//img.uscri.be/pth/85f6572da31430c1801870e03cfe3d8607233d24
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Origine du nom de famille BAYARD

De
2 pages
BAYARD
A l’origine — Le patronyme Bayard peut avoir deux origines. Il peut provenir de l’ancien
français bay, désignant la couleur baie ou brun-rouge de la robe du cheval et par
extension une personne possédant une barbe et des cheveux de cette teinte. Mais il peut
aussi être l’un des dérivés du mot bajula (pouvoir, puissance), désignant dans ce cas un
homme important ou un bailli. Les Bayard sont près de 5 400 aujourd’hui en France.
Leurs trois premiers départements d’implantation sont le Pas-de-Calais, Paris et le
Rhône.Un chevalier courageux — Le seigneur Pierre Terrail de Bayard (v. 1475-1524),
surnommé « le chevalier sans peur et sans reproche», incarnait le courage par
excellence. La légende veut qu’il ait défendu seul contre deux cents soldats espagnols le
pont du Garigliano. Il combattit en Italie et en Picardie dès 1513. En 1515, il se fit
remarquer lors de la victoire de François Ier à Marignan.Des médecins célèbres — Un
Bayard, chirurgien du XVIIIème siècle, chargé de l’infirmerie des prisonniers au palais de
l’Archevêché, plaida au tribunal révolutionnaire la cause des femmes enceintes ou
prétendant l’être afin de surseoir aux exécutions. Natif de Paris, le médecin légiste Henri
Louis Bayard (1812-1852) contribua à créer la médecine légale en France.
Un ami de Scribe — Né à Charolles, l’auteur dramatique Jean-François Bayard (1796-
1853) se lia avec Eugène Scribe et devint l’un de ses collaborateurs. Il composa surtout
des pièces et des vaudevilles.
Un ...
Voir plus Voir moins
B
AYARD
A l’origine — Le patronyme Bayard peut avoir deux origines. Il peut provenir de l’ancien
français bay, désignant la couleur baie ou brun-rouge de la robe du cheval et par
extension une personne possédant une barbe et des cheveux de cette teinte. Mais il peut
aussi être l’un des dérivés du mot bajula (pouvoir, puissance), désignant dans ce cas un
homme important ou un bailli. Les Bayard sont près de 5 400 aujourd’hui en France.
Leurs trois premiers départements d’implantation sont le Pas-de-Calais, Paris et le
Rhône.Un chevalier courageux — Le seigneur Pierre Terrail de Bayard (v. 1475-1524),
surnommé « le chevalier sans peur et sans reproche», incarnait le courage par
excellence. La légende veut qu’il ait défendu seul contre deux cents soldats espagnols le
pont du Garigliano. Il combattit en Italie et en Picardie dès 1513. En 1515, il se fit
remarquer lors de la victoire de François Ier à Marignan.Des médecins célèbres — Un
Bayard, chirurgien du XVIIIème siècle, chargé de l’infirmerie des prisonniers au palais de
l’Archevêché, plaida au tribunal révolutionnaire la cause des femmes enceintes ou
prétendant l’être afin de surseoir aux exécutions. Natif de Paris, le médecin légiste Henri
Louis Bayard (1812-1852) contribua à créer la médecine légale en France.
Un ami de Scribe —
Né à Charolles, l’auteur dramatique Jean-François Bayard (1796-
1853) se lia avec Eugène Scribe et devint l’un de ses collaborateurs. Il composa surtout
des pièces et des vaudevilles.
Un pionnier de la photographie —
Né à Breteuil-sur-Noye, Hippolyte Bayard (1801-
1887) mit au point le positif direct, épreuve unique obtenue sur papier dans la chambre
noire. Il participa à la fondation de la Société française de photographie et parcourut la
France en 1851 pour la mission héliographique des Monuments historiques.
Un illustrateur —
Elève de Cogniet, Emile Bayard (1837-1891) publia dès l’âge de
quinze ans des dessins humoristiques dans les journaux, signés parfois Abdel Miray. Il
réalisa des affiches, des panneaux décoratifs et des dessins d’actualité, dont celui de la
mort de Victor Hugo. Collaborateur de la Bibliothèque des Merveilles, il illustra notamment
la Case de l’Oncle Tom et Sans de famille.
Bayard Presse —
Crée par les assomptionnistes au lendemain de la guerre de 1870, le
groupe de presse parisien, nommé à l’origine Maison de la Bonne Presse, réalise surtout
des ouvrages à caractère religieux, des livres pour les seniors et le jeune public.
Le saviez-vous ? —
Dans certaines chansons de geste, Bayard est un chevalier
magique. Réputé pour son intelligence, il a le pouvoir d’adapter sa taille à ses cavaliers.
L’inspecteur Bayard est aussi le héros d’une bande-dessinée de Jean-Louis Fonteneau et
Olivier Schwartz, publiée dans la revue jeunesse Astrapi.
Spécialiste des télécommunications —
Marcel Bayard (1895-1956) établit en 1936 les
résultats attribués à Bode sur la stabilité des boucles de rétroaction, nommées les
relations de Bayard-Bode. Il travailla aussi sur la pose de câbles sous-marins au ministère
des Postes. En son hommage, un navire câblier prit son nom en 1961.
Les Bayard dans l’histoire —
Citons aussi : Gilbert Bayard, secrétaire de François Ier
en 1528, mort en 1548 ; Jean-Baptiste-François Bayard (1750-1800), dit Bayard d’Auteuil,
magistrat parisien révolutionnaire ; son frère, François-Louis Bayard, publiciste à la même
époque ; James-A. Bayard (1767-1815), légiste et homme politique américain né à
Philadelphie ; le général Joseph-Auguste Bayard (1832-1914) ; Paul Bayard, graveur à
Prague dans la première moitié du XVIIème siècle ; Marc-Henri Bayard, graveur à l’eau-
forte du XIXème siècle ; Jules Bayard, peintre parisien du XXème siècle ; l’ingénieur et
écrivain français Jean-Pierre Bayard, né en 1920 ; Pierre Bayard, professeur de littérature
française, psychanalyste et auteur né en 1954 ; l’actrice canadienne Paule Bayard,
décédée en 1975 ; Didier Bayard, élu maire de Comps (Gironde) en 2001 ; Jean-Marie
Bayard, élu maire de Galgon (Gironde) en