Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 14,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

avec DRM

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

Table des matières
Avantpropos à la troisième édition (2006)
Introduction On apprend d’abord avec son corps Connaissances et sentiments sont indissociables Les conditions nécessaires pour la compréhension des troubles de l’apprentissage Les différentes sortes de difficultés d’apprentissage L’abord thérapeutique Un modèle général de prise en charge
PREMIÈRE PARTIE LES TROUBLES DAPPRENTISSAGE PAR DIFFICULTÉ DE REPRÉSENTATION EN SOI
1. La signification de l’erreur cognitive Émile : le corps a ses raisons que la raison ne connaît point • • Les motifs de la consultation,20 Les colères d’Émile,21 • • L’histoire d’Émile,logique pulsionnelle23 La ,menace25 La permanente de la perte,de représentation d’un27 L’absence fond immuable,28 La projection du fonctionnement psychique • • sur le corps,rétablissement de la continuité30 Le ,32 L’insuffisance du cadre,premières descriptions des34 Les troubles instrumentaux et cognitifs par difficulté de représentation de soi,35
IX
1 1 4
5 8 10 12
19 19
IV
2.
3.
TD E S M AT I È R E SA B L E
Le sens des signes cliniques Pourquoi la méconnaissance de ces signes ?,39 • • L’agressivité,40 La dépression,et instabilité42 Agitation ,43 Hallucinations et troubles psychosomatiques,43 La constitution de l’activité de représentation Premier temps : l’accès à un fonctionnement représentatif,44 Second temps : l’utilisation des représentations pour les apprentissages,46 Les causes des difficultés de représentation de soi L’incohérence des soins primaires,nondit47 Un ,48 La spécificité structurale des troubles de la représentation de soi
La confusion entre la partie et le tout Le tout, premier fond indifférencié structurant Michel, l’enfant qui n’avait jamais eu d’ombre • • L’histoire de Michel,54 La confusion partietout,56 La recherche de similitude et d’enveloppe,56 L’identification contretransférentielle au désarroi cognitif,58 Conséquence d’un monde externe insuffisamment malléable,59 Le fond immuable Antoine, l’enfant aux multiples visages Une perte des apprentissages liée à des changements du fond • • « matériel »,et intrusion61 Abandon ,dialectique62 La fondforme et la question de l’accueil,64 Le fond commun entre l’enfant et le thérapeute,67 La morsure de la pensée,70 Commentaires,73
Retenir, saisir, réfléchir Les contenants de pensée La fonction de rêverie maternelle Le Moipeau La constitution des axes Les schèmes d’activité musculaire Le schéma corporel Le visage de la mère,corps de la mère83 Le ,84 Le concept de médium malléable
39
44
47
49
51 51 54
60 61
75 75 76 77 78 79 83
87
TM AT I È R E SD E S A B L E
4.
5. . lit é un d t s ée e6. s i r o t u a on non ti c odu r p e r e t ou T unod – D
Rémy : main réellemain imaginaire. de la mainenvironnement à la main pulsionnelle • • Les difficultés de Rémy,mutisme90 Le ,91 La préhistoire du • • moi,main à la recherche de l’environnement92 La ,98 La main étrangère,des mouvements pulsionnels106 L’articulation internes avec l’environnement,114 Évaluation,121
La pathologie du narcissisme primaire : l’agrippement permanent à l’objet
DEUXIÈME PARTIE LES TROUBLES DAPPRENTISSAGE PAR DIFFICULTÉ DAPPROPRIATION
Surmoi, analité et forçage L’aire de l’appropriation Le Surmoi L’organisation anale de la pulsion De la dépendance à la tyrannie,limites de132 Les l’organisation anale,134 Les compromis,135 Conséquences éducatives • • Le contrôle,de délai136 L’absence ,137 Le forçage,138 • • L’influence préventive,actepensée138 L’équivalence ,138 L’enfant ressenti comme surexcitant,139 Le danger du • • plaisir,139 L’enfant en morceaux,et névrose140 Croyances de caractère parentales,142 Conséquences pour l’enfant L’abord thérapeutique Quatre exemples de difficultés d’appropriation Pascal : la viscosité de la libido et l’emprise passive • • L’histoire de Pascal,silence mystérieux149 Un ,150 Les entretiens familiaux,entretiens individuels : les152 Les • • interventions en « voix off »,fin du traitement153 La ,154 Commentaires,155 Thomas : le rythme asservi L’inertie opposante de Thomas,problématique du157 La contrôle,158 Commentaires,161
V
89
123
129 129 130 131
136
144 146
149 149
157
VI
7.
8.
TA B L E D E S M AT I È R E S
Mathieu : la partie contre le tout Le nonrespect des rythmes biologiques,162 La disqualification des éprouvés et des pensées de l’enfant,164 L’enfant perçu comme une source d’excitation,sans effort, par165 Apprendre magie,167 Paul K : la problématique du faire tout seul et de la négociation • • Faire tout seul,170 Commentaires,172 L’abord thérapeutique,exemples de difficultés172 Autres d’appropriation,174
TROISIÈME PARTIE RÉÉDUCATION ET PÉDAGOGIE
Quelques applications Les rééducations La rééducation sur demande des parents,de180 L’indication rééducation posée selon un modèle médical,180 Les indications en fonction des processus psychiques en jeu chez l’enfant,de rééducation en cours de185 L’indication psychothérapie.,187 La pédagogie
QUATRIÈME PARTIE TROUBLES NEURODÉVELOPPEMENTAUX DES APPRENTISSAGES ET DYSHARMONIES PSYCHOTIQUES
Le travail psychanalytique dans la prise en charge des troubles neurodéveloppementaux des apprentissages Les différentes sortes de difficultés d’apprentissage Une classification complexe Un même trouble peut avoir des causalités différentes,197 Le cumul des causalités,198 Les troubles psychiques associés aux troubles d’apprentissage neurodeveloppementaux Les troubles réactionnels dus à l’échec de l’apprentissage,199 Les troubles associés,200 La coexistence d’un trouble psychopathologique et d’un trouble d’apprentissage neurodéveloppemental indépendants
162
170
179 179
188
195 196 197
199
204
TA B L E D E S M AT I È R E S
Propositions pour une « position méthodologique » Se dégager d’une position idéologique,206 Être attentif au grand écart entre compétences et incompétences,207 Connaître la séméiologie particulière des troubles neurodéveloppementaux,une lecture208 Avoir psychodynamique des tests de niveau,des outils208 Construire cliniques adaptés ; la place des entretiens familiaux,208 Laisser jouer en soi plusieurs hypothèses,209 La place des interactions précoces,209 Le travail avec les parents La place relationnelle des rééducateurs Le problème de la trace dans les dyslexiesdysorthographies Cédric : un enfant perdu,perte des repères214 Une essentiels,: l’oubli impossible et le fonctionnement219 Chloé hallucinatoire,220 Conclusions provisoires
9. Dysharmonies psychotiques (ou MDD) : la question de l’origine du trouble cognitif Une pathologie « atypique » Deux exemples Christophe,230 Édouard,232
Conclusion
Bibliographie
Index
VII
206
210 212 213
225
227 227 230
235
237
243
Avantpropos à la troisième édition (2006)
LES PROGRÈSeffectués dans les neurosciences nous apportent de nouveaux éléments pour comprendre certaines difficultés cognitives. C’est pourquoi, à la lumière des connaissances actuelles, le huitième chapitre consacré initialement aux dyslexiesdysorthographies a dû être réécrit dans sa presque totalité. Il est également paru nécessaire de consacrer un chapitre à certaines dysharmonies psychotiques dans lesquelles on ne retrouve pas de troubles précoces des interactions.