//img.uscri.be/pth/8a5df6182aa2b630a97c38a28185b408f00a8ee5
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Millefeuille territorial et décentralisation

De
80 pages
Les structures d'organisation du territoire français se sont empilées au fil des années et s'inscrivent dans une pyramide au sommet de laquelle se situent Paris, l'État et le Gouvernement. L'auteur plaide pour une réorganisation des collectivités locales et régionales dans un nouveau partage du pouvoir politique et économique entre Paris, l'Ile-de-France et les Régions, faisant du pouvoir régional la voie de sortie du centralisme. Il formule 12 propositions qui constituent les pièces d'un nouvel édifice géopolitique à construire.
Voir plus Voir moins

François HulbertMillefeuille territorial et décentralisation
De la commune à la région :
plaidoyer pour une réforme
Millefeuille territorial
Les structures d’organisation du territoire français se sont empilées
au fl des années et s’inscrivent dans une pyramide au sommet de
laquelle se situent Paris, l’État et le Gouvernement. Ce système et décentralisationcentralisé n’a fait que renforcer le déséquilibre entre l’Ile-de-France
et les Régions.
Des réformes territoriales ont pourtant été réalisées qui continuent De la commune à la région :
d’affecter les communes regroupées dans les intercommunalités,
les pays, les cantons, les agglomérations urbaines et, plus récemment, plaidoyer pour une réforme
les départements, les régions et les métropoles.
Pourtant ces bouleversements territoriaux n’ont pas fait bouger
le millefeuille territorial dont il faut réduire le nombre de couches et
décentraliser le fonctionnement.
L’auteur plaide pour une réorganisation des collectivités locales
et régionales dans un nouveau partage du pouvoir politique et
économique entre Paris, l’Ile-de-France et les Régions, faisant
du pouvoir régional la voie de sortie du centralisme. Il formule
12 propositions qui constituent les pièces d’un nouvel édifce
géopolitique à construire.
Géographe, professeur à l’université Laval (Québec)
jusqu’en 1999, puis à l’université de Metz, François
HULBERT est professeur émérite de l’université de
Lorraine et, depuis 2013 secrétaire de la Commission
de géographie appliquée du Comité national français
de géographie (CNFG). Spécialiste de géopolitique
locale, urbaine et régionale, il a fait de la décentralisation et de la
réorganisation des territoires son champ d’intervention majeur.
ISBN : 978-2-343-04553-5
11,50 e
Millefeuille territorial et décentralisation François Hulbert


Millefeuille territorial
et décentralisationFrançois Hulbert






MILLEFEUILLE TERRITORIAL
ET DECENTRALISATION
De la commune à la région :
plaidoyer pour une réforme










L’Harmattan




















© L’Harmattan, 2014
5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris
http://www.harmattan.fr
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-343-04553-5
EAN : 9782343045535



Note de l’auteur : le développement de
nombreux thèmes de ce livre, leurs illustrations
par des exemples et les références
bibliographiques et documentaires qui y sont
associées peuvent se trouver dans les deux livres
précédents de l’auteur parus chez le même
éditeur :

en 2011, Le pouvoir aux régions, la
reconstruction géopolitique du territoire
français, 240 pages.

en 2012, En finir avec l’organisation centralisée
du territoire, 40 ans d’exception française, çà
suffit ! 90 pages.



Que de débats n’ont-ils pas tenus, que de textes
n’ont-ils pas adoptés pour faire croire à l’opinion
qu’on voulait rénover l’organisation
administrative du pays ! J-J Servan-Schreiber, Le
pouvoir régional, 1971, page 51.

Plus de 40 ans plus tard cette affirmation est
toujours d’actualité.
Que s’est-il donc passé pour devoir reprendre
aujourd’hui les combats d’hier, et lancer encore
une fois un plaidoyer pour la décentralisation et la
réforme des institutions territoriales ?

D’hier à aujourd’hui : la réforme des
territoires

Que de fois n’a-t-on pas entendu parler de
l’indispensable simplification du millefeuille
territorial. Peut-on encore y croire quand on sait
que ce sujet revient régulièrement à l’ordre du
jour depuis des décennies ?

Bien sûr il faut réduire le nombre de couches de
cet assemblage de territoires et d’assemblées
d’élus qui se sont empilés au fil des décennies et
des gouvernements qui les ont mis en place.

7