//img.uscri.be/pth/e736eb9175e8860fcf1eafa719316e4af7925ec6
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille BARD

De
2 pages
BARD

A l’origine— Trois étymologies sont possibles. Il peut s’agir d’un vieux nom de baptême
d’origine germanique, dérivant de barta, la hache, ou bien d’un nom toponymique
venant de l’occitan barta, buisson ou lieu couvert de broussailles, et désignant donc les
habitants d’un terrain broussailleux. Des lieux-dits en Haute-Loire et dans le Puy-de-
Dôme, ainsi qu’un hameau dans l’Allier portent aussi ce nom et ont pu le transmettre à
leurs habitants. Enfin, il a pu être attribué à un ouvrier briqueteur, le latin barrum
signifiant la boue, la fange utilisée comme mortier. Quelle que soit l’origine de leur nom, il
y a maintenant plus de 5 200 Bard en France. Leurs principaux départements
d’implantation sont l’Ardèche, le Puy-de-Dôme et la Haute-Loire.
A l’attaque ! — Antoine-Marie Bard (1759-1837), naquit à Montmort, près de Toulon-
sur-Arroux, en Saône-et-Loire. Admis dans la gendarmerie bourguignonne, à Lunéville,
en 1778, élu major en juillet 1789, puis commandant de la garde nationale de Toulon-
sur-Arroux en 1791, il fut nommé lieutenant au 45ème régiment d’infanterie de l’armée
du Nord, et fit la campagne de Belgique où il fut blessé à Jemmapes. Devenu capitaine
en décembre 1792 lors de la prise de Namur, il intégra l’année suivante à Orléans les
bataillons formés avec les troupes d’élite pour aller combattre en Vendée. Elu
commandant du 10ème bataillon, il participa aux batailles de Chantonnay et de Saint-
Laurent de-la-Salle dans l’armée des côtes de La Rochelle, ...
Voir plus Voir moins