Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,90 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Lexique Français-Russe de philosophie

De
315 pages
Le présent ouvrage, premier du genre, donne la traduction russe de plusieurs milliers de termes techniques appartenant au vocabulaire de la philosophie, ainsi que la traduction ou transcription des noms de nombreux philosophes et sages et, éventuellement, la traduction des titres de leurs principales œuvres. Le russe, longtemps dénué, pour des raisons historiques et philosophiques, d’un lexique technique philosophique, s’est forgé, à mesure de la découverte des penseurs occidentaux et du développement de la philosophie en Russie, un riche fonds, en recourant à divers procédés (d’abord calques, puis formation de mots composés, extension polysémique) qui mettent en relief son génie propre.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

2 Lexique français-russe
de philosophie

3François Le Guévellou
Lexique français-russe
de philosophie

Pas de genre spécifique
5Éditions Le Manuscrit























© Éditions Le Manuscrit, 2009
www.manuscrit.com

ISBN : 978-2-304-00294-2 (livre imprimé)
ISBN 13 : 9782304002942 (livre imprimé)
ISBN : 978-2-304-00295-9 (livre numérique)
ISBN 13 : 9782304002959 (livre numé

6 . .

8
INTRODUCTION

L’ouvrage que nous proposons est consacré à la
traduction en russe du lexique technique de la philosophie.
Une telle entreprise ne va pas de soi, pour plusieurs
raisons. D’abord, parce que, comme le note l’historien
de la philosophie Alain de Libera (« Le latin, véritable
langue de la philosophie ? », in Aux origines du lexique
philosophique européen : l’influence de la Latinitas [dir. J.
Hamesse], Louvain-la-Neuve, 1997, p. 3) : « Il y a une
pluralité de lexiques philosophiques européens : un
lexique de l’allemand, un de l’anglais, un de l’italien, du
français, de l’espagnol, sans parler des lexiques propres
aux auteurs, qui, au sein de chaque langue et soutenant
avec elle un rapport chaque fois personnel et historique,
créent leur propre terminologie – Geist, Mind, Spirito,
Esprit ne sont pas de simples « synonymes », non plus
que Bewusstsein, Consciousness, Consapevolezza et Conscience,
et le traducteur de Hegel qui rend Geist par Mind ne dit
pas la même chose qu’un philosophe d’Oxford parlant
aujourd’hui de Philosophy of Mind. ». Ensuite, parce que la
langue russe s’est longtemps trouvée dénuée d’un tel
vocabulaire, pour des raisons tant historiques que
philosophiques. Comme le note A. Koyré (La Philosophie
et le problème national en Russie au début du XIXe siècle, p.
44) : « La langue scientifique et philosophique resta
longtemps encore dans un état pitoyable, fait qui
9 Lexique français-russe de philosophie
explique, à notre avis, l’absence presque complète de
l’influence de la philosophie allemande à cette époque,
et qui est, en même temps, un signe de l’absence de la
pensée philosophique en Russie. ». C’est d’abord par
désintérêt pour la philosophie, discipline profane, dans
un pays dominé par la religion orthodoxe et soumis à
une sévère censure : « La philosophie n’a jamais été très
bien vue en Russie ; produit étranger, d’importation
récente, introduit dans un pays où manquaient les
conditions premières et les bases les plus essentielles de
son développement, elle a toujours vécu d’une vie très
précaire, profitant à certains moments d’un engouement
aussi largement répandu que peu profond, soumise aux
variations de la mode, considérée parfois comme
suspecte, souvent comme dangereuse et toujours
comme parfaitement inutile. » (A. Koyré, op. cit., p. 113)
(…) « En somme, pour la Russie, “philosophie” voulait
edire “philosophie libérale du XVIII siècle”, et le terme
“philosophe” était à peu près équivalent à celui de
“voltairien”. Comme d’ailleurs les philosophes du
eXVIII siècle étaient bien plus admirés et lus, et surtout
compris, il se formait dans l’esprit public un amalgame
curieux qui englobait à la fois la “philosophie”, la franc-
maçonnerie, la libre pensée, le scepticisme et l’irréligion.
Онъ фи л о с о фъ, Онъ вол ьт ерi анецъ, ou bien Онъ
ф а рмазонъ, Онъ пьетъ одно Стаканомъ
красное вино, tout cela était à peu près la même
chose. » (A. Koyré, op. cit., p. 114).
Mais, une fois l’activité philosophique bien implantée
en Russie, celle-ci donne lieu à une riche floraison de
philosophes. Et il y a, en ce qui concerne la
« philosophie russe » et, plus tard, la « philosophie
soviétique », deux clichés qu’il convient de dissiper : « Il
y a, enfin, des philosophes en Russie de toutes
tendances – positivistes, matérialistes, idéalistes, néo-
10 Lexique français-russe de philosophie

