//img.uscri.be/pth/02ee2eaf46e972987852e224985ea2b2859ee689
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 18,75 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Les séries américaines

De
248 pages
Patriotiques, laudatives, acerbes ou résignées, les séries américaines portent un regard critique sur l'Amérique contemporaine. Elles en interrogent les fondements, en déconstruisent le mode de vie et mènent par là même une radiographie de l'identité américaine. Cet ouvrage analyse ces aspects à travers une sélection de séries récentes : Six Feet Under, True Blood, The Big Bang Theory.
Voir plus Voir moins
Les séries américaines
Là SoCIÉtÉ RÉINvENtÉE ?
Coordonné par Aurélie Blot et Alexis Pichard
Les séries américaines
La société réinventée
Champs visuels Collection dirigée par Pierre-Jean Benghozi, Raphaëlle Moine, Bruno Péquignot et Guillaume Soulez  Unecollection d'ouvrages qui traitent de façon interdisciplinaire des images, peinture, photographie, B.D., télévision, cinéma (acteurs, auteurs, marché, metteurs en scène, thèmes, techniques, publics etc.). Cette collection est ouverte à toutes les démarches théoriques et méthodologiques appliquées aux questions spécifiques des usages esthétiques et sociaux des techniques de l'image fixe ou animée, sans craindre la confrontation des idées, mais aussi sans dogmatisme.
Dernières parutions Jim LAPIN,La régulation de la télévision hertzienne dans les départements d’outre-mer,2013. Eric COSTEIX,Alain Resnais. La mémoire de l’éternité, 2013. Florent BARRÈRE,Une espèce animale à l’épreuve des médias. Essai sur le cœlacanthe, 2013. Aurélie BLOT,50 ans de sitcoms américaines décryptées. DeI love Lucy à Desperate Housewives, 2013. Sébastien FEVRY,La comédie cinématographique à l’épreuve de l’histoire, 2012. Philippe LEMIEUX,L’image numérique au cinéma. Historique, esthétique et techniques d’une révolution technologique, 2012. Pierre DEVIDTS,Andreï Tarkovski. Spatialité et habitation, 2012. Angélica Maria Mateus MORA,Cinéma et audiovisuel latino-américains. L’Indien : images et conflits, 2012. Daniel WEYL, Mouchette,de Robert Bresson ou le cinématographe comme écriture, 2012. Claude HODIN,Murnau ou les aventures de la pureté, 2012. François Amy DE LA BRETEQUE, Emmanuelle ANDRE, François JOST, Raphaëlle MOINE, Guillaume SOULEZ, Jean-Philippe TRIAS (dir.),Cinéma et audiovisuel se réfléchissent. Réflexivité, migrations, intermédialité, 2012. Catherine BRUNET,Le monde d’Ettore Scola. La famille, la politique, l’histoire, 2012. Angela BIANCAFIORE,Pasolini : devenir d’une création, 2012. Vincent HERISTCHI,La vidéo contre le cinéma. Neige électronique. Tome 1,2012. Vincent HERISTCHI,Entre vidéo et cinéma. Neige électronique. Tome 2,2012. Florent BARRÈRE,Une espèce animale à l’épreuve de l’image. Essai sur le calmar géant, 2012. Marguerite CHABROL et Pierre-Olivier TOULZA (sous la direction de),Lola Montès, Lectures croisées, 2011. Élodie PERREAU,Le cycle destelenovelas auBrésil. Production et participation du public,2011.
*
Ouvrage coordonné par Aurélie Blot et Alexis Pichard Les séries américaines
La société réinventée
Des mêmes auteurs Aurélie BLOT50 ans de sitcoms américaines décryptées : deI Love LucyàDesperate Housewives, Paris, L’Harmattan, coll. « Champs Visuels », 2013. Héros en séries… Et si c’était nous ?, Plon, 2013. Alexis PICHARDLe Nouvel Âge d’or des séries américaines, Paris, Le Manuscrit, e coll. « Essais et documents », 2011, 2éd. 2013. © L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01637-5 EAN : 9782343016375
Remerciements
Les auteurs remercient sincèrement tous les auteurs qui ont contribué à cet ouvrage pour leur dévouement, leur patience et leur passion au cours de ces mois de travail et d’échanges.
Ils remercient également tous leurs amis sérivores d’une grande bienveillance, Ariane Hudelet, Pierre-Olivier Toulza, Sylvaine Bataille, Donna Andréolle, Virginie Marcucci, Jennifer Houdiard, Monica Michlin et Sarah Hatchuel.
“True friendship is like sound health; the value of it is seldom known until it is lost.”Charles Caleb Colton
INTRODUCTIONAurélie BLOTet Alexis PICHARDa guerre d’indépendance, qui s’achève en 1783 par la victoire des L colonies américaines sur l’Angleterre, marque la naissance de la nation américaine. À présent libérée de l’influence anglaise, elle va pouvoir forger sa propre identité. Cette identité est naturellement le fruit d’un questionnement. Ainsi, en 1782, James Hector St John de Crèvecœur, 1 Américain d’origine française, s’interroge-t-il : « What is An American ?» À cette question fondamentale, l’homme de lettres donne une vision univoque des capacités extraordinaires de la jeune nation américaine. Celle-ci est une terre d’abondance, de tolérance, une démocratie s’éloignant des néfastes monarchies européennes. Selon ses propres mots, l’Amérique provoque une sensation de « résurrection ». Résurrection religieuse pour les protestants déçus par l’Angleterre, politique pour ces hommes qui aspirent à devenir les citoyens d’une démocratie d’un genre nouveau et, enfin, ontologique « from nothing to start into being ; from a servant to the rank of 2 a master. » L’Américain est un Européen heureux et affranchi de toute oppression. Crèvecœur participe dès lors de la création du «rêve américain ».Le pays idéalisé sous sa plume devient une terre d’espoirs, de prospérité et d’accomplissements personnels. Par ce travail préliminaire d’une définition de l’Américain, Crèvecœur posait d’entrée une identité ferme et définitive. Pourtant, plus de deux cents ans plus tard, la question identitaire reste aporétique. Pire, elle semble s’être complexifiée. Si l’auteur définissait l’Américain en opposition à l’Européen, on voit aujourd’hui qu’une telle vision n’est plus recevable, ne serait-ce que par le fait que l’Europe est devenue un continent de démocraties. Dès lors, la question se pose toujours: «What is An American? »Afin de donner des éléments de réponse, il semble nécessaire de s’interroger également sur ce qu’est l’Amérique elle-même, ou plus précisément les États-Unis. La littérature américaine a, depuis ses débuts, médité sur l’Amérique en dressant des portraits sociétaux particulièrement précis et révélateurs. Ainsi, e à l’aube du XXsiècle, William Faulkner s’attardait sur l’identité des 1 « Qu’est-ce qu’un Américain ? » (nous traduisons) 2 « Du néant à la chair, du rang d’esclave à celui de maître. » (nous traduisons) 9