Madame Gentil

De
Publié par

Étrange destin que celui de Mampoumbou, qui se voit confier la mission de laver l'honneur d'un homme suspecté de stérilité en remplissant sa maison d'enfants alors qu'elle même n'est pas encore sortie de l'adolescence. Cette mère affronte avec abnégation et courage les difficultés du quotidien comme les situations extraordinaires engendrées par la guerre civile qui dévaste le pays. L'auteur rend ici un vibrant hommage à toutes les mamans qui mènent le plus noble des combats : l'éducation des hommes et des femmes de demain.
Publié le : mercredi 2 septembre 2015
Lecture(s) : 3
EAN13 : 9782336389547
Nombre de pages : 252
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Jean-François Sylvestre Souka
Madame Gentil
Ecrire l’Afrique Ecrire l’Afrique
Madame Gentil
Écrire l’Afrique Collection dirigée par Denis Pryen Romans, récits, témoignages littéraires et sociologiques, cette collection reflète les multiples aspects du quotidien des Africains.Dernières parutions Thierry VUNOKA,Héros anonymes, 2015. Jérémie MULIKARE,La vie des pygmées Batwa au Rwanda, 2015. Irène ASSIBA d’ALMEIDA et Sonia LEE,Essais et documentaires des Africaines francophones. Un autre regard sur l’Afrique, 2015. Jean-Pierre EYANGA EKUMELOKO,Enfin éclos d’un vase clos, 2015. Jules ERNOUX,La Précarité quotidienne en Afrique de l’Ouest. Culture et développement, 2015. Éric BOUVERESSE,Celui qui voulait être roi. L’Afrique, terre des esprits, 2015. Joseph Marie NOMO,L’envers de l’argent,2015. Françoise UGOCHUKWU,Bribes d’une vie nigériane. Mémoires d’une transformation identitaire, 2015.Athanase RWAMO,La rue, refuge et calvaire, 2015. Judicaël-Ulrich BOUKANGA SERPENDE,Et si brillait le soleil…, 2015. Abdoulaye MAMANI,À l’ombre du manguier en pleurs,suivi deUne faim sans fin, 2014. Baba HAMA,Les amants de Lerbou, 2014. Parfait DE THOM ILBOUDO,L’Amante religieuse, 2014. Mamady KOULIBALY,Le miraculé des bords du fleuve Mano : Souga, 2014. Jean-Célestin EDJANGUÉ,La République des sans-souci, 2014. Casimir Alain NDHONG MBA,Au dire de mes aïeux.Une facette dupassé des Fangdu Gabon,2014. Darouiche CHAM et Jean EYOUM,Mon continent À Fric, Un essai à deux voix sur l'attractivité du continent Africain et de sa jeunesse, 2014.
JeanFrançois Sylvestre SOUKA
Madame Gentil
Du même auteur : Le mal congolaIs – OrIgInes de la ruIne du Congo-BrazzavIlle, L’Harmattan – Coectîon Etudes afrîcaînes © L'HARM ATTAN, 2015 5-7, rue de l'École-Polytechnique, 75005 Parishttp://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07058-2 EAN : 9782343070582
À toutes les mères quI se sacrIientpour le bonheur de leurs enfants.
