Les Usages de la coutume. Traditions et résistances populaires en Angleterre (XVIIe-XIXe siècle)

De
Publié par

Les Usages de la coutume propose la traduction en français de Customs in Common, ouvrage dans lequel l'historien britannique Edward P. Thompson avait rassemblé en 1991 ses articles majeurs. Tous ont marqué la réflexion historiographique depuis près de cinq décennies. À l'aide de notions comme l'histoire vue d'en bas, l'agency, l'économie morale ou la discipline du travail industriel, Thompson, à partir du cas anglais, y analyse les transformations des sociétés européennes entre le XVIIe et le XIXe siècle. Dans une société travaillée par le paternalisme de la noblesse, les tensions sur le marché des subsistances, la privatisation des biens communs ou l'impossibilité du divorce, Thompson scrute les luttes des hommes et des femmes du peuple pour conserver leur place et leurs droits, batailles dont il n'a cessé de rappeler l'actualité. La défense de la coutume y apparaît alors comme le principal moyen pour s'opposer aux réformes qui ouvrent la voie à la société libérale.



Intellectuel peu conventionnel, aux marges de l'Université britannique, E. P. Thompson (1924-1993) n'a jamais séparé la rigueur et l'inventivité de ses recherches de son engagement militant au service d'un socialisme humaniste, depuis la nouvelle gauche des années 1950 jusqu'à la campagne européenne pour le désarmement nucléaire à partir de 1980. La Formation de la classe ouvrière anglaise (1963, trad. fr. 1988), Whigs and Hunters (1975) ou Albion's Fatal Tree (1975) comptent parmi les livres les plus lus et les plus discutés à l'échelle mondiale, aussi bien dans les pays émergents, Inde, Chine, Amérique latine, qu'en Europe et en Amérique du Nord. Ses analyses et ses propositions restent au cœur des débats intellectuels et politiques contemporains.



Traduit de l'anglais par Jean Boutier et Arundhati Virmani.



" Hautes Études " est une collection de l'École des hautes études en sciences sociales, des Éditions Gallimard et des Éditions du Seuil.


