Nouveaux discours de la francophonie à l'heure des grands défis mondiaux

De
Publié par

Comment la francophonie, par ses nouveaux discours d'organisation géopolitique et d'actions sociales, est-elle analysable en tant que facteur de médiation interculturelle à partir des énoncés de la Secrétaire générale de la francophonie Michaëlle Jean ? Sous quel angle peut-on envisager l'efficacité des schémas tactiques et stratégiques de la défense dans l'éthos de Michaëlle Jean ? Répondant à ces questions, ce livre s'affirme comme un véritable outil de communication organisationnelle et éducationnelle sur la francophonie face aux nouveaux défis mondiaux.
Publié le : dimanche 15 mai 2016
Lecture(s) : 4
EAN13 : 9782140009877
Nombre de pages : 250
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Thierry LÉGERet Louis Hervé NGAFOMO(dir.)
Nouveaux discours de la francophonie     
Préface de Louis Hébert
Nouveaux discours de la francophonie à l’heure des grands défis mondiaux
Sous la direction de Thierry LÉGERet Louis Hervé NGAFOMO
Nouveaux discours de la francophonie à l’heure des grands défis mondiauxPréface de Louis Hébert
Des mêmes auteurs Ouvrages sous la direction de Thierry LÉGER Le Clézio, passeur des arts et des cultures,Universitaires Presses de Rennes, 2010 (avec Isabelle Roussel-Gillet et Marina Salles). Il co-dirige actuellement, avec Fredrik Westerlund, le n° 9 des Cahiers Le Clézio,à paraître en 2016. Ouvrage sous la direction de Louis Hervé NGAFOMOLittérature-médecine : émergence et radiance de la critique sociopathologique en francophonie, Paris, L’Harmattan, 2015. © L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-08996-6 EAN : 9782343089966
Dédicaces
À Toutes les communautés francophones et francophiles victimes du terrorisme ; puisse cette réflexion, vous honorer et immortaliser votre esprit de fraternité universelle, cette valeur chère à la Francophonie…
-------
Volume coordonné par :
Thierry LÉGERetLouis Hervé NGAFOMO
Comité scientifique
Pr. Louis Hébert (Université du Québec à Rimouski, Canada) ; Pr. Simplice AMBIANA (Université de Yaoundé I, Cameroun) ; Pr. Sanda-Maria ARDELEANU (Université Stefan Cel Mare, Roumanie) ; Pr. Thierry LÉGER (Université de Kennesaw, USA) ; Pr. Alexandru MATEI (Univerité de Lumina, Roumanie) ; Pr. Raymond MBASSI ATEBA (Université de Maroua, Cameroun) ; Pr. Elena Brandusa STEICIUC (Université Stefan Cel Mare, Roumanie).
7
Préface
Par Louis Hébert (Université du Québec à Rimouski)
Je suis sémioticien. J’essaie de l’être (comme l’a déjà précisé un jour pour lui-même un important sémioticien, Claude Zilberberg). Ce qui suppose notamment que j’essaie de me situer dans les savoirs. Un sémioticien se veut un spécialiste des produits signifiants (textes, images, etc.). Je ne suis pas spécialiste de l’analyse du discours, ni de la rhétorique, ni de la pragmatique, les trois principales disciplines convoquées dans le présent livre. Mais la sémiotique et ces trois autres domaines se rejoignent en ce qu’ils relèvent des sciences du sens, au sens large.
Plus précisément, je crois qu’il faut distinguer deux familles de sciences du sens. D’une part, les sciences de la sémiose étudient soit les signifiés (les contenus), soit les signifiants (les «véhicules » des contenus, par exemple les phonèmes d’un mot), soit leur relation (dont la sémiose justement); ainsi les signifiants peuvent y être étudiés en eux-mêmes et non pas seulement en ce qu’ils véhiculent des signifiés. D’autre part, les sciences du sens au sens strict ont pour visée finale les signifiés, et les signifiants n’y sont jamais qu’un moyen d’accéder aux signifiés. Parmi les sciences de la sémiose, il y en a des générales (la sémiotique, y en a-t-il d’autres?) et des spécifiques (les études littéraires, les études des arts, la linguistique, la sémiotique des images, etc.). Parmi les sciences du sens, il y en a des générales (l’herméneutique, l’analyse de discours au sens large, etc.) et des spécifiques (l’herméneutique des textes, l’analyse du discours au sens restreint (pour les textes seulement), etc.). Les
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.