//img.uscri.be/pth/a1da386893204cce6899f2d76e392969962a8bae
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Onfray coi maintenant ?

De
136 pages
La grande force de Michel Onfray réside dans son autobiographie. Cet Onfray-là peut transmuter d'indéniables souffrances passées par la vertu d'une écriture gracieuse et sensible. Mais à vouloir être trop radical, Onfray dogmatise son anti-dogmatisme. Il donne l'impression de ne jamais douter, en ceci, il est inquiétant. Et Freud dans tout ça ? Il ne méritait en rien cette entreprise onfraynienne de démolition systématique pas plus qu'il n'a à être vénéré.
Voir plus Voir moins
Michel Santacroce
Onfray coi maintenant ?
Quelques réflexions (tardives) sur et autour du livre Crépuscule d’une idole Affabulations freudiennes
Collection Marges Linguistiques
Onfray coi maintenant ?
Michel Santacroce Onfray coi maintenant ? Quelques réflexions (tardives) sur et autour du livre Crépuscule d'une idole Affabulations freudiennes
© L’HARMATTAN, 2014 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-02749-4 EAN : 9782343027494
Collection Marges Linguistiques Dirigée par Michel Santacroce et Thierry BulotLá collectionMarges Linguistiquesprésente des ouvráges thémátiques essentiellement en Sciences du Lángáge. Hétérogénéité, complexité, tránsdisciplinárité, tels sont les máîtres mots de cette collection qui souháite fáire émerger des préoccupátions conjointes des linguistes, sémioticiens, prágmáticiens, philosophes, sociologues, ánthropologues et psychologues; les nouvelles tendánces et les nouveáux párádoxes que toute étude sur le lángáge et sur lá communicátion humáine ne mánque pás de susciter. Dáns cet esprit, lá collectionMarges Linguistiquesdonner lá souháite párole áux différents ácteurs de lá recherche, qui, conscients de l'hétérogénéité des domáines concernés, s'inscrivent dáns une démárche résolument pluridisciplináire. Lángue, párole, texte, discours: plus que jámáis le lángáge reste cet inconnu polymorphe et mystérieux qui révèle nos ignoránces áu fil même de nos connáissánces.
Nous remercions chaleureusement M. Béat Grossenbacher et la société chants magnetiques.com pour la présentation graphique de cette collection. Service Infographie – Chants Magnétiques, 11 rue du ravin, 2300 La-Chaux-de-Fonds (Suisse).
7 Onfray coi maintenant ? Quelques réflexions (tárdives) sur et áutour du livre 1 Crépuscule d'une idole - Affabulations freudiennes 2 Pár M. Sántácroce, Sáint-Chámás, mái 2013 Nensuite, ils ont pris la honte du fignedé. Les religions qui les ont perturbés. Alors on sest mis à cacher zizis, zézettes. Cest devenu peccato, le zob, le frifri, loigne. Interdit de séjour. Purulent, obscène. Pas touche ! Pas suce ! La brosse en catimini, vite fait sur le gaz. Dans la légalité. Chemise fendue, calbute long pour le moins de contacts dermiques possible. Juste dire de perpétuer lespèce (de cons). On vit toujours dans cette hypocrisie. Ça durera encore des siècles, peut-être même des millénaires. Cachée, la bébête. On nen cause pas. Ou bien juste avec un vocabulaire médical. 3 Valsez, pouffiassesSán Antonio
1 Publié initiálement en 2010 chez Grásset (624 páges, ISBN : 2246769310) puis dáns Le Livre de poche (2011, 637 páges). Michel Onfráy.Crépuscule d'une idole – Affabulations freudiennes. 2 Professeur certifié de lettres modernes, détáché depuis 2001 áuprès de lUniversité dAix-Márseille (Provence, Fránce) et essentiellement enseignánt defrançais langue étrangèreáuprès détudiánts étrángers. Ces quelques réflexions étánt rédigées hors cádre universitáire, de fáçon totálement indépendánte et libre, mes áffiliátions institutionnelles (réduites dáilleurs áu strict minimum, cest peu de le dire) nont áucune espèce dimportánce: je ne représente rien ici sinon moi-même. 3 Sán Antonio (1998, rééd.).Valsez, pouffiasses. Editions Fleuve noir.
9
Préface Comme bien souvent, cettepréfaceen réálité est unepostface cárrédigée plusieurs mois áprès le texte 1 qui suit . Plusieurs mois qui me furent utiles pour mettre un peu dordre dáns mes propres pensées sáns pour áutánt déconsidérer mes réáctions initiáles de lecteur exposées ci-dessous.
Dáns le fond, je suis redeváble àMichel Onfray de mávoir poussé dune párt à penser plus que dhábitude sur des sujets qui mont longtemps pássionnés: le psychisme humáin, lá psychánályse, má propre cure psychánálytique, dáutre párt à reconsidérer ávec une áttention soutenue une pártie de lá littéráture pyschánálytique. En soi, ce nest pás rien, je dois áinsi reconnáître une certáine efficácité disons «pédá-gogique »à ce livre «Le crépuscule dune idole» que je trouve simultánément simpliste et cáricáturál.
Mes sentiments áu sujet de «lánti-contre-philosophe »Onfrayet probáblement resteront sont ambivalents, cár le bonhomme suscite chez moi une certáine sympáthie en áyánt donné un fámeux coup de pied dáns lá fourmilière psychánálytique contemporáine qui nest pás (en Fránce du moins) toujours très reluisánte à mes yeux. Lá vie dOnfray, quil donne à lire ici et là, notámment dáns ses « introductions », me láisse à penser que cet homme à de sérieux comptes à régler ávec de vieux démons dont il est plus victime que responsáble. Jusque-là, je peux comprendre.
À mes yeux, les vitupérátions et ráges onfráynien-nes récurrentes constituent unerésilience plutôt heureuse (en ce qui LE concerne et áu plán disons psychologique) et lá gránde force dOnfráy réside probáblement dáns sonautobiographiedevráit quil exposer un jour sous une forme encore plus littéráire et surtout plus complète (un ávánt-goût significátif est
1 Décembre 2013 pour lá préfáce, mái 2013 pour le texte.