Publié le : jeudi 24 septembre 2015
Lecture(s) : 60
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782021180800
Nombre de pages : non-communiqué
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
DANS LA MÊME COLLECTION
Françoise Héritier L’Exercice de la parenté 1981 Gershom Scholem Du frankisme au jacobinisme La vie de Moses Dobruska, aliasFranz Thomas von Schönfeld 1981 Francis Zimmermann La Jungle et le Fumet des viandes Un thème écologique dans la médecine hindoue 1982 Pierre Vilar Une histoire en construction Approche marxiste et problématiques conjoncturelles 1982 Robert Darnton Bohème littéraire et Révolution e Le monde des livres au XVIII siècle 1983 Albert O. Hirschman L’Économie comme science morale et politique 1984 Colloque de l’École des hautes études en sciences sociales L’Allemagne nazie et le Génocide juif 1985 Jacques Julliard Autonomie ouvrière Études sur le syndicalisme d’action directe 1988 Edward P. Thompson
La Formation de la classe ouvrière anglaise 1988 ; o « Points Histoire », n 460, 2012 Marshall Sahlins Des îles dans l’histoire 1989 Maurice Olender Les Langues du Paradis Aryens et Sémites : un couple providentiel 1989 ; o « Points Essais », n 294, 1994 Claude Grignon et Jean-Claude Passeron Le Savant et le Populaire Misérabilisme et populisme en sociologie et en littérature 1989 ; « Points Essais », o n 770, 2015 Colloque de la Fondation Guizot-Val Richer François Guizot et la Culture politique de son temps 1991 Richard Hoggart 33, Newport Street Autobiographie d’un intellectuel issu des classes populaires anglaises 1991 ; o « Points Essais », n 720, 2013 Jacques Ozouf et Mona Ozouf avec Véronique Aubert et Claire Steindecker La République des instituteurs 1992 ; o « Points Histoire », n 284, 2001 Louis Marin De la représentation 1994 Bernard Lahire Tableaux de famille Heurs et malheurs scolaires en milieux populaires 1995 ;
o « Points Essais », n 681, 2012 Jacques Revel (textes rassemblés et présentés par) Jeux d’échelles La micro-analyse à l’expérience 1996 Silvana Seidel Menchi Érasme hérétique e Réforme et Inquisition dans l’Italie du XVI siècle 1996 Michel Foucault « Il faut défendre la société » Cours au Collège de France 1975-1976 1997 Reinhart Koselleck L’Expérience de l’histoire 1997 ; o « Points Histoire », n 438, 2011 Michel Foucault Les Anormaux Cours au Collège de France 1974-1975 1999 Hervé Le Bras Naissance de la mortalité L’origine politique de la statistique et de la démographie 2000 Michel Foucault L’Herméneutique du sujet Cours au Collège de France 1981-1982 2001 Alphonse Dupront Genèse des temps modernes Rome, les Réformes et le Nouveau Monde 2001 Carlo Ginzburg Rapports de force Histoire, rhétorique, preuve 2003
Michel Foucault Le Pouvoir psychiatrique Cours au Collège de France 1973-1974 2003 Michel Foucault Sécurité, Territoire, Population Cours au Collège de France 1977-1978 2004 Michel Foucault Naissance de la biopolitique Cours au Collège de France 1978-1979 2004 Roger Chartier Inscrire et effacer e e Culture écrite et littérature ( XI -XVIII siècle) 2005 Michel de Certeau Le Lieu de l’autre Histoire religieuse et mystique 2005 Paolo Prodi Christianisme et monde moderne 2006 Michel Foucault Le Gouvernement de soi et des autres Cours au Collège de France 1982-1983 2008 Michel Foucault Le Courage de la vérité Le Gouvernement de soi et des autres II Cours au Collège de France 1984 2009 Pierre-Michel Menger Le Travail créateur S’accomplir dans l’incertain 2009 ; o « Points Essais », n 735, 2014 Didier Fassin La Raison humanitaire
Une histoire morale du temps présent 2010 Michel Foucault Leçons sur la volonté de savoir Cours au Collège de France 1970-1971 suivi deLe Savoir d’Œdipe 2011 Yan Thomas Les Opérations du droit 2011 Émile Benveniste Dernières Leçons Collège de France 1968-1969 2012 Michel Foucault Du gouvernement des vivants Cours au Collège de France 1979-1980 2012 Gérard Lenclud L’Universalisme ou Le Pari de la raison 2013 Stéphane Audoin-Rouzeau Quelle histoire Un récit de filiation (1914-2014) 2013 Michel Foucault La Société punitive Cours au Collège de France 1972-1973 2013 Michel Foucault Subjectivité et Vérité Cours au Collège de France 1980-1981 2014 Nathan Wachtel Des archives aux terrains Essais d’anthropologie historique 2014 Michel Foucault
Théories et institutions pénales Cours au Collège de France 1971-1972 2015
« Hautes Études » est une collection
de l’École des hautes études en sciences sociales,
qui en assure le suivi éditorial,
des Éditions Gallimard et des Éditions du Seuil.
Titre original :Customs in Common
ISBN original : 978-0-85036-697-6
Éditeur original : Londres, Merlin Press, 1991
© Edward P. Thompson, 1991
ISBN : 978-2-02-118080-0
© SEUIL/GALLIMARD, SEPTEMBRE 2015, POUR LA TRADUCTION FRANÇAISE
www.seuil.com
Ce document numérique a été réalisé parNord Compo.
to Martin Eve
uncommon customer
PRÉSENTATION
à Dick Whittaker et à Alain Dewerpe, deux amis qui ont soutenu cette longue aventure intellectuelle, sans en voir la fin.
Jean Boutier, Arundhati Virmani En 1990, Edward Palmer Thompson propose à son éditeur, Merlin Press, connu pour ses engagements militants, un manuscrit dont le programme et le titre avaient été fixés dès le début des années 1970. À l’origine, le livre devait décrire les transformations des cultures populaires britanniques de la Glorieuse Révolution de 1688 à l’affirmation de la révolution industrielle, transformations qui avaient précédé puis accompagné la formation de la classe ouvrière anglaise, objet de son livre majeur paru en 1963. Ce nouvel ouvrage l’aurait complété, en introduisant une autre perspective, celle des campagnes. Le peuple rural s’y trouvait confronté à la puissance de lagentry, qui suscitait réticence, insubordination, révoltes. Mais à la place du livre sur les pratiques de la coutume qu’il projetait, il publie finalement un ensemble de travaux qui jalonnent son itinéraire intellectuel depuis le milieu des années 1960. Le volume est bien plus complexe qu’un simple recueil d’articles. Certains textes, déjà classiques, sur les révoltes populaires, sur l’économie morale de la foule, sur la discipline du travail, sont reproposés à l’identique. Il ajoute toutefois une réponse longue et argumentée aux critiques et débats que son « Économie morale » avait suscités. D’autres reprennent et articulent des dossiers précédemment ébauchés, sur les rapports entre plèbe et patriciens, sur le charivari à l’anglaise. Thompson enfin livre un texte inédit sur la vente des épouses, qu’il avait un temps mis de côté, découragé par la virulence inattendue des critiques féministes américaines. 1 Ainsi construit, et en partie réécrit , le livre diffère des recueils d’articles qu’avaient réunis, une dizaine d’années auparavant, simultanément quoique indépendamment les uns des autres, plusieurs historiens européens, le Catalan Josef Fontana (1979), l’Allemand Dieter Groh (1980), l’Italien Edoardo Grendi (1981) et le Suédois Lars Magnusson (1983). Ces ouvrages, aux tables des matières diverses, entendaient ouvrir les débats en cours dans leurs propres pays sur des questions et des approches encore étrangères à leurs préoccupations nationales. AvecCustoms in Common, Thompson propose davantage, en avançant une interprétation cohérente de la société anglaise des années 1680-1860. En mettant en pièce le portrait pacifié d’un peuple
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.