LETTRE DU BRESIL

De
Publié par

Lettre du Brésil est le récit d'un missionnaire canadien au Maranhao, 1957-1960. Sa tentative d'implanter l'Eglise dans une société rurale et désorganisée, nous conduit à l'origine des premières communautés ecclésiales de base. L'auteur comprend le développement économique et social comme devant se réaliser à partir de la base, avec les talents et les ressources du milieu.
Publié le : vendredi 1 juin 2012
Lecture(s) : 3
EAN13 : 9782296493896
Nombre de pages : 378
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Lettre du Brésil
L’évolution de la perspective missionnaire
Relecture de l’expérience de Mgr Gérard Cambron
 
 
Déjà parus dans cette collection :  1 Le monde catholique et la question sociale (1891-1950) , s. dir. Françoise R OSART et Guy Z ELIS , Bruxelles, EVO , 1992, 184 p.  2 Vatican II et la Belgique , s. dir. Claude S OETENS , Ottignies, Quorum, 1996, 336 p.  3 – Anne-Dolorès M ARCELIS , Sous le voile, le monde des religieuses cloîtrées au XX e siècle , Ottignies, Quorum, 1997, 245 p.  4 Entre la peste et le choléra. Vie et attitudes des catholiques belges sous l’occupation , s. dir. Fabrice M AERTEN , Franz S ELLESLAGH  et Mark V AN DEN W IJNGAERT , Gerpinnes, Quorum, 1999, 288 p.  5 Orval, 1926-1948. Entre restauration et résurrection , s. dir. Claude S OETENS , Louvain-la-Neuve, Academia-Bruylant, 2001, 138 p.  6 Entre jeux et enjeux. Mouvements de jeunesse catholiques en Belgique, 1910-1940 , s. dir. Françoise R OSART et Thierry S CAILLET , Louvain-la-Neuve, Academia-Bruylant, 2002, 325 p.  7 Pour une histoire du monde catholique au 20 e  siècle. Wallonie-Bruxelles. Guide du chercheur , s. dir. Jean P IROTTE  et Guy Z ELIS , en collab. avec Baudouin G ROESSENS  et Thierry S CAILLET , Louvain-la-Neuve, Église-Wallonie, 2003, 784 p.  8 Scoutisme et guidisme en Belgique et en France. Regards croisés sur l’histoire d’un mouvement de jeunesse , s. dir. Thierry S CAILLET  et Françoise R OSART , Louvain-la-Neuve, Academia-Bruylant, 2004, 279 p.  9 Écrire l’histoire du catholicisme des 19 e  et 20 e  siècles. Bilan, tendances récentes et perspectives (1975-2004) , s. dir. Luc C OURTOIS , Jean-Pierre D ELVILLE , Eddy L OUCHEZ , Jean P IROTTE , Françoise R OSART et Guy Z ELIS , Louvain-la-Neuve, Arca, 2005, 197 p.  10 Guidisme, scoutisme et coéducation ,  s. dir. Thierry S CAILLET , Sophie W ITTEMANS  et Françoise R OSART , Louvain-la-Neuve, ARCA , Academia-Bruylant, 2007, 304 p.  11 – Anne V INCENT , avec la collaboration de Françoise R OSART , Un chrétien en terre d’islam. Le Père Georges Dumont (1916-1998) , Louvain-la-Neuve, ARCA , Academia-Bruylant, 2008, 130 p.
 
        
  Yves C ARRIER  
 Lettre du Brésil
L’évolution de la perspective missionnaire
Relecture de l’expérience de Mgr Gérard Cambron  
Louvain-la-Neuve, 2008
                                  Collection Sillages
 