criticistes, etc. –, qui auraient pu aussi bien écrire leur
œuvre ailleurs. En ce cas, on ne peut parler de
« philosophie russe », mais de « philosophie en Russie ».
(…) il importe de savoir qu’ils existaient pour se faire
une image plus équilibrée de la pensée en Russie et ne
pas croire que les Russes étaient tous mystiques ou
marxistes. » (A. Papadopoulo, Introduction à la philosophie
russe, p. 7). Quant à la « philosophie soviétique », on
notera ce jugement : « Pour la plupart des penseurs
occidentaux, la pensée soviétique est une idéologie
officielle et monolithique ; elle se fonde sur l’argument
d’autorité. Mais, inversement, aux yeux des penseurs
soviétiques, la diversité des options philosophiques
occidentales n’est pas signe de liberté mais d’anarchie et
de désordre, elle exprime une dissolution de la pensée.
Pour les uns, il semble inadmissible que l’on puisse être
obligé de penser quelque chose. Pour les autres, il
apparaît impensable qu’on puisse penser n’importe
quoi. » (B. Jeu, La Philosophie soviétique et l’Occident, p. 17).

N. Avtonomova (« Traduction et création d’une langue
conceptuelle russe ») distingue quatre périodes
d’ouverture de la Russie à la pensée occidentale et de
traductions : 1) après Pierre le Grand (avec notamment
le travail novateur de Vassili Trediakovski), 2) après
l’invasion napoléonienne (avec Tchaadaev, Pouchkine,
qui écrit : « la langue métaphysique russe se trouve
eencore chez nous à l’état sauvage »), 3) au début du XX
siècle, 4) dans les années 1990 (avec notamment le
succès de la pensée française). Elle formule ce jugement
sévère (p. 548) : « (…) au début des années 1990 le
déficit d’informations et les insuffisances de la langue
russe conceptuelle, incapable d’articuler une nouvelle
expérience de vie et d’appréhension du monde, étaient
encore presque catastrophiques. ».
11 Lexique français-russe de philosophie
À mesure donc de la pénétration des idées occidentales
en Russie, des traductions des philosophes européens et
de la production philosophique autochtone, le russe
s’est forgé une terminologie consistant d’abord en
calques : « La langue philosophique russe a été formée
par des décalques de termes allemands [cf. ce jugement
sarcastique de Roger Nimier : « La philosophie, c’est
comme la Russie : rempli de marécage et souvent
envahi par les Allemands. » (Le Hussard bleu, 1960)], à la
traduction desquels le français ne se prête que
difficilement. » (A. Koyré, op. cit., p. 186), mais aussi à
exploiter les ressources mêmes de la langue russe
(notamment formation de mots composés, extension
polysémique). Comme le souligne N. Avtonomova (op.
cit.), la coexistence de calques et de termes russes crée
des possibilités sémantiques supplémentaires mais peut
parfois aussi engendrer des difficultés de
compréhension. Les translittérations de termes
étrangers, notamment français, sont nombreuses à
l’époque actuelle mais souvent opaques. Au final, les
nouveaux termes introduits s’imposeront, si la
polysémie est bien acceptée et en fonction de leur
souplesse de dérivation et de composition. Elle insiste
enfin sur la nécessité de poursuivre le travail commencé
avec Trediakovski : « (…) on peut supposer
qu’adviendra encore une période où la nécessité d’un
nouveau travail pour la création d’une langue russe
conceptuelle à travers un processus de traduction
surgira de nouveau au premier plan. » (p. 555).
C’est donc un état de ce lexique philosophonymique russe
que souhaite refléter le présent ouvrage.

