Libérez Tombouctou ! Journal de guerre au Mali

De
Publié par

Janvier 2013, opération Serval. Le colonel Frédéric Gout lance son régiment d’hélicoptères de combat dans le désert du Mali. Sa mission : libérer Tombouctou de la menace islamiste. Jour après jour, au cœur du conflit, il tient un journal de guerre. « Le 11 janvier, j’ai reçu l’ordre de déployer mon groupement aéromobile au Mali. Lancés à la poursuite d’un ennemi déterminé, mes vingt hélicoptères sont de toutes les missions : débarquement à Bamako, prise de Tombouctou, course à l’ennemi vers Gao et Tessalit, destruction des djihadistes retranchés dans le massif des Ifoghas. Mon récit raconte une aventure hors norme : celle du peuple malien soumis à la domination impitoyable de quelques-uns ; celle du quotidien de mes soldats, hommes et femmes, engagés dans une opération militaire dangereuse et inédite. La mienne, enfin, car, au-delà des combats, j’ai affronté de nombreux défis techniques, climatiques et humains. Pendant trois mois, je n’ai eu que deux objectifs : libérer le Mali et ramener tous mes hommes vivants. »
Publié le : vendredi 20 février 2015
Lecture(s) : 9
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9791021008564
Nombre de pages : 256
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Libérez TomboucTou !
FréDéric GouT
Libérez TomboucTou !
Journal de guerre au Mali
TALLANDIER
cOnsEIllER ÉdItORIal : JaCqUEs DUplEssy
caRtE : © LÉgEndEs caRtOgRaphIE / édItIOns TallandIER
édItIOns TallandIER, 2015 2, RUE rOtROU – 75006 PaRIs www.tallandIER.COM
À SylVIE Et à nOs Enfants
AUx sOldats dE l’OpÉRatIOn SERVal
AVant-pROpOs
LE 17 jUIllEt 2013, UnE pagE dE Ma VIE s’Est REfER-E MÉE. J’aI qUIttÉ PaU Et lE 5 RÉgIMEnt d’hÉlICOptèREs dE COMBat (rHc), qUE j’aI EU la jOIE, la fIERtÉ Et l’hOn-nEUR dE COMMandER pEndant dEUx ans. en faIsant MEs adIEUx à CEttE faMIllE ExIgEantE, j’aI qUIttÉ lE MOndE dEs OpÉRatIOns Et lE COntaCt aVEC la tROUpE. en EffEt, pEndant plUs dE VIngt ans, j’aI fRÉqUEntÉ l’UnItÉ dE COMBat, à tOUs lEs pOstEs dE REspOnsaBIlItÉ pOssIBlEs d’Un RÉgIMEnt, Et j’aI paRtICIpÉ à dE nOMBREUsEs OpÉ-RatIOns, nOtaMMEnt dans lEs balkans Et En AfRIqUE. PlUs d’Un an s’Est ÉCOUlÉ dEpUIs MOn REtOUR dU malI… NOtRE MIssIOn : s’OppOsER aUx « djIhadIstEs », VÉRItaBlEs BRIgands dE gRand ChEMIn, nE REspECtant RIEn, nI pER-sOnnE, Et sURtOUt pas l’IslaM, dOnt Ils nE sUIVEnt pas lEs pRInCIpEs fOndaMEntaUx Et qUI pOURtant jUstIfIE lEURs ExaCtIOns. en qUElqUEs sEMaInEs, aVEC MEs hOMMEs, j’aI tRaVERsÉ Un pays gRand COMME tROIs fOIs la FRanCE, REn-COntRÉ dEs COndItIOns ClIMatIqUEs ÉpROUVantEs, affROntÉ dEs COndItIOns dE VIE RUstIqUEs, COMBattU Et MIs En fUItE l’EnnEMI. AUjOURd’hUI, sI tOUt CEla ME sEMBlE lOIn, l’aC-
9
AVant-pROpOs
LE 17 jUIllEt 2013, UnE pagE dE Ma VIE s’Est REfER-E MÉE. J’aI qUIttÉ PaU Et lE 5 RÉgIMEnt d’hÉlICOptèREs dE COMBat (rHc), qUE j’aI EU la jOIE, la fIERtÉ Et l’hOn-nEUR dE COMMandER pEndant dEUx ans. en faIsant MEs adIEUx à CEttE faMIllE ExIgEantE, j’aI qUIttÉ lE MOndE dEs OpÉRatIOns Et lE COntaCt aVEC la tROUpE. en EffEt, pEndant plUs dE VIngt ans, j’aI fRÉqUEntÉ l’UnItÉ dE COMBat, à tOUs lEs pOstEs dE REspOnsaBIlItÉ pOssIBlEs d’Un RÉgIMEnt, Et j’aI paRtICIpÉ à dE nOMBREUsEs OpÉ-RatIOns, nOtaMMEnt dans lEs balkans Et En AfRIqUE. PlUs d’Un an s’Est ÉCOUlÉ dEpUIs MOn REtOUR dU malI… NOtRE MIssIOn : s’OppOsER aUx « djIhadIstEs », VÉRItaBlEs BRIgands dE gRand ChEMIn, nE REspECtant RIEn, nI pER-sOnnE, Et sURtOUt pas l’IslaM, dOnt Ils nE sUIVEnt pas lEs pRInCIpEs fOndaMEntaUx Et qUI pOURtant jUstIfIE lEURs ExaCtIOns. en qUElqUEs sEMaInEs, aVEC MEs hOMMEs, j’aI tRaVERsÉ Un pays gRand COMME tROIs fOIs la FRanCE, REn-COntRÉ dEs COndItIOns ClIMatIqUEs ÉpROUVantEs, affROntÉ dEs COndItIOns dE VIE RUstIqUEs, COMBattU Et MIs En fUItE l’EnnEMI. AUjOURd’hUI, sI tOUt CEla ME sEMBlE lOIn, l’aC-
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.