 
     Note liminaire La publication de cet ouvrage a été rendue possible grâce à la généreuse contribution de Mgr Gérard Cambron du diocèse de Sherbrooke, de la Province canadienne de Sainte Croix, district de Sao Paulo, des Sœurs de l’Assomption de Nicolet et de Mgr Raymond St-Gelais, évêque de ce diocèse. Je tiens également à remercier les latino-américanologues qui m’ont encouragé à mener à terme cette recherche sur l’évolution de la perspective missionnaire dans le contexte brésilien de la fin des années 1950.  ce titre, je dois mentionner les noms des professeurs Paul Servais et Jean Pirotte de Louvain-la-Neuve, le sociologue François Houtart du Centre Tricontinental et les professeures Ana Maria Bidegain, de la Florida State University de même que Catherine Legrand de l’université McGill à Montréal. De même, un grand merci à Charles Carrier Plante pour sa révision du texte. Yves Carrier
ISBN : 978-2-87209-923-8
  D/2008/4910/37 © Bruylant-Academia s.a. Grand-Place, 29 B-1348 Louvain-La-Neuve  Tous droits de reproduction, d’adaptation ou de traduction, par quelque procédé que ce soit, réservés pour tous pays sans l’autorisation de l’éditeur ou de ses ayants droit. Imprimé en Belgique  
www.academia-bruylant.be
Prologue
Pendant une session d’étude sur les communautés ecclésiales de base dans un fau-bourg d’une grande ville, le conseiller, parlant du Saint Esprit demanda : « Comment comprenez-vous l’action de l’Esprit ? Comment l’expliquez-vous ?  Un pauvre ouvrier, embauché par la ville pour ramasser les déchets et les brûler, leva la main : « Je le comprends comme ceci : Dans mon travail, je dois ramasser, empiler et détruire les déchets sans arrêt. Je fais cela depuis des années et je m’arrange pour garder le feu à brûler continuellement. Malgré tout, parfois il semble que le feu soit complètement éteint, mais je sais que dessous, il y a des tisons qui continuent de brûler. Peu importe la quantité de déchets déposés, en réalité le feu n’est jamais tout à fait éteint.  « Je pense que l’humanité est comme un dépôt de déchets et que l’Esprit Saint est comme le feu. Il faut que l’Église travaille constamment comme moi dans mon emploi : elle doit rassembler l’humanité et la mettre en contact avec l’Esprit, afin de la purifier jusqu’à ce qu’elle ne soit plus déchet.  « L’Église ne devrait jamais désespérer ; même quand le feu est invisible et que les déchets sont abondants. L’Église doit rester persuadée que le feu continue d’agir dessous – et qu’il ne s’éteindra jamais.  1  
                                                      1 José M ARINS , Teolide Maria T REVISTA et Carolee C HANONA , L’Église qui surgit de la base. Communautés ecclésiales de base , Manille, Claretian Publications, 1998, pp. 71-72.
Introduction
Pendant la majeure partie du 20 e  siècle, l’Église d’Amérique latine a bénéficié de l’apport de nombreux missionnaires venus d’Europe et d’Amérique du Nord pour suppléer au manque chronique de prêtres qui ralentissait son processus de christiani-sation. Perçu comme dernier bastion encore possible pour une chrétienté authenti-que, ce continent rempli de croyants et de mysticisme offrait pour un temps encore des opportunités plus que prometteuses à l’expansion qualitative et quantitative de l’Église catholique romaine. Au cours des années 1950, le Pape Pie XII  fera explici-tement appel aux Églises de vieilles chrétientés, bien nanties en moyens et en voca-tions, afin qu’elles viennent prêter main-forte à leurs sœurs du sud, marquées par la pénurie matérielle et le manque de formateurs. Évidemment, cet apport en argent, en hommes et en femmes cultivés, aura un impact majeur sur bon nombre de socié-tés qui, comme le Brésil, en étaient encore aux premiers balbutiements de leur marche vers la modernité. L’intention première de ce livre est d’étudier l’évolution de la perspective mis-sionnaire  à partir de l’expérience apostolique de Mgr Gérard Cambron, prêtre du diocèse de Sherbrooke, au Québec. Son aventure ecclésiale débute au Brésil en 1957 et sa pratique menée en Amérique latine s’étend sur quatre décennies. Homme cultivé, immergé au sein d’une communauté rurale et analphabète, dans une Église émergeante et un pays qui se révèle peu à peu à lui-même dans toutes ses potentiali-tés, il assiste à une période charnière de l’histoire du Brésil, et ce sur plusieurs plans.  l’aide d’entrevues, de documents d’époque et d’une lecture critique de son journal de bord intitulé Lettre du Brésil , de juin 1958 à mai 1960, nous referons le parcours d’un homme associé de près aux bouleversements que connaîtra l’Église catholique après le Concile Vatican II . Parmi ceux-ci figurent l’émergence des communautés ecclésiales de base, l’apparition d’une pensée théologique originale concernant la libération des masses opprimées ainsi que la contribution des missionnaires au développement social inspirée d’un humanisme chrétien et des méthodes de cons-cientisation de l’Action catholique. Aujourd’hui intégrée dans les différentes luttes des mouvements sociaux à travers l’Amérique latine, la puissante contribution des chrétiens de gauche au processus d’émancipation populaire mérite d’être rappelée à tous ceux qui, venant du Nord, s’engagent à la compréhension des facteurs culturels