12 Lexique français-russe de philosophie

Remarques sur le dictionnaire.
Nous présentons dans le dictionnaire l’essentiel du
vocabulaire technique de la philosophie stricto sensu, et
n’avons donc pas retenu toute la terminologie propre
aux sciences « humaines » et « sociales » (psychologie,
psychanalyse, sociologie, anthropologie, ethnologie,
linguistique, droit, histoire, sciences politiques,
économie, etc.), à la rhétorique, à la théologie ou à
certaines sciences « exactes » (logique, mathématiques,
physique, biologie, éthologie, psychiatrie, etc.), qu’on a
coutume de présenter dans les dictionnaires de
philosophie lato sensu.
On peut distinguer, sémantiquement, 3 types de
philosophonymes : philosophico-techniques (aséité),
scientifiques (appartenant à d’autres champs) (axiome),
courants (esprit), et, morphologiquement, entre mots
simples (être) et composés (être-là). La traduction ne
présage pas du ou des sens selon les auteurs (exemple :
métaphysique).
On trouve souvent des majuscules, italiques ou
guillemets aux noms de concepts (surtout adjectifs,
pronoms ou verbes substantivés : le Je, le je, le « je »).
Nous donnons aussi les noms d’un grand nombre de
philosophes et de sages, de toutes époques et de tous
pays, avec leur traduction ou transcription russe, ainsi
que, le cas échéant, leurs dérivés et composés.
On rendra les noms de doctrines et systèmes (en
…[ian]isme) par des calques en …( иан) изм, … еи зм,
…( и) анство (…изм = système, …ство = adeptat :
гегелизм = système de Hegel, гегелья нство =
qualité, activité d’hégélien [ гегелья нцы]) ou des
locutions : ( фи л о с о фс к о е) уч е ние, доктри на,
фи л о с о фи я, ( фи л о с о фс к а я) систе ма,
фи л о с о фс к и е взгляды, et de disciples (noms et
13 Lexique français-russe de philosophie
adjectifs en …[ian]iste, …ien [plus rarement …éen,
…ique] – …iste indique plus une attitude idéologique,
une orientation, un mode de pensée, …ien marque plus
un style, une manière d’agir. …iste serait plus partisan et
subjectif, …ien plus général. …iste désigne aussi parfois
un spécialiste) par des calques en …( иан) ист( ка),
…( иан) и стский / … ов( ский), …ев( ский) /
…е йский / … и ческий, … овец, … е ец, …( и) анец
(…[ и]анка), …[ и]анский ou des locutions :
сторо н/ ник (- ница), после дователь (- ница),
приве ржен/ ец (- ка). (Noter, sur un prénom :
jeanjacquiste [Rousseau] et, sur prénom + nom : Karl-
Marxien [créations d’auteur].)
Autres suffixes plus ou moins productifs, rendus, en
règle générale, par des périphrases en russe : …ianiser,
…iser (vt = « donner le caractère de telle pensée » :
aristotéliser [dérivé : aristotélisation], bergsoniser, hégélianiser,
léniniser, marxiser, марксизи ровать [et : se marxiser,
dérivé : marxisation, марксиза ция], vi = « imiter
(style) » : cicéroniser, platoniser [dérivé : platonisation],
plotiniser, pyrrhoniser, pythagoriser, schopenhauériser, socratiser,
teilhardechardiniser, voltairianiser, voltairiser), dé…iser (=
« ôter le caractère de telle pensée » : démarxiser,
демарксизи ровать, dérousseauiser), …isant (=
« proche de telle pensée » : aristotélisant, marxisant),
…esque (= « dans le style de » : diderotesque,
schopenhauéresque, teilhardechardinesque), …lâtre, …lâtrie
(= « adorateur de », « adoration de » : marxolâtre,
sartrolâtrie), …manie (= « adoration de » : voltairomanie,
léninomanie, л е нинома ния), …erie (= « imitation de » :
nietzscherie, cicéronnerie [chez Diderot]), …logie, …logue
(= « étude », « spécialiste » : hégélologie, гегеловедение,
léninologie, лениноло гия, marxologie, марксол огия,
bakouninologue, marxologue, маркс о лог, sartrologue,
14 Lexique français-russe de philosophie

