Ne pleurez pas, mes fils…

De
Publié par

La solidarité est au cœur de la vie d’Eva. Cette femme polonaise, au dynamisme peu commun, s’est toujours investie dans ce sens. Dès septembre 1940 à Paris, où elle s’est mariée et a donné naissance à son premier fils, elle s’engage dans le groupe Solidarité, section juive du mouvement de résistance communiste de la MOI (Main-d’œuvre immigré) rendu célèbre par l’Affiche rouge. Au même titre que ces héros de la Résistance, son arrestation est le résultat de filatures des Brigades spéciales françaises. Emprisonnée, comme la majorité de son réseau, elle est déportée en tant que juive. Son esprit de lutte l’invite à nouer des liens de solidarité et à constituer un groupe soudé.
Publié le : samedi 6 novembre 2010
Lecture(s) : 104
EAN13 : 9782304033946
Nombre de pages : 262
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
B I O G R A P H I E DE V A G O L G E V I T
1
N E P L E U R E Z P A S M E S F I L S
2
B I O G R A P H I E DG O L G E V I TE V A
Ne pleurez pas, mes fils…
3
N E P L E U R E Z P A S M E S F I L S
4
B I O G R A P H I E DG O L G E V I TE V A
Eva Golgevit
Ne pleurez pas, mes fils…
Préface de Maxime Steinberg
COLLECTIONTÉMOIGNAGES DE LASHOAH
Le Manuscrit 5 Paris
Les maquettes de l’ouvrage et de la couverture sont la propriété exclusive des éditions Le Manuscrit. Toute reproduction est strictement interdite. Deuxième édition © Éditions Le Manuscrit / manuscrit.com-2011 EAN : 9782304033946 (livre imprimé) EAN : 9782304033953 (livre numérique)
B I O G R A P H I E DG O L G E V I TE V A
Présentation de la collection « Témoignages de la Shoah » de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah En lançant sa collection « Témoignages de la Shoah » avec les éditions Le Manuscrit, et grâce aux nouvelles technologies de communication, la Fondation souhaite conserver et transmettre vers un large public la mé-moire des victimes et des témoins des années noires des persécutions antisémites, de 1933 à 1945. Aux nombreux ouvrages déjà parus, la Fondation es-père ainsi ajouter les récits de celles et ceux dont les voix sont restées jusqu’ici sans écho : souvenirs souvent en-fouis au plus profond des mémoires individuelles ou fa-miliales, récits parfois écrits mais jamais diffusés, témoi-gnages publiés au sortir de l’enfer des camps, mais dispa-rus depuis trop longtemps des rayons des bibliothèques. Si quelqu’un seul ne peut décrire l’indicible, la multi-plicité des récits peut s’en approcher. En tout cas, c’est l’objectif que s’assigne cette collec-tion à laquelle la Fondation, grâce à son Comité de lec-ture composé d’historiens et de témoins, apporte sa caution morale et historique. Face à une actualité où l’instrumentalisation des con-flits divers tend à obscurcir, confondre et banaliser ce que fut la Shoah, cette collection permettra aux lecteurs, chercheurs et étudiants de mesurer la spécificité d’une persécution extrême dont les uns furent acteurs, les autres complices, et face à laquelle certains restèrent indifférents et les autres héroïques. Puissent ces ouvrages inspirer à leurs lecteurs l’esprit de fraternité, le rejet de l’antisémitisme et de tout autre forme d’exclusion. Consultez le site Internet de la FMS : www.fondationshoah.org
7
N E P L E U R E Z P A S M E S F I L S
Comité de lecture de la collectionPrésident : Serge Klarsfeld. Membres : Henri Borlant, Isabelle Choko, Olivier Coquard, Katy Hazan (OSE), Dominique Missika, Denis Peschanski, Paul Schaffer, Annette Zaidman. Responsable de la collection : Philippe Weyl. Voir lesautres titres de la collectionfin de en volume, pages 257-259.
8
B I O G R A P H I E DE V A G O L G E V I T
Biographie d’Eva Golgevit née Chawa Rozencwajg 1912 16 juin : naissance de Chawa/Eva Rozencwajg à Lodz (Pologne) dans une famille polonaise juive pratiquante. Sa mère, Ruchla La-ja/Rachel Léa, née le 25 décembre 1883 à Bodzentyn (voïvodie de Mazovie), fille de Motel/Mojzesz Milsztajn et de Feiga Riwka Raczka, a épousé son père, Elja/Elie Rozenc-wajg, né le 16 juillet 1888 à Gozd (voïvodie des Basses-Carpates). Elle a un frère aîné, Si-mek/Samuel, de trois ans plus âgé. 1914Août : début de la Première Guerre mondiale.1915 Naissance de son frère Abraham/Albert. 1918 2 mars : naissance de sa sœur Gitla/Guta. 11 novembre : fin de la Première Guerre mondiale. 1920 Naissance de son frère Moshe/Maurice.
9
1922 1930
1931
1934
1937
1939
B I O G R A P H I E DG O L G E V I TE V A
Guerre polono-soviétique sous le régime du maréchal Pilsudski.
La famille quitte Kielce pour Varsovie.
Son père s’installe à Bruxelles avec son plus grand fils, Samuel.
Le futur mari d’Eva, Chaïm ou Khaym/Charles Goldgewicht (né à Varsovie le 25 août 1910), émigre à Bruxelles. La mère d’Eva, Rachel, sa sœur Guta et son frère Maurice les suivent. Eva les rejoint avec son frère Albert.
Son frère Samuel se fixe à Paris.
Eva et son futur mari, Charles, s’installent à Paris.
6 avril : Eva épouse Charles Goldgewicht à e la mairie du XIX arrondissement de Paris.
7 mai : naissance de leur fils Jean.
23 août : signature du pacte de non-agression ger-mano-soviétique.
3 septembre : la France et le Royaume-Uni décla-rent la guerre à l’Allemagne nazie à la suite de son invasion de la Pologne deux jours plus tôt. Début de la Seconde Guerre mondiale en Europe.
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.