8 Lettre du Brésil qui confèrent originalité et authenticité à ce continent métissé. Comme le rapportait le texte préparatoire de l’Interecclésial de l’an 2000 à Ilhéus, à Bahia, au Brésil : « Dans un livre récent (1995), la sociologue Ana Maria Doimo analyse cinq mouve-ments importants qui se développèrent entre les années 1975 et 1990 : Le Mouve-ment des habitations à prix modiques, le Mouvement de lutte contre le chômage, le Mouvement pour la santé publique et le Mouvement pour le transport public. Parmi tous ses acteurs, elle a découvert la présence importante de l’Église, en particulier des communautés de base. L’expérience des CEB  est présente dans la matrice organisa-tionnelle des réseaux de mouvement au cours de cette période, partout au Brésil. Eder Sader, étudiant les luttes des travailleurs du Grand São Paulo pendant les années 1970 et 1980, va également découvrir l’organisation des CEB  comme facteurs importants pour la richesse de ces mouvements. Jorge Castaneda, sociologue mexicain, en étu-diant les mouvements populaires des années 1970 et 1980 en Amérique latine, insiste sur l’importance des CEB : ‘ Le mouvement le plus important, parce qu’il est aussi bien ancré dans l’histoire et dans l’inconscient du continent, est sans doute celui des communautés ecclésiales de base ( CEB ), qui transformèrent radicalement le rôle de l’Église dans plusieurs pays de la région. Les communautés de base étendirent leur portée aux autres mouvements sociaux, en commençant par le plus typique et en même temps le plus innovateur de tous, le mouvement urbain.’  1   
1. Méthode d’investigation Dans une perspective historique qui cherche à rendre compte de l’évolution d’une mentalité et d’une manière d’envisager l’implantation de l’Église là où elle est peu ou pas du tout présente, la méthode qualitative que nous avons choisie de privilégier est l’étude de cas. En effet, cette dernière correspond à la structure de base de notre sujet d’investigation, réalisée à partir du journal de bord de Gérard Cambron. Elle consiste à situer le personnage à l’intérieur du contexte idéologique, social, historique et ecclésial, où il dut œuvrer. Partant de son propre récit missionnaire qui s’avère fort révélateur des conditions de vie difficiles de l’époque, nous avons choisi de l’accompagner dans sa découverte du Brésil et du peuple des forêts du Maranhão. Afin d’ancrer ce récit dans cette réalité et favoriser une compréhension plus vaste des enjeux et des défis auxquels ce missionnaire se voyait confronté, nous avons eu recours à plusieurs études historiques et socioreligieuses qui portent sur l’époque ou sont contemporaines de sa première présence prolongée en terre brésilienne.                                                       1  Secretariado de CEB ’s para o 10 e Intereclesial, 10 e  Encontro Intereclesial, Ilhéus-Bahia –11 a 15 de julho 2000 , CEB S  Povo de Deus, 2000 anos de caminhada, texto base , Paulo Afonso, Bahia, Editora Fonte viva, 1999, pp. 85-86.
Introduction 9 Cependant, ce livre n’est pas une biographie mais le récit d’une expérience singulière dans un contexte particulier, celui de la mission, pour un néophyte âgé de quarante ans, qui apprend à connaître une réalité, à identifier les embûches, les idéologies et les forces en présence, à s’interroger sur les manières de procéder, à imaginer des alternatives à ses façons de faire qui s’avèrent inefficaces, à observer les prises en main par le milieu, à s’étonner puis à s’émouvoir des résultats obtenus sans qu’il n’y soit lui-même pour grand chose. C’est là que réside l’intérêt historique de Lettre du Brésil que nous avons choisi de reproduire partiellement en retenant les passages les plus pertinents à notre propos, à savoir l’analyse de l’évolution de la perspective missionnaire.  l’intérieur d’une expérience humaine que ces réflexions et observations livrées au jour le jour nous permettent d’accompagner apparaît un prototype d’organisation missionnaire réalisé à partir de la base. Même s’il ne s’agit ici que d’un cas particulier, trop limité pour être généralisé à l’ensemble des missionnaires affectés au Brésil à cette époque, il illustre bien l’évolution d’une mentalité et d’une façon de faire chez les membres les plus engagés du clergé brésilien, évolution qui fera école comme nouvelle manière d’appréhender l’Église en ce monde.  preuve, au cours des dé-cennies suivantes, Cambron sera sans cesse consulté par les membres de l’épiscopat brésilien, les communautés religieuses et les agences missionnaires. En effet, à la lecture de Lettre du Brésil , on constate à quel point cet homme effectue un saut qualitatif dans sa façon d’aborder les problèmes et de les résoudre en consacrant de nombreuses heures de son apostolat à l’observation, à la réflexion, à l’étude et à la consultation d’experts qui élargissent peu à peu sa compréhension du paradigme missionnaire. En ce sens, Lettre du Brésil  s’apparente à une recherche-action dont l’auteur nous livre la tension créatrice issue de ses nombreux tâtonnements. En outre, ce travail, réalisé en partie à partir des échanges que nous avons eus avec ce témoin privilégié qu’est Gérard Cambron, a pris la forme d’entretiens et de dialo-gues prolongés entre deux théologiens épris d’une passion commune pour le peuple brésilien et ses communautés ecclésiales de base. Nous partageons une foi engagée en faveur de la libération des pauvres et des opprimés, de même qu’une soif de justice sociale qui s’accomplit par la prise en main des communautés de leur propre développement. Ainsi, ce sont ces questions subjacentes, déjà présentes dans les écrits du jeune missionnaire, que nous avons également voulu présenter de manière critique et objective. Présenté sous la forme d’entrevues rétrospectives, le dernier chapitre et la conclusion sont d’ailleurs consacrés à l’interprétation que Cambron effectue de cette expérience, faite à cinquante ans d’écart.  ce propos, on doit également souligner qu’au cours des années passées sur le terrain, notre protagoniste intègre l’influence de trois grands courants associés au développement dans une perspective de salut chrétien : tout d’abord les thèses de
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.