сартро лог), …iana (= « œuvres » : Husserliana,
гуссерлиана, Léniniana, лениниа на, Voltairiana).
Noter, dans la transcription des noms propres en H, les
variations : allemand Hegel = Ге ге ль, Husserl =
Гю ссерль mais Heidegger = Ха йдеггер, Horkheimer
= Хоркха ймер, etc., anglais Hobbes = Гоббс mais
Hume = Юм.
Les noms français (latins) et grecs sont en Г :
Гельве ций (Helvétius), Геракли т (Héraclite), etc.,
sauf dans les transcriptions modernes : Henry = Анри.
Rappelons qu’en règle générale [ э] s’écrit е dans les
noms propres transcrits : Монте нь, parfois э : Тэн.
Enfin, rappelons que les noms et prénoms non russes
en voyelle autre que а ou я sont indéclinables : Фурье,
Дени Дидро, ainsi que les noms et prénoms féminins
en consonne : Вейль.
Nous donnons un échantillon de traductions de
titronymes, avec d’éventuelles variantes, en cas
d’éditions russes multiples.
15
BIBLIOGRAPHIE
Dictionnaire des philosophes, Paris, Encyclopædia
Universalis / Albin Michel, 1998. (dir. Noëlla Baraquin &
Jacqueline Laffitte), Paris, Armand Colin, 1997, rééd.
2000.
Dictionnaire des philosophes (dir. Denis Huisman), 2 vol.,
Paris, P.U.F., 1984, rééd. 1993.
Dictionnaire des grandes philosophies (dir. Lucien
Jerphagnon), Paris, Privat, 1989.
Dictionnaire de philosophie (coll.), Paris, Armand Colin,
1995, rééd. 2000.
Grand dictionnaire de la philosophie (dir. Michel Blay), Paris,
Larousse / C.N.R.S., 2003.
Encyclopédie philosophique universelle (dir. André Jacob) :
Les notions philosophiques – dictionnaire (dir. Sylvain
Auroux), 2 vol., Paris, P.U.F., 1990, rééd. 1998.
Le Vocabulaire des philosophes (dir. Jean-Pierre Zarader), 4
vol., Paris, Ellipses, 2002.
Vocabulaire européen des philosophies (dir. Barbara Cassin),
Paris, Seuil / Le Robert, 2004 (cf. notamment
contribution de Rémi CAMUS).
AUROUX, Sylvain & Yvonne WEIL : Vocabulaire des
études philosophiques, Paris, Hachette, 1993.
CUVILLIER, Armand : Nouveau Vocabulaire
philosophique, Paris, Armand Colin, 1967.
FOULQUIÉ, Paul : Dictionnaire de la langue philosophique,
Paris, P.U.F., 1962, rééd. 1992.
17 Lexique français-russe de philosophie
GODIN, Christian : Dictionnaire de philosophie, Paris,
Fayard / Éditions du temps, 2004.
JULIA, Didier : Dictionnaire de la philosophie, Paris,
Larousse, 1991, rééd. 2001.
LALANDE, André : Vocabulaire technique et critique de la
philosophie, Paris, P.U.F., 1926, rééd. 2002.
Domaine russe :
История философии в СССР, 5 томов, Москва,
1957-1965.
История . Энциклопедия ( под ред. А. А.
Грицанов), Минск, изд. Интерпрессервис,
Книжный Дом, 2002.
Новейший философский словарь ( под ред. А. А.
Грицанов), Минск, изд. В. М. Скаку н, 1998.
Философский энциклопедический словарь, Мос к ва,
1997.
Философская энциклопедия ( под ред. Ф. В.
Константинова), Москва, “ Советская
энциклопедия”, 1962.
Философский словарь ( под ред. М. М. Розенталя),
Москва, Политиздат, 1972. словарь ( под ред. И. Т. Фролова),
Москва, , 1981.
В. С. МАЛ АХОВ : “ Возможна ли философи я по-
р у сски ?”, Логос, Философско-литературный
журнал, 8, Москва, 1996, стр. 117-131.
С. С. НЕРЕТИНА : “ Словарь средневек овых
терминов”, in Антология средневековой мысли,
Спб., изд. РХГ И, 2002.
П. В. ЦАРЕ В : Краткий англо-русский
философский словарь, Москва, изд. Московского
университета, 1969.
18 Lexique français-russe de philosophie

