Les Temps Modernes N° 655

De
Publié par

Claude Lanzmann, Pour Francis Jeanson
Hélène Maréchal, Lettre persane
François Regnault, Hypocrite lecteur. L'envers de l'histoire nazie
Jean-Pierre Martin, La littérature nous dirait-elle quelque chose plutôt que rien?
Claude Klein, L'invention de Shlomo Sand
T. M., Avant-propos
Clés pour la crise :
Michel Rachline, Pouvoir et marché : ce que la crise nous rappelle
Joachim Lebovits, Nothing personal, just business
Robert Zarader, Treize 'banalités de base' autour de la crise réelle d'une économie irréelle
Alfred Galichon - Philippe Tibi, Le capitalisme est mort, vive le capitalisme
Philippe Moati, Cette crise est aussi celle de la consommation
Caroline Pauthe-Leduc, Haut les mains!
Michel Henochsberg, Vers la fin du rêve de l'économie
Chronique :
Micheline B. Servin, 63<sup>e</sup> Festival d'Avignon : de l'usage de la guerre
Publié le : mercredi 28 janvier 2015
Lecture(s) : 0
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782072407789
Nombre de pages : 256
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Couverture de l'epub
Les Temps Modernes
n° 655, 2009/4

Clés pour la crise

Table des matières

  • Pour Francis Jeanson(Claude Lanzmann)
  • Lettre persane(Hélène Maréchal)
  • Hypocrite lecteur(François Regnault)
    • « Consentir à représenter » (Gide)
    • L’envers
    • Du nazisme ?
    • Envoi
  • La littérature nous dirait-elle quelque chose plutôt que rien ?(Jean-Pierre Martin)
    • Des « obsédés du texte » à la « bigoterie littéraire »
    • Comment la littérature pense-t-elle si seulement elle pense ?
    • Éthique et esthétique
    • Todorov contre Tzvetan
    • Un grand œuvre anthropologique
  • L’invention de Shlomo Sand(Claude Klein)
  • Avant-propos
  • Clés pour la crise
    • Pouvoir et marché : ce que la crise nous rappelle(François Rachline)
      • Économie et endettement
      • Monnaie et activité
      • L’articulation sécurité/liberté
    • Nothing personal, just business(Joachim Lebovits)
      • Marchés financiers : utilité et mode d’emploi
      • Les charmes de la titrisation ou comment rendre possible ce qui ne l’est pas
    • Treize « banalités de base   » autour de la crise réelle d’une économie irréelle(Robert Zarader)
    • Le capitalisme est mort, vive le capitalisme(Alfred Galichon et Philippe Tibi)
      • Un consensus sur la gestion de la crise et la vision de l’après-crise
      • Un accord incomplet et imparfait
      • Un nouvel équilibre de la mondialisation, d’abord fondé sur des rapports de force
    • Cette crise est aussi celle de la consommation(Philippe Moati)
      • Un modèle de consommation à bout de souffle
      • Passer à une économie des effets utiles
      • Accélérer le mouvement
    • Haut les mains !(Caroline Pauthe-Leduc)
      • Peau de lapin
      • La maîtresse en maillot de bain
    • Vers la fin du rêve de l’économie(Michel Henochsberg)
      • Une rude secousse
      • Une amnésie pas innocente
      • Ne disons plus « crise »
      • Le trouble de la question courante
      • La logique économique et la course : le modèle de la rivalité
      • L’impératif structurel de l’accélération
      • Sans limites
      • La surestimation de la crise ou l’hymne à la fin du monde
      • La finance et le risque
      • Visible : une crise spectaculaire presque banale
      • Moins visible et essentiel : une crise de l’économie
      • Penser la place de l’économie
      • La fin du rêve de la société de l’économie
      • Et vers le rêve d’une société de plateaux
  • Chronique
    • 63e festival d’Avignon : de l’usage de la guerre(Micheline B. Servin)
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

2084. La fin du monde

de editions-gallimard

Le nouveau nom

de editions-gallimard

La sœur

de editions-gallimard

suivant