//img.uscri.be/pth/1cb51c92e92635c348714225ff3cfe5b49ee3909
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille almeras

De
2 pages
almeras

A l’origine — Le mot olmeras désignait autrefois un gros orme. Le patronyme Alméras a
ainsi été donné à l’origine à des personnes habitant une maison ombragée par de gros
ormes. De nos jours, environ 1 900 Almeras sont recensés sur le territoire français.
Un fort galant homme — Guillaume d’Alméras, marquis de Mirevaux, fils d’un
conseiller à la cour des aides de Montpellier et époux d’Isabeau de Clauzel, fut nommé
capitaine de marine en 1640, capitaine de vaisseau en 1645, puis chef d’escadre en 1650.
Durant la Fronde, la marine se trouvant hors service, il devint mestre de camp dans la
cavalerie puis, à partir de 1660, il put commander une escadre. Louis XIV le fit lieutenant
général des armées navales en décembre 1673, créant pour lui une troisième charge de
lieutenant général. Guillaume d’Alméras se trouvait dans l’avant-garde lors du combat
naval qui opposa Duquesne à l’amiral hollandais Ruyter devant Syracuse. Il y trouva la
mort le 22 avril 1676, laissant le souvenir d’un “ fort galant homme et fort estimé ”.
Un pionnier de la Poste — Pierre d’Alméras, seigneur de Saint-Rémy et de la
Saussaye, fils de Jean d’Alméras et de Madeleine de Malestroit, fut, comme son père,
conseiller-secrétaire du roi de 1605 à 1617. Il frayait avec de grands seigneurs comme
Bassompierre et Guise. Nommé général des postes et relais en 1615, il créa des courriers
à heures fixes entre Paris et Lyon, Bordeaux ou Toulouse, ainsi que des bureaux de
réception et de distribution. Il ...
Voir plus Voir moins