1
oro ! Noro ! -NNorbert s’épongea e front et contînua de s’habîer, sans un regard pour son épouse. - He, toî ! Toî-à, tu es sourd ? Tout en eniant son pantaon, î chassa une mouche quî voetaît devant son vîsage. - Tu me doîs des expîcatîons et tu me es donneras, foî de Mouîa ! Levant es yeux au cîe, î émît un soupîr quî en dîsaît ong sur son agacement et murmura : - La chaeur, es mouches, e verbîage încessant de cette perruche, qu’aî-je donc faît au Bon Dîeu pour mérîter ça ? Furîbonde, Mouîa se précîpîta sur uî. I it un pas de côté et ’îmmobîîsa sans peîne. Ee se hîssa sur a poînte des pîeds et uî mordît e obe de ’oreîe. I étouffa un juron, à a grande satîsfactîon de son adversaîre quî se contorsîonna pour s’en prendre à ’autre oreîe. Furîeux, î a paqua contre e mur et serra sî fort qu’ee hura
7
de doueur. Aussîtôt, a porte s’entrebâîa, poussée par un enfant quî fondît en armes en découvrant a scène. Norbert âcha prîse et se tourna vers e petît quî s’enfuît en peurant de pus bee. - Et voîà ! Non content de torturer a mère, î terrorîse ’enfant. Que monstre es-tu donc, Norbert ? Ee repartît à ’attaque en brandîssant son arme favorîte : dîx onges quî brûaîent de acérer e vîsage du monstre. Excédé, î a soueva comme un fétu de paîe et a baança au fond de a pîèce. Ee contînua de ’învectîver en se reevant. - Lâche ! N’as-tu pas honte d’utîîser a force contre une femme ? Évîdemment, es sauvages de ton espèce ne font pas a dîfférence entre un sac d’îgnames et une femme ! - Arrête ce petît jeu, Mouîa, sînon î t’en cuîra. - M’en iche ! ança-t-ee en chargeant de nouveau. I ne pouvaît s’en tîrer à sî bon compte. Ee devaît ’atteîndre dans sa dîgnîté de mâe. Ha ! Sî seuement ee pouvaît uî crever es yeux, e déigurer pour qu’aucune femme ne veuîe pus de uî, ee seraît vengée. Tant d’atouts physîques chez quequ’un d’aussî fourbe, e Bon Dîeu s’étaît ourdement trompé en e créant. Avec son statut de fonctîonnaîre, c’étaît pour sa beauté et sa prestance qu’ee ’avaît choîsî parmî a dîzaîne de prétendants quî se traïnaîent à ses pîeds. Sûre de son faît, ee avaît snobé e chef du vîage quî uî proposaît une pace de quatrîème épouse, raîé e rîche cutîvateur quî uî promettaît monts et merveîes, rejeté ’ouvrîer-maçon et es autres aspîrants aux poches trouées. À une femme ouée pour sa spendeur, î faaît quequ’un
8
d’exceptîonne. Un homme bîen physîquement, pour uî donner de beaux enfants ; bîen socîaement, pour subvenîr aux besoîns de son împosante fratrîe. Deux crîtères que Norbert rempîssaît à merveîe. Le marî rêvé. C’est avec joîe qu’ee quîtta son bourg nata pour s’înstaer à Brazzavîe où î étaît en poste. 1 Capîtae de ’AEF , Brazzavîe rassembaît es communautés ethnîques orîgînaîres des quatre terrîtoîres de a fédératîon. En raîson de ses fonctîons dans ’admînîstratîon coonîae, Norbert étaît un membre înluent du groupe Bembé. Épouse attentîonnée, Mouîa s’empoya à tenîr son rang. N’ayant pas à se soucîer de compéter es revenus du ménage comme a pupart de ses compatrîotes obîgées de cutîver a terre ou de faîre du commerce, ee se concentra sur es tâches domestîques. Ee brîquaît a maîson, enjoîvaît ’extérîeur avec des parterres de leurs, prenaît paîsîr à cuîsîner une îninîté de mets et par-dessus tout, ee faîsaît en sorte que son marî soît împeccabe en tous îeux et en toutes cîrconstances. Lorsque eur enfant naquît, ee redouba d’efforts pour être en pus une bonne mère. Compagne envîée d’un notabe, Mouîa s’étaît muée depuîs un moment en femme désespérée. Une grave menace pesaît sur son foyer ; tant et sî bîen qu’ee étaît à, guettant a moîndre faîe pour panter ses onges dans es yeux de son marî. Curîeux retournement de sîtuatîon qu’ee avaît du ma à dîgérer.
1Afrique Equatoriale Française, fédération réunissant les territoires du Moyen-Congo, du Gabon, de ’Oubanguî-Charî et duTchad.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.