И. Н. ШКУРАТОВ : Краткий философский
словарь, http://phenomen.ru/public/dictionary.php?
alldictionary=1

AVTONOMOVA, Natalia : « Traduction et création
d’une langue conceptuelle russe » (traduit du russe),
Revue philosophique de la France et de l’étranger, n° 4, Paris,
P.U.F., 2005, pp. 547-555.
COPLESTON, Frederick C. : Philosophy in Russia,
University of Notre Dame Press, Indiana, 1986.
DENNES, Maryse : Husserl – Heidegger. Influence de leur
œuvre en Russie, Paris, L’Harmattan, 1998.
JEU, Bernard : La Philosophie soviétique et l’Occident, Paris,
Mercure de France, 1969.
KLIBANSKY, Raymond & David PEARS (dir.) : La
Philosophie en Europe, Paris, Gallimard, Folio essais /
UNESCO, 1993, notamment le chapitre Russie, I- « Les
années 1990 », par T. I. Oizerman & S. T. Melioukhine,
pp. 405-425, II- « Les contacts actuels avec les
traditions occidentales », par T. A. Alekseeva, pp. 425-
431.
KOYRÉ, Alexandre : Études sur l’histoire de la pensée
philosophique en Russie, Paris, Vrin, 1950.
— : La Philosophie et le problème national en Russie au début
edu XIX siècle, Paris, Champion, 1929, rééd. Gallimard,
1976.
LOSSKI, N. O. : Histoire de la philosophie russe. Des origines
à 1950, Paris, Payot, 1954.
PAPADOPOULO, Alexandre : Introduction à la
philosophie russe, Paris, Seuil, 1995.
PASCAL, Pierre : Les Grands Courants de la pensée russe
contemporaine, Cahiers du monde russe, 3/1, 1962, rééd.
Lausanne, L’Âge d’Homme, 1971.
WALICKI, Andrzej : A History of Russian Thought (trad.
du polonais), Oxford, Clarendon Press, 1980.
19 Lexique français-russe de philosophie
ZAPATA, René : La Philosophie russe et soviétique, Paris,
P.U.F., Que sais-je ?, 1988.
— : « Histoire d’un savoir lacunaire : les traductions des
philosophes russes en français », in Traduire les philosophes
(dir. Jacques Moutaux & Olivier Bloch), Paris,
Publications de la Sorbonne, 2000, pp. 429-433.
ZENKOVSKY, Basile : Histoire de la philosophie russe, 2
vol., Paris, Gallimard, 1953-1955, rééd. 1992.
20
ABRÉVIATIONS

adj = adjectif
adv = adverbe
f = féminin
fig = sens figuré
ind = indéclinable
m = masculin
n = nom (masculin ou féminin)
ne = neutre
péj = péjoratif
pl = pluriel
vi = verbe intransitif
vt = verbe transitif
vx = vieux
/ ou [ ] indiquent des variantes ou des allonymes.
( ) indiquent des éléments facultatifs.
L’accent est indiqué par le soulignement de la voyelle.

Les composés anthroponymiques en anti(-), jeune-, néo(-),
non-, post…, pré…, pro(-), vieux- sont à chercher à la suite
des noms de base.
21
A

abaléité, abaliété f бытие от друго го
abaléitique adj существ у ющий от друго го

abdéritisme m (Kant : der Abderitismus)
абдеритизм

abduction f абдукция

Abélard, Pierre Абеля р, Пьер
Dialectique Диалектика
Le pour et le contre Да и нет
abélardien, ne adj абеляровский
abélardisme m учение Абеляра

abîme m осн о ва осно в
*Allemand (Boehme) der Abgrund. Aussi traduit, comme
concept heideggérien, par « abysse », « a-bysse », « fond
sans fond ».

