Les unions consensuelles chez les femmes africaines

De
Publié par

On parle d'union consensuelle quand la formation d'un couple ne découle ni d'un mariage coutumier, civil ou religieux. Si les traditions demeurent contraignantes et la dot modeste, la situation est favorable aux mariages. Pour les femmes qui bénéficient d'une liberté dans le choix du conjoint, la pression en vue du mariage est faible, ce qui est propice aux unions consensuelles. L'urbanisation, la scolarisation prolongée des femmes, leur accès aux revenus, vont impulser des unions consensuelles.
Publié le : dimanche 1 novembre 2015
Lecture(s) : 1
EAN13 : 9782336394374
Nombre de pages : 274
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
bénéficient d’une liberté dans le choix du conjoint, la pression en vue
instruites ou autonomes financièrement, craignent la domination
service au ministère de l’Économie de la Planification et
Etudes africaines
Série Sociologie
Moïse NGOULOURE NJOYA
Les unions consensuelles chez les femmes africaines Entre coutumes matrimoniales et modernité (exemple du Cameroun)
Les unions consensuelles chez les femmes africaines
1
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-06477-2 EAN : 9782343064772
2
Moïse NGOULOURE NJOYA Les unions consensuelles chez les femmes africaines Entre coutumes matrimoniales et modernité (exemple du Cameroun)
3
Collection « Études africaines » dirigée par Denis Pryen et son équipe
Forte de plus de mille titres publiés à ce jour, la collection « Études africaines » fait peau neuve. Elle présentera toujours les essais généraux qui ont fait son succès, mais se déclinera désormais également par séries thématiques : droit, économie, politique, sociologie, etc.
Dernières parutions
DE YEIMBÉREIN (Bali),Quand l’Afrique réapparaîtra…, 2015. DIANE (Moustapha),La liberté des médias en Guinée. Entre textes et institutions, quelles réalités ?,2015. TINOU (Robert),1700 proverbes vili, 2015. TINOU (Robert),Abécédaire du Kouilou, 2015. N’GUETTIA KOUASSI (René),La Côte d’Ivoire de notre rêve, 2015. TABEZI PENE-MAGU (Bernard-Gustave),Évaluer l’élève en Afrique Noire, De la pédagogie traditionnelle aux estimations contemporaines, 2015 NZENGUI (Aaron Septime),De Kant à l’Afrique. Réflexion sur la constitution républicaine en Afrique noire, 2015 HOUEDANOU (Sessinou Emile),La gestion transfrontalière des forêts en Afrique de l’Ouest,2015 EKANZA (Simon-Pierre),Le Moronou, notre patrimoine, Géographie, Agriculture, et Sociétés,2015 KAYOMBO (Chrysostome Cijika),La planification de l’éducation en Afrique, Mode d’emploi,2015 NGALIEU (Désiré),La secondarisation de l’agriculture en Afrique subsaharienne : une clé pour l’émergence,2015 KIYINDOU (Alain), ANATE (Kouméalo), CAPO-CHICHI (Alain) (Dir.), Quand l’Afrique réinvente la téléphonie mobile,2015 FAME NDONGO (Jacques),Essai sur la sémiotique d’une civilisation en mutation. Le génie africain est de retour, 2015. TCHAKOTEU MESSABIEM (Liliane),Droit OHADA - Droit français. La protection des créanciers dans les procédures collectives d’apurement du passif, 2015. AMBOULOU (Hygin Didace),Le Droit des entreprises en difficulté dans l’espace OHADA, 2015. AMBOULOU (Hygin Didace),Le Droit de l’arbitrage et des institutions de médiation dans l’espace OHADA, 2015. BASSÈNE (René Capain),Casamance. Récit d’un conflit oublié (1982-2014), 2015. DOSSI (Faloukou),L’universalisation de la démocratie, Vers la théorie habermassienne de la démocratie, 2015.
4
DEDICACE
A ma maman pour son soutien sans faille,
A ma sœur et mes deux frères pour leur appui moral, financier et matériel,
A ma femme et mon premier garçon,
A toute ma famille,
A la mémoire de mon père et de ma sœur.
5
6
REMERCIEMENTS
Je voudrais exprimer toute ma gratitude à l’endroit de l’Etat du Cameroun qui a financé ma formation à l’IFORD.
Toute ma gratitude va également à l’endroit de l’IFORD et de tout son personnel pour la qualité de la formation dont j’ai bénéficié durant mon parcours.
Je dis merci au Pr Parfait ELOUNDOU, pour toute son attention, toute son écoute et toutes ses orientations qui m’ont permis de réaliser ce travail dans les conditions optimales.
J’adresse aussi ma reconnaissance au Pr Honoré MIMCHE, pour ses remarques pertinentes et ses suggestions.
Merci enfin au Pr Louis André VALLET et à Monsieur Milan BOUCHET pour l’appui technique.
7
8
SIGLES ET ABBRÉVIATIONS
BUCREPBureau Central des Recensements et d’Etudes de Population
DHSDemographic and Health Surveys
ECAMEnquête Camerounaise Auprès des Ménages
EDSEnquête Démographique et de Santé
EESIEnquête sur l’Emploi et le Secteur Informel
FMI Fonds Monétaire International
IFORDInstitut de formation et de recherche démographiques
INSInstitut National de la Statistique
LEMLog-linear and event history analysis with missing data
MICS Enquête par Grappes et à Indicateurs Multiples
PASProgrammes d’Ajustement Structurel
PIBProduit Intérieur Brut
PPTEPays Pauvres Très Endettés
RGPHRecensement Général de la Population et de l’Habitat
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.