôûéûé ŝûIŝaé aû éŝéŝ pôbÈmaûéŝ pôû épéé a ômûé «TaÈ é pŝyçhôôgé ŝôçaé » é X ôûméŝ. 3. ûé éŝ mœûŝ Èôaéŝ açûééŝ Èaé pûÔ à a pôûçô ’ôûagéŝ çôûŝ, pûŝ ôûéŝ aû Èûaŝ éŝ pémé é éû-èmé çyçéŝ, ûé é ’Èa a ômûé aôpÈé pa Béaûôŝ ô a çbé Èa pûÔ éŝ çhéçhéûŝ é éŝégaŝ. 4. ûé ’éŝŝéé é çhaûé ôûmé aÈéû pôûa êé épŝ é û ôû éû ôûagéŝ aŝ çôÇûŝ. C’éŝ a aŝô pôû aûéé a ÈÈ aôpÈ é pçpé ’ûé çôéçô ô j’a aççépÈ é péé a éçô. Eé ŝéa çôŝûÈé é éŝ ôûagéŝ aŝa ûé ŝyhèŝé açûaŝÈé éŝ çhampŝ éŝŝééŝ çôûéŝ pa é TaÈ aÈéû, mpûa ŝ pôŝŝbé éŝ aûéûŝ égagÈŝ aŝ çéŝ ôûméŝ (çé û é ŝéa Èémmé paŝ ôûjôûŝ é çaŝ).
6
Les représentations sociales
Qûaé ôûagéŝ ŝô aéûŝ : – û ôûagé ŝû éŝ péŝ gôûpéŝ é éŝ pôçéŝŝûŝ û éû ŝô pôpéŝ, ômaé û Èa ’û éŝ çhampŝ pÈgÈŝ û ôûmé 1 û TaÈ é pŝyçhôôgé ŝôçaé ; – û ôûagé épéa é açûaŝa é ômaé é ’lûéçé ŝôçaé, hèmé û aûŝŝ éŝŝéé é çé mêmé ôûmé 1 ; – û ôûagé ŝû éŝ épÈŝéaôŝ ŝôçaéŝ, ’û éŝ ômaéŝ ypûéŝ û ôûmé 2 ; – û ôûagé ŝû éŝ aûéŝ, ŝéçô ômaé aÈ aŝ çé ôûmé 2 û TaÈ. Déû aûéŝ ôûméŝ ŝô é çhaé : ’û ôûjôûŝ é appô aéç é ôûmé 2 (éŝ abûôŝ çaûŝaéŝ) é ’aûé é appô aéç é ôûmé 3 û TaÈ (a çôgô ŝôçaé). Céa ôé ’éŝp é a ôûéé çôéçô. Nôé ŝôûha Èa ûé éŝ ôûagéŝ paaŝŝé aŝ û ôé îèé à çéû û TaÈ, maŝ éŝ aÈaŝ û yhmé é pôûçô éŝ aûéûŝ ô ûé a çôéçô Èbûé aéç ’ôûagé ŝû éŝ épÈŝéaôŝ ŝôçaéŝ. J’éŝpèé ûé éŝ éçéûŝ, é ôammé éŝ Èûaŝ, ÈéŝŝÈŝ pa a pŝyçhôôgé ŝôçaé ôûéô û Èê é ûé, çéŝ ôûagéŝ ûŝ é aaÈŝ, ŝ Èpôûé é Èŝ é çômpéé éŝ Èôûôŝ é, û ŝa, pôû çéa, é éé aû TaÈ aÈéû.
Nçôé Dûbôŝ
Introduction
Aû pémpŝ 2013, à ’ôççaŝô û Èba ŝû é « maagé pôû ôûŝ » ô Èçôûé û’ éŝé é Façé éŝ çôçépôŝ éêmémé çôaŝÈéŝ é a amé. Pôû éŝ ûŝ,  ŝ’ag ’ûé ŝûô é Èôûô é a ô û a Èg ŝé ô é é çômpé é çéŝ çhagéméŝ. Nôammé é aûôŝa é maagé éé péŝôéŝ û mêmé ŝéé. Pam éŝ aéûŝ û’ŝ ôûé pôû jûŝîé éû pô é ûé, ’ÉgaÈ ôççûpé ûé paçé pÈgÈé. Léŝ aûéŝ Èŝûmé éû çôçô é û ŝéû ŝôga : « Ué amé, ç’éŝ û papa, ûé mama é éŝ éaŝ ». Céé çôçô, ŝ a jûŝîé é aŝa appé à ’ahôpôôgé, à a môaé ôû à a bôôgé é ŝ ô ’épmé aŝ a ûé é aÇô paôŝ èŝ ÈhÈméé. Daŝ éŝ éû çampŝ, ô mûpé éŝ agûméŝ, ŝôûé aŝôabéŝ, paôŝ ôaémé aéûŝ, ôé éçéŝŝŝ.
Pôû é pŝyçhôôgûé ŝôça, çé Èba çôŝûé û paa éémpé é çé ûé ’ô pôûa appéé û çôl é « épÈŝéaôŝ ŝôçaéŝ » é  ôé ’ôççaŝô ’ûŝé ûéûéŝ-ûŝ éŝ aŝpéçŝ éŝŝééŝ é çéé ôô.
O péû é pémé éû émaûé ûé, ûé ûé ŝô é pô é ûé aôpÈ pa éŝ paŝaŝ ôû éŝ aéŝaéŝ û « maagé pôû ôûŝ », çhaçû paa mémé péŝûaÈ û bé-ôÈ é ŝa pôŝô. Chaçû ŝémbé pôôÈmé çôaçû é Èé ûé ÈÈ. E çhaûé çamp péŝé ûé ç’éŝ ’aûé û éŝ aŝ ’ééû. O ŝé ôûé ç bé ô ’û Èba çôaçôé é aôé ôù çhaûé paé pôûa éŝagé, é ŝéa-çé ûé pa éméçé, é bé-ôÈ éŝ agûméŝ é a paé aéŝé. Cé phÈômèé éŝ a çôŝÈûéçé ’ûé pôpÈÈ ôaméaé éŝ épÈŝéaôŝ ŝôçaéŝ. Aû yéû é çéû û éŝ paagé, ééŝ é ŝô jamaŝ péÇûéŝ çômmé éŝ çôŝûçôŝ ééçûééŝ ÈabôÈéŝ à pôpôŝ é a ÈaÈ. Eéŝ é ŝô paŝ péÇûéŝ çômmé éŝ « ûéŝ ’ôpôŝ » ôû éŝ pôŝ é ûé paçûéŝ. Eéŝ appaaŝŝé çômmé éŝ éléŝ ôbjéçŝ ’ûé ÈaÈ Èéé é
8
Les représentations sociales
ŝçûabé. Pôû ŝé çôaçé é a ôçé ’û é phÈômèé, é éga hŝôûé éŝ çhé ’éŝégéméŝ. Déŝ aaû éŝ ûé çéû é Rôbé Maôû (1968), à pôpôŝ û aémé jûçaé é é é a ŝôçééé éé é xvii é é xviii ŝèçé, ôû çéû é Géôgéŝ Vgaéô (1985), à pôpôŝ é ’hygèé çôpôéé épûŝ é Môyé Âgé, ôûŝ appéé ûé éŝ çôçépôŝ ûé ôûŝ çôŝÈôŝ çômmé paaémé éôÈéŝ aûjôû’hû Èaé péÇûéŝ çômmé éŝ ÈÈŝ çôôûabéŝ à çéaéŝ Èpôûéŝ.
Maŝ éŝé-- ûé ÈÈ à pôpôŝ é a amé ? Qû’é ŝé aôŝ éŝ hŝôéŝ, ŝôçôôgûéŝ, pŝyçhôôgûéŝ é aûéŝ ŝpÈçaŝéŝ éŝ ŝçéçéŝ hûmaéŝ ? Là éçôé, ’ôbŝéaéû éŝ Èbaŝ ŝû é « maagé pôû ôûŝ » é péû émaûé û’ûé çhôŝé : éŝ pôŝ é ûé ŝô çôaŝÈŝ. À ’Èéçé,  paa bé Içé é ôûé ûé Èîô çôéŝabé é ’ôbjé « amé ». Saŝ-ôûé paçé û’ ŝ’ag ’û ôbjé çômpéé, ôé pôymôphé. Péû-êé aûŝŝ paçé û’ ŝ’ag ’û ôbjé pôéû é ômbéû éjéû, ôammé é pa é Ôé ŝûçûa û’ jôûé aŝ ôŝ ŝôçÈÈŝ. Péû-êé éî paçé û’aû pémpŝ 2013,  ’y a pûŝ, aŝ a ŝôçÈÈ aÇaŝé, é ô ŝûIŝammé Ègmé pôû mpôŝé ûé Èîô ôhôôé é ôç çôŝéŝûéé é a amé. O ôûçhé ç à û ŝéçô aŝpéç ôaméa éŝ épÈŝéaôŝ ŝôçaéŝ. Eéŝ ŝé Èéôppé à pôpôŝ ’ôbjéŝ ŝûçûa ôû méaÇa ’ôé ŝôça é ŝû éŝûéŝ paé ûé çéûé. Céé çéûé Èŝûé ’abô é a çôm-péÈ éŝ ôbjéŝ û’ééŝ çôçéé. Maŝ éé péû aûŝŝ Èŝûé éŝ abéŝŝéŝ ôû û maûé é ÈgmÈ éŝ ŝûôŝ û ŝaô, û’ééŝ ŝôé égéûŝéŝ, ŝçéîûéŝ ôû pôûéŝ. E û ŝéŝ, éŝ épÈŝéaôŝ ŝôçaéŝ éé çômbé a paçé aŝŝÈé açaé pa çéŝ ŝûôŝ. C’éŝ pôûûô, à pôpôŝ éŝ épÈŝéaôŝ ŝôçaéŝ, ô émpôé ŝôûé é émé é « çôaŝŝaçé aé ». Nô paŝ û’ééŝ ŝôé môŝ péômaéŝ ôû môŝ ûéŝ ûé éŝ çôaŝŝaçéŝ « épééŝ », maŝ paçé û’ééŝ ŝé çôŝûŝé, ŝé aŝméé é Èôûé ŝéô éŝ ègéŝ éaémé ÈôgÈéŝ é a aôaÈ ŝçéîûé.
Péa ôûé a ûÈé û Èba ŝû é « maagé pôû ôûŝ », éŝ mÈaŝ ô éayé éŝ pŝéŝ é pôŝô éŝ paéŝ é pÈŝéçé.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.