Aboulafia, Abraham Абула фи я, Авраа м

absolu, e adj абс о лю тный, отречённый ;
самостоя тельный
- concept m absolu CF. concept
23 Lexique français-russe de philosophie
- distinction f absolue CF. distinction
- forme f absolue CF. forme
- idéalisme m absolu CF. idéalisme
- idée f absolue CF. idée
- moi m absolu CF. moi
- mouvement m absolu CF. mouvement
- réalité f absolue CF. réalité
- savoir m absolu CF. savoir
- temps m absolu CF. temps
- universel m absolu CF. universel
- vérité f absolue CF. vérité
absolu m абсолю т( ное)
- philosophie f de l’absolu фи л о с о фи я абсолюта

absoluité f абсолю тность

abstraction f абстра кция ; аб страги рование,
отвлече ние ; отвлечённое поня тие ;
абстра ктная иде я
- abstraction idéisante CF. idéisant

abstractionnisme m абстракциони зм ste n абстрактциони ст ste adj абстрактцио ни стский

abstrait, e adj абс тра ктны й, отвлечённый ;
теорети ческий
- idée f abstraite CF. idée
- universel m abstrait CF. universel
abstrait m абстра ктное

absurde adj абсу рдный, противореча щий
рассу дку, и стине, здравом у смы слу ;
самопротивореча щий
24 Lexique français-russe de philosophie

absurde m абсурд, абсурдность,
противоре ч и вость рассу дку, и стине, здр а вому
смы слу ; логи ческое противоре чие
- par l’absurde от проти вног о ( дока зывать,
рассужде ние)
- réduction f à l’absurde доведе ние до абсурда,
сведение к абсурду

acatalepsie f акатале псия

accident m акциде нция, несущественна я
осо бенность предме та, случайный при знак
предме та ; второстепе нное явле ние, побо чное
обстоя тельство

accidentalisme m акцидентализм
accidentaliste n акцид е нталист adj акцидентали стский,
акцидента листи ческий

accidentalité f случайность
accidentel, le adj несущественный ; не
относя щийся к су щности предме та ;
казуа льны й, акциденциа льный
- cause f accidentelle случа йная причина

Achard de Saint-Victor Аша р Сен- Ви кторский

acosmique adj не име ющий косми ческой
организо ва нности, акосми ческий
acosmisme m акосмизм
acosmiste n ст adj акосми стский

25 Lexique français-russe de philosophie
acousmatique m акусма тик

acroamatique, acroatique rare adj
акроамати ческий, акроати ческий

acte m акт ; посту пок (libre et personnel, éthique)
- acte donateur (de sens) акт осмысле ния
- acte élicite CF. élicite
- acte d’être акт существования
- acte de parole CF. parole
- acte positionnel CF. positionnel
- acte pur чи стый акт
- en acte ре ализо ванный

actif adj акти вный
- doute m actif CF. doute
- imagination f active CF. imagination
- intellect m actif CF. intellect
- puissance f active CF. puissance

action f де йствие

activité f де ятельность ; акти вность
- activité discursive CF. activité
- activité de pensée CF. pensée

actualisation, actuation f осуществле ние,
актуализа ция

actuel, le adj действи тельный, существе нный
- infini m actuel CF. infini
- réalité f actuelle CF. réalité

actuer vt осуществля ть

26 Lexique français-russe de philosophie

Adam Balsham [Adam du Petit-Pont] Ада м
Бэ льшем
adamites m pl после дователи Ада ма Бэ льшема

Adam de Bocfeld Ада м из Бо к ф ельда

Adam l’Écossais Ада м Скот

Adam Marisco [Adam de Marsh] Ада м из Марш

Adam de Wodeham Ад а м Во дехам

Adélard de Bath Аделя р( д) [ Аделард] Ба тский
[из Ба та]

adéquat adj адеква тный, соотве тствующий
- connaissance f adéquate адекватное зна ние
- idée f adéquate CF. idée

adéquation f ад ек ва тность, соотве тствие,
уподобле ние

adhocité f устро енность для да нной це ли

adiaphorie f адиа ф о ра, безразли чие ( в вопро сах
мора ли, ре ли гии)

adogmatique adj адогмати ческий

Adorno, Theodor Wiesengrund Адорно, Тео д о р
Ви зенгрунд
Dialectique négative Нега тивная диалектика
adornianisme, adornisme m адорни зм
adornien, ne adj адо рновский, ад орниа нский
27 Lexique français-russe de philosophie
adornien, ne n адорниа нец

adventice adj приобретённы й, случайный,
добавочный
- idée f adventice CF. idée

affecter vt (Kant : affizieren) а ф ф ици ровать

affection f чу вство ; атриб у т, сво йство ;
чу вственный аспе кт сознания ; (Kant : die
Affektion) афф е кция, аф ф иц иров а ние

affectivité f а фф е ктивн ост ь, чувстви тельно сть

affirmation f утвержде ние
- affirmation de soi CF. soi

affirmer vt (dire le vrai ; ≠ nier ; poser l’être excluant le non-
être ; nier la négation [Hegel]) утвержда ть

agapê m агапе ind ne

agapisme m агапизм
*Anglais (Pierce) agapism.

agent, e adj де йствующий
- imagination f agente CF. imagination
- intellect m agent CF. intellect
agent m де йствующая си ла ; акти вная
причина
- agent moral CF. moral

agnoiologie f изучение непо знанных или
непознаваем ы х веще й

28 Lexique français-russe de philosophie

agnosticisme m агностицизм
agnostique n агно стик adj агности ческий

Agrippa Агри ппа

a-historique adj аистори ческий

ainsité f та ковость

Alain [Émile-Auguste Chartier, dit] Алэ н [ Эми ль-
Огюст Шартье]
Propos Мысли

Alain de Lille Ала н Ли лльский

Albert le Grand Альбе рт Великий
albertisme m альбертизм
albertiste n ст

Albert de Saxe Альбе рт Саксо нский

Albo, Joseph Альбо, Йо зе ф

Alcuin Ал куи н

Alembert, D’ [Jean Le Rond] Ала мбе р, Д’ [Жан
Леро н]

alêtheia f ал ете( й) я, несокрытость,
непотаённость
aléthique adj алети ческий
aléthologie f алетоло гия
aléthologique adj алетологи ческий
29 Lexique français-russe de philosophie

Alexandre d’Aphrodise Алекса ндр Аф р од и с

Alexandre de Halès Алекса ндр Хе йлский [ Га льс,
Гэ льсский, из Гэльса]

Al-Fârâbî [vx Alpharabus] Аль- Фараби
L’accord entre les vues des deux sages, Platon et Aristote Об
общности взглядов двух философов,
божествен н ого Платона и Аристотеля

Al-Ghazâlî [vx Algazel] Аль- Газал и

aliénation f отчужде ние

Al-Kindî [vx Alkindus] Аль- Кинди
Sur l’intellect Об интелл екте
Sur la philosophie première О первой фи лософи и

alogique adj алоги ческий
alogisme m алогизм ; отрица ние логи ческого
позна ния

Al-Râzî [vx Rhazès] Ал ь- Рази

altérité f инако( во) сть

Althusser, Louis Альтюссе р, Луи
althussérianisme, althussérisme m
альтюссериа нство, альтюссери зм
althussérien, ne adj альтюссеровский, нский n альтюссериа нец

30 Lexique français-russe de philosophie

Amaury de Bène Ама льри к из Бе на

Ambroise de Milan, saint Амвро сий
Медиола нский

âme f душа ; жи знен ный при нцип ; челове к
- belle âme прекра сная душа
- âme animale животна я душа
- âme charnelle пло тская душа
- âme consciente созна тельная ду ша
- âme du monde CF. monde
- âme pensante мы слящая / умопостигающая
душа
- âme raisonnable разу мная душа
- âme sensitive чу вственная душа
- âme végétale растите льная душа
- âme végétative вегетативная ду ша
- facultés f pl de l’âme CF. faculté

Ammonios / Ammonius Аммо ний

amoral, e adj амора льный, безнра вственный
amoralisme m аморализм
amoralité f амора льно сть

anagogique adj анагоги ческий

analogie f анало гия, схо дство, подо бие
- analogie attributive атрибутивная анало гия
- analogie de l’être анало гия бытия
- analogies de l’expérience аналогия опыта
- analogie proportionnelle про порциона льн ая
анало гия
31