//img.uscri.be/pth/3e773e4e55fad4756786e202b76a5a4a45624933
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille Adam

De
2 pages
Adam

A l’origine— Adam est un des nombreux patronymes issus d’un nom de baptême. Celui-
ci, biblique, provient du terme adama, terre rouge, qui évoque la création du premier
homme, façonné par Dieu à partir d’argile rouge. Le patronyme Adam se retrouve surtout
à l’Est (Alsace, Lorraine...), berceau d’origine du nom. Les porteurs du nom sont environ
28 000 en France aujourd’hui et 5 200 en Belgique.
Que d’hommes politiques ! — Les Adam eurent à toutes les époques le goût de la vie
publique. Citons : le député Achille Adam (1829-1887), maire de Boulogne, président du
conseil général du Pas-de-Calais, et ses deux fils, Achille-Hercule, né en 1859, également
député, et Félix, maire de Boulogne à partir de 1912 ; le sénateur Gabriel-Antoine Adam
(1800-1885), maire de Clichy ; Jean-Maurice Adam, député de Seine-et-Oise de 1928 à
1932 ; René Adam, député de la Seine de 1924 à 1928 ; Ambroise Adam, sénateur de la
Seine-et-Marne en 1876 ; Antoine-Edmond Adam, rédacteur en chef du Précurseur
d’Angers puis du National, maire de Paris en 1848, député de la Seine en 1871 ; son
frère Désiré Adam (1818-1872), conseiller municipal de Paris ; Jean Adam, maire de
Saint-André-des-Eaux (Côtes-d’Armor) de 1843 à 1857 ; etc.
Des Belges en Afrique — Les Adam ont été nombreux à jouer un rôle dans les
colonies, particulièrement au Congo. Parmi les plus notables ou ceux qui ont compté
parmi les premiers colons, on peut évoquer : l’ouvrier armurier Jean-Joseph Adam (1852-
1889), qui s’engagea ...
Voir plus Voir moins
A
dam
A l’origine—
Adam est un des nombreux patronymes issus d’un nom de baptême. Celui-
ci, biblique, provient du terme adama, terre rouge, qui évoque la création du premier
homme, façonné par Dieu à partir d’argile rouge. Le patronyme Adam se retrouve surtout
à l’Est (Alsace, Lorraine...), berceau d’origine du nom. Les porteurs du nom sont environ
28 000 en France aujourd’hui et 5 200 en Belgique.
Que d’hommes politiques ! —
Les Adam eurent à toutes les époques le goût de la vie
publique. Citons : le député Achille Adam (1829-1887), maire de Boulogne, président du
conseil général du Pas-de-Calais, et ses deux fils, Achille-Hercule, né en 1859, également
député, et Félix, maire de Boulogne à partir de 1912 ; le sénateur Gabriel-Antoine Adam
(1800-1885), maire de Clichy ; Jean-Maurice Adam, député de Seine-et-Oise de 1928 à
1932 ; René Adam, député de la Seine de 1924 à 1928 ; Ambroise Adam, sénateur de la
Seine-et-Marne en 1876 ; Antoine-Edmond Adam, rédacteur en chef du Précurseur
d’Angers puis du National, maire de Paris en 1848, député de la Seine en 1871 ; son
frère Désiré Adam (1818-1872), conseiller municipal de Paris ; Jean Adam, maire de
Saint-André-des-Eaux (Côtes-d’Armor) de 1843 à 1857 ; etc.
Des Belges en Afrique —
Les Adam ont été nombreux à jouer un rôle dans les
colonies, particulièrement au Congo. Parmi les plus notables ou ceux qui ont compté
parmi les premiers colons, on peut évoquer : l’ouvrier armurier Jean-Joseph Adam (1852-
1889), qui s’engagea pour trois ans en 1888 comme sergent de la force publique mais
qui mourut peu de temps après son arrivée au Congo ; Jules Adam (1868-1900), sous-
lieutenant en 1892 qui participa à d’importantes actions militaires au Congo, renforça, en
tant que capitaine-commandant à partir de 1898, les positions belges dans le nord de ce
pays et fut chevalier de l’Ordre royal du Lion ; Léon Adam (1874-1925), commis à l’EIC à
partir de 1896, puis contrôleur des impôts de Matadi ; Auguste Adam (1865-1940) qui,
après s’être engagé au service de la Compagnie du chemin de fer du Congo, devint
ingénieur en chef de la colonie, participa activement à l’extension du réseau au Congo et
en Afrique et accomplit également des missions au Québec et en Indochine…
Une lignée de sculpteurs —
Le Nancéen Jacob-Sigisbert enseigna l’art de la sculpture
et de l’ornementation à ses trois fils, Lambert-Sigisbert dit Adam l’Aîné (1700-1759),
François-Gaspard et Nicolas-Sébastien dit Adam le Jeune (1705-1778), qui devinrent des
spécialistes du travail du marbre, des styles baroque et rocaille.
Des Adam dans les lettres—
Particulièrement nombreux sont les écrivains qui ont
porté ce nom : le comte Auguste de Villiers de l’Isle-d’Adam (1838-1880), précurseur du
symbolisme, auteur notamment d’Axel ; l’écrivain et journaliste Paul Adam (1862-1920),
ami de Barrès, dont les romans nous offrent un témoignage intéressant sur les mentalités
de son époque ; Georges Adam, né en 1908, auteur sous différents pseudonymes de
nombreux ouvrages et articles...
Les Adam dans l’histoire —
Citons aussi : N. Adam, barbier du comte de Flandres,
mort en 1382 ; le trouvère Adam de la Halle, né à Arras vers 1240, décédé en Italie vers
1286 ; le compositeur Adolphe Adam (1803-1856) ; les députés belges Ernest Adam et
Jules Adam (1895-1955) ; l’acteur Alfred Adam (1908-1982) ; Victor Adam (1801-1866),
chargé par Louis-Philippe de réaliser plusieurs tableaux de batailles pour le musée de
Versailles ; Juliette Lamber, dite Madame Adam, femme de lettres dont le salon était très
prisé sous la IIIème République ; Madeleine-Caroline-Gasparine Adam, veuve Gravaud
(l’inventeur des porcelaines de Sèvres), née à Berlin en 1753, guillotinée en 1794 sous la
Terreur parce qu’elle était accusée ; le Nancéien Quirin-François-Lucien Adam (1833-
1918), magistrat et philologue qui, dans son livre Les Patois lorrains, sut en préciser la