//img.uscri.be/pth/b79823eb3a665da8800b293d33edd1a48b022c51
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 47,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Méthodes qualitatives, quantitatives et mixtes

De
722 pages
À l’aide d’applications concrètes, cet ouvrage présente plus de 25 méthodes de recherche qualitatives, quantitatives et mixtes pouvant être utilisées pour la recherche appliquée en sciences humaines, sociales ou de la santé : l’étude de cas, la théorisation ancrée, la revue de littérature systématique, l’essai randomisé, le groupe de discussion focalisée, les analyses de variance, les régressions linéaire et logistique, les analyses factorielles, etc.
Voir plus Voir moins
Sous la direction de MARC CORBIÈRE et NADINE LARIVIÈRE
METHODES QUALITATIVES, QUANTITATIVES ET MIXTES
Dans la recherche en sciences humaines, sociales et de la santé
Presses de l’Université du Québec
METHODES QUALITATIVES, QUANTITATIVES ET MIXTES
Presses de l’Université du Québec Le Delta I, 2875, boulevard Laurier, bureau 450, Québec (Québec) G1V 2M2Téléphone :418 657-4399Télécopieur :418 657-2096Courriel :puq@puq.caInternet :www.puq.ca
Difusion / Distribution : CàNàà Prologue inc.,1650, boulevard Lionel-Bertrand, Boisbriand (Québec) J7H 1N7Tél. : 450 434-0306 / 1 800 363-2864 FRàNçE AFPU-D – Association française des Presses d’université Sodis,128, avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny, 77 403 Lagny, France – Tél. : 01 60 07 82 99
BELGîqûE SûîŝŝE
Patrimoine SPRL, avenue Milcamps 119, 1030 Bruxelles, Belgique – Tél. : 02 7366847 Servidis SA, Chemin des Chalets 7, 1279 Chavannes-de-Bogis, Suisse – Tél. : 022 960.95.32
La Loi sur le droit d’auteur interdit la reproduction des œuvres sans autorisation des titulaires de droits. Or, la photocopie non autorisée – le « photocopillage » – s’est généralisée, provoquant une baisse des ventes de livres et compromettant la rédaction et la production de nouveaux ouvrages par des profes-sionnels. L’objet du logo apparaissant ci-contre est d’alerter le lecteur sur la menace que représente pour l’avenir de l’écrit le développement massif du « photocopillage ».
Sous la direction de MARC CORBIÈRE et NADINE LARIVIÈRE
METHODES QUALITATIVES, QUANTITATIVES ET MIXTES Dans la recherche en sciences humaines, sociales et de la santé
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Vedette principale au titre : Méthodes qualitatives, quantitatives et mixtes : dans la rechercheen sciences humaines, sociales et de la santé Comprend des références bibliographiques. ISBN 978-2-7605-4011-8 1. Sciences sociales – Recherche. 2. Recherche qualitative.3. Recherche quantitative. I. Corbière, Marc, 1967- .II. Larivière, Nadine, 1970- . H62.M47 2014 300.72 C2014-940042-X
Les Presses de l’Université du Québecreconnaissent l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada et du Conseil des Arts du Canada pour leurs activités d’édition. Elles remercient également la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) pour son soutien financier.
Conception graphique Richard Hodgson
Mise en pagesInfo 1000 mots
e Dépôt légal : 2 trimestre 2014 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada
©2014 – Presses de l’Université du QuébecTous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés
Imprimé au Canada
TABLE DES MATIÈRES
LISTE DES FIGURESXXVII. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
LISTE DES TABLEAUX. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
INTRODUCTION. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Marc Corbière et Nadine Larivière
CHAPITRE 1 LA RECHERCHE DESCRIPTIVE INTERPRÉTATIVE : DESCRIPTION DES BESOINSPSYCHOSOCIAUX DE FEMMES À LA SUITE D’UN RÉSULTAT ANORMAL À LA MAMMOGRAPHIE DE DÉPISTAGE DU CANCER DU SEIN. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Frances Gallagher 1. Ce qu’est la recherche descriptive interprétative. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.1. Fondements de la recherche descriptive : de nouvelles lunettes. . . . . . . . . 1.2. Problème et question de recherche . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.3. Position du chercheur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.4. Échantillon. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.5. Collecte et analyse des données. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
XXXI
1
5
6 7 8 9 10 11
VIIIMéthodes qualitatives, quantitatives et mixtes
1.6. Traitement et analyse des données . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.6.1. Condensation des données . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.6.2. Présentation des données . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.6.3. Élaboration et vériîcation des conclusions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2. Illustration de la recherche descriptive interprétative . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.1. Contexte de l’étude . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.2. Position des chercheuses . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.3. Justiîcation de l’approche de la description interprétative. . . . . . . . . . . . . . 2.4. Participantes à la recherche . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.5. Collecte des données . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.6. Analyse des données . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.7. Exemples de résultats . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Conclusion. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Références . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
CHAPITRE 2 LA PHÉNOMÉNOLOGIE DE HUSSERL : APPLICATION DE LA MÉTHODE INVESTIGATION RELATIONNELLECARINGPOUR MIEUX COMPRENDRE L’EXPÉRIENCE INFIRMIÈRE D’« ÊTRE AVEC » LA PERSONNE SOIGNÉE EN RÉADAPTATION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Louise O’Reilly et Chantal Cara 1. Phénoménologie transcendantale de Husserl . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.1. But, question de recherche et échantillon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.2. Collecte des données . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2. Méthode phénoménologique scientifique de Giorgi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.1. Collecte des données verbales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.2. Lecture des données . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.3. Division des données en unités de signiîcation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.4. Organisation et énonciation des données brutes dans le langage de la discipline . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2.5. Synthèse des résultats . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3. Investigation relationnelleCaringde Cara . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.1. Reconnaître la vision du chercheur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.2. Rechercher des participants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.3. Être présent aux récits des participants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.4. Dégager l’essence des récits des participants. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.5. Échanger avec les participants quant à l’essence des récits . . . . . . . . . . . . 3.6. Processus decaringrelationnel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.7. Élucider l’essence du phénomène . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4. Critères de scientificité en recherche qualitative . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5. Application de la méthode phénoménologique Investigation relationnelleCaring. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . 5.1. Reconnaître la vision du chercheur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5.2. Rechercher les participants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
13 14 15 16 17 18 18 19 19 20 22 23 24 25
29
30 32 32 33 34 34 34
34 34 35 36 36 37 37 37 38 38 38
40 41 41