//img.uscri.be/pth/73936ab045b781a5e79444f40839fcedd6c06b0f
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille Allard ou ALLART

De
2 pages
Allard ou ALLART

A l’origine— Les patronymes Allard et Allart proviennent du nom germanique Adalhard
(de adal-, noble, et -hard, fort). Les Allard(t) sont environ 22 000 en France : la variante
orthographique Allart ne compte que 4 000 individus environ mais on trouve, pour les
Allard, plus de 18 000 personnes. En Belgique, on compte aujourd’hui 2 500 Allard et 800
Allart.
Les parentés inattendues — Anne-Marie Allard-Duchollet était la première épouse
d’André Hallier, père de l’écrivain-éditeur, Jean-Edern Hallier. Marie-Alice Vignial, arrière-
petite-fille du président de la République Sadi Carnot (1837-1894), a épousé, à Québec
au Canada, un Allard : Pierre, fils de Ange-Aimé Allard.
Chouans et Vendéens — Deux des principaux chefs vendéens sous la Révolution
s’appelaient Allard : François Allard, dit “La France” et Henry-Marie Allard, dit “Condé”,
mort en 1843. Si tous deux traversèrent la Terreur sains et saufs, onze autres Allard
perdirent pendant cette période mouvementée leur tête sur la guillotine, essentiellement
en Vendée et en Anjou.
Le classement Allard — René Allard, membre du Centre d’entraide généalogique de
France (la plus ancienne association de généalogie en France), est l’auteur en 1989 d’une
nouvelle étude de démographie historique : classement des noms les plus portés en
France, hypothèses quant à leur disparition progressive (les trois-quarts des patronymes
portés en France en 1803 auraient déjà disparu), nombre total des différents noms en
France, ...
Voir plus Voir moins