//img.uscri.be/pth/481062fc1bb5c7de0fc1d405fbb399e8384f26a7
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille BAS

De
2 pages
BAS

A l’origine— Le patronyme Bas a tout simplement désigné à l’origine un homme aux
jambes courtes. Les Bas sont environ 2 800 en France, surtout implantés en Rhône-Alpes.
Le maître de la Merci — Guillaume de Bas, fils du comte de Montpellier, vécut au
XIIIème siècle. D’origine française, il succéda en 1249 à Saint Pierre Nolasque comme
maître général de l’ordre de la Merci à Barcelone. Auprès des maisons de son ordre, il
prêchait détachement et pauvreté d’esprit. Il recueillit de l’argent pour payer la rançon
de saint Louis mais n’en eut pas l’usage, le roi ayant offert Damiette pour sa libération.
Guillaume voulut alors faire libérer d’autres captifs à Grenade mais il y fut d’abord retenu
en otage par les Turcs. Jaime Ier roi d’Aragon le fit baron d’Algar, ainsi que ses
successeurs et, de ce moment, les religieux purent porter l’écu d’Aragon sur leur
scapulaire. En 1261, Guillaume de Bas parvint enfin à ramener de Murcie deux cent treize
chrétiens. Grâce à lui, son ordre comptait plusieurs très hauts personnages. Il mourut en
1269.
Du fusil à la pique — Nicolas-Denis de Bas de l’Aulne naquit en 1756 dans une famille
de petite noblesse. A quatorze ans, il abandonna ses études et, répudiant toute noblesse,
s’engagea comme mousse dans la marine marchande. Il y resta jusqu’en 1774, ayant été
promu lieutenant. Après quatre ans passés à Paris comme clerc de notaire, il se mit au
service des Pays-Bas et y devint major d’infanterie. En 1786, il partit étudier à ...
Voir plus Voir moins