//img.uscri.be/pth/5992e6f2c3b4e18cd875e4cf9cb909ad86ff7607
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

avec DRM

Maxi fiches. Connaissance de la personne

De
160 pages
La connaissance de la personne et de son développement normal est exigée dans la formation des travailleurs sociaux, et notamment de ceux qui se destinent aux métiers émergeants de l'accompagnement et des soins à domicile. Elle comporte la doctrine du développement de l'enfant et de l'adolescent telle qu'on pu la formaliser la psychanalyse et le psychologie, mais elle concerne tout autant l'adulte et particulièrement le sujet âgé, avec les savoirs spécifiques impliqués par la prise en charge de la dépendance.
Voir plus Voir moins
Avant-propos
Les individus que nous sommes sont le résultat d’un processus lent et complexe. De la naissance à la fin de la vie, nous sommes soumis à une multitude de changements, d’évolutions, d’étapes que les spécialistes nomment stades, phases ou périodes. Ce « découpage théorique » facilite la compréhension du processus complexe qu’est le développe-ment dit « normal » de la personne. Ce développement dit « normal » est ce qui va nous occuper ici. Si normal sous-entenda priorique notre croissance ne ren-contre ni obstacle ni accident majeur, ce concept de normalité porte à réflexion. En effet, on oppose courammentnormal àpathologiqueor il est bien plus pertinent d’envisager une continuité, un « continuum » entre l’un et l’autre, plutôt qu’une nette opposition. De ce fait la notion de normalité se pose en termes de question, elle n’est ni figée ni univoque. C’est la raison pour laquelle, dans les pages qui vont suivre, le développement normal est présenté en termes d’hypothèses de compréhension. De plus, le développement de l’individu et par voie de conséquence l’individu lui-même, sont « mouvement » : nous nous construisons, évoluons et régressons. S’il est vrai que les bases de cette construction sont posées durant hotocopi l’enfance, nous avons tous une histoire individuelle (famille, culture...), laquelle nous rend unique, singulier. La normalité n’induit donc pas la similarité.
lit un dé st e e ri auto on e n
a p – L nod Du
VII
Avant-propos
La finalité de cet ouvrage est, sans prétention d’exhaus-tivité, de présenter l’ensemble des étapes par lesquelles, nécessairement, nous passons tous. Nous vous proposons d’envisager la personne sous différents angles :affectif, émo-tionnel, social et cognitif, lesquels constituent la personne comme un tout, une entité globale. Mais comme il est impossible d’occulter la dimension chronologique du développement de l’être humain, et dans un souci de clarté, nous avons croisé cette entrée en « angles », avec celle de l’âge, en nous appuyant comme il se doit sur les théories de certains auteurs fondamentaux, car les « lectures » sont diverses. Ces auteurs qui sont les pionniers de la compréhension du développement de l’être humain sont donc indispensables à toute tentative de compréhension de théories ultérieures, plus modernes. Toutefois, s’ils sont complémentaires, c’est notamment parce que leurs approches sont différentes : en effet, si les uns et les autres parlent du développement de la personne, leur angle d’entrée est spécifique. Aussi, le lecteur retrouvera Freud (qui s’est davantage centré sur le développement affectif), Piaget (qui lui a axé ses recherches sur le développement cognitif), Wallon (qui a davantage utilisé l’angle émotionnel et social) et d’autres encore, qui, tous, ont contribué à éclairer ce que nous sommes, le déroulement de ce processus qui va de la naissance (et parfois même avant celle-ci) à la mort, en nous faisant passer par l’enfance, l’adolescence puis par l’âge adulte. Que vous soyez futur travailleur social, ou bien encore futur professionnel de santé, cet ouvrage, sans avoir la prétention de remplacer les enseignements que vous pouvez recevoir, pourra venir en complément de ceux-ci. Nous l’avons pensé comme un outil qui, toujours à portée de main (pendant et
VIII
Avant-propos
après la formation), pourra vous permettre d’enrichir votre réflexion, de répondre aux questions que vous vous posez... Nous vous souhaitons une riche et bonne